Les 10 plus longs itinéraires de grande randonnée (GR) de France

GR36
Sur le GR36 - Photo : Johannes Braun/ FFRandonnée

La France est sillonnée par d’innombrables sentiers, balisés ou non, parcourus par des promeneurs, des randonneurs et bien sûr des traileurs. Parmi ces chemins, on distingue les itinéraires de « Grande Randonnée » — ces fameux GR que l’on repère à leur balisage rouge et blanc — parce qu’ils facilitent l’organisation de grandes balades linéaires ou de longs périples à étapes. Puisqu’ils se révèlent une source d’inspiration, notamment pour certains ultra-traileurs qui ambitionnent de battre des records de temps de parcours, Distances+ vous propose de découvrir les 10 plus longs GR de France, qui offrent chacun plus de 1000 km de plaisir.

Depuis le début de la pandémie, plusieurs athlètes privés de compétitions ont tenté des records de parcours, des FKT (Fastest Know Time), à l’image de Xavier Thévenard sur le GR20, Érik Clavery sur le GR10, Grégoire Curmer, Martin Kern et Baptiste Robin sur le GR5, ou encore Jean-Adrien Michel sur le GR34 que tentera de parcourir intégralement Jérémy Desdouets au cours des prochaines semaines.

GR34 (2090 km)

GR34
Sur le GR34 – Photo : Johannes Braun/ FFRandonnée

Plus connu sous le nom de sentier des douaniers, le GR34 est le plus long itinéraire de grande randonnée de France avec ses 2090 km. Au départ du Mont-Saint-Michel, à la frontière entre la Normandie et la Bretagne, le sentier longe l’intégralité de la côte bretonne offrant des paysages maritimes magnifiques entre mers (la Manche et l’océan Atlantique), plages et falaises jusqu’à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Sans difficulté majeure, le chemin à flanc de falaise oscille constamment entre montées et descentes. Les portions plates pour récupérer sont rares. Le vent est lui omniprésent.

GR36 (1916 km)

GR36
Sur le GR36 – Photo : Johannes Braun/ FFRandonnée

Le GR36 relie Ouistreham en Normandie à Puigcerdà, à la frontière franco-espagnole, sur 1916 km. Le sentier passe notamment par Caen, Le Mans, Niort et Cahors et vous fera découvrir de hauts lieux historiques comme le château de La Rochefoucauld, le château de Saumur dans la vallée de la Loire, et la célèbre citadelle médiévale de Carcassonne. Le parcours traverse de nombreuses campagnes et forêts qui raviront les amoureux de verdures et les amateurs de paysages bucoliques.


À lire aussi : 8 lieux incontournables où faire du trail en Ile-de-France


GR654 (1600 km)

GR654
Sur le GR654 – Photo : Flickr

Le chemin de grande randonnée 654 suit les traces du célèbre pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Le tracé via Vézelay, en Bourgogne–Franche-Comté, est le plus long en ce qui concerne sa traversée du territoire français avec près de 1600 km. Le chemin débutant en Belgique arrive en France par les Ardennes, traverse Reims et l’ensemble de la Champagne avant de se diriger vers Limoges et Mont-de-Marsan, dans les Landes. Il prend fin à la frontière avec l’Espagne, mais il est évidemment possible de poursuivre le périple jusqu’à la capitale de la Galice.

GR4 (1526 km)

GR4
Le lac de Sainte-Croix vu depuis le GR4 – Photo : Johannes Braun/ FFRandonnée

Le chemin de grande randonnée 4 vous fait voyager de l’océan Atlantique à la mer Méditerranée, soit 1526 km entre Royan, dans l’estuaire de la Gironde, et Grasse sur la Côte d’Azur. Le sentier est assez escarpé puisqu’il traverse en bonne partie le Massif central et fait une incursion dans les Alpes du Sud, avec notamment l’ascension du mythique mont Ventoux. Vous aurez l’occasion de découvrir les gorges du Verdon et traverser des villages traditionnels de la région, comme Moustiers-Sainte-Marie, la superbe cité de faïenciers.

GR5 (1500 km)

GR5
Au cœur du vallon du Lauzanier sur le GR5 – Photo : Johannes Braun/ FFRandonnée

1500 km, c’est la distance qui sépare Schengen, à la frontière entre le Luxembourg, l’Allemagne et la France, et Nice via ce GR. Le parcours traverse de nombreux parcs naturels comme celui des Ballons des Vosges, de la Vanoise ou encore celui du Mercantour. La première partie, entre les Vosges et le Jura, est très vallonnée, mais ce n’est qu’un échauffement avant d’aborder la traversée des Alpes une fois passé le Lac Léman.


À lire aussi : La Savoie, une terre de trail par excellence


GR655 (1495 km)

paris gr655
Le G655 traverse Paris sur le chemin vers Saint-Jacques-de-Compostelle – Photo : Celvin Purnama / Unsplash

Le GR655 est un autre itinéraire de grande randonnée menant à Saint-Jacques de Compostelle (il y en a quatre au total). La « via Turonensis » est le chemin situé le plus au nord. Avec ses 1495 km, il est légèrement plus court que le GR654 (présenté précédemment). Le tracé part près de Maubeuge, à la frontière avec la Belgique, et traverse les villes de Paris, Chartres, Tours et Poitiers avant de s’approcher de la côte Atlantique. La vue sur l’océan ne vous sera toutefois possible que depuis quelques points hauts seulement jusqu’à la frontière avec l’Espagne, où ce GR655 rejoint le GR654.

GR7 (1464 km)

GR7
Sur le GR7 – Photo : Flickr

Le GR7 porte bien son nom puisqu’il est le septième plus long de France. Il relie sur 1464 km le Ballon d’Alsace à la Principauté d’Andorre. Le parcours remonte dans un premier temps jusqu’aux abords de Vittel, ville connue mondialement pour sa source d’eau, avant d’entamer sa descente vers les Pyrénées. Le tracé passe à proximité de villes comme Dijon ou Saint-Étienne et traverse le parc national des Cévennes avant de rejoindre la célèbre station de sports d’hiver andorrane du Pas de la Case.

GR6 (1370 km)

GR6
Sur le GR6 – Photo : Flickr

Au départ d’Arcachon, cité balnéaire du sud-ouest de la France célèbre pour son bassin, le GR6 propose d’emblée un paysage magnifique avant une longue balade de 1370 km pour rejoindre Fouillouse, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Tout au long des 10 départements traversés, vous pourrez découvrir différents milieux naturels comme le parc naturel des Cévennes et ses nombreux cours d’eau, les champs de lavande dans le massif du Luberon ou encore les massifs calcaires du parc naturel des Alpilles.


À lire aussi : Les 5 conseils essentiels pour bien gérer l’eau lors d’une longue randonnée


GR3 (1300 km)

gr3 puy en velay
Saint-Paulien, ancienne capitale du Velay, sur le chemin du GR3 – Photo : Luc Olivier / Le Puy Tourisme

Avec ses 1300 km, le GR3 relie le mont Gerbier-de-Jonc, un sommet de l’Ardèche situé à moins de 50 km du Puy-en-Velay en Auvergne, et La Baule-Escoublac, près de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique. Ce parcours suit tout simplement le cours de la Loire depuis sa source jusqu’à l’océan Atlantique. Le GR3 passe entre autres par Nevers, Orléans et Blois, trois villes au riche patrimoine historique.

GR65 (1135 km)

GR65
Sur le GR65 – Photo : Flickr

Le plus court chemin de ces 10 itinéraires de grande randonnée s’étend sur tout de même 1135 km et se rend, lui aussi, à Saint-Jacques-de-Compostelle, mais cette fois par la « via Podiensis ». Au départ de Genève, ce parcours est celui qui correspondrait le plus, d’un point de vue historique, au célèbre pèlerinage chrétien en direction de la capitale de la Galice. Le tracé amène jusqu’à Roncevaux, situé juste de l’autre côté de la frontière espagnole, et rejoint par la suite les GR 654 et 655 (présentés précédemment) à destination de Saint-Jacques. Il passe par les volcans d’Auvergne et les vignes et vergers en pente des Pyrénées, et croise de nombreux lacs et prairies.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!