Une édition de fête pour les 10 ans de l’Ultra-Trail Harricana

ultra-trail harricana
Sur le parcours de l'Ultra-Trail Harricana - Photo : UTHC

« On n’a jamais été aussi prêt », s’enthousiasme Marline Côté, directrice des Événements Harricana. Il faut dire que les organisateurs de l’Ultra-Trail Harricana, qui démarre aujourd’hui et se déroulera jusqu’à dimanche, ont vu les choses en grand pour fêter la 10e édition de l’une des courses de trail les plus populaires au Québec. Quelques centaines de personnes s’activent depuis les derniers jours dans la région de Charlevoix à préparer les sites.

Pas moins de 10 courses, allant du kilomètre pour enfants au 125 km sont proposés pour cette édition spéciale. Parmi les particularités de cette année, il y a la présence du 80 km et du 42 km, qui sont habituellement organisés en alternance une année sur deux, mais aussi la mise en place de trois nouvelles courses : un 28 km de nuit en duo, le 20 km et  le 42 km de Saint-Siméon. « On s’est dit que pour les dix ans, ça serait le fun d’avoir dix parcours », souligne Marline Côté.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Autre changement notable, le départ du 125 km sera donné vendredi après-midi (à partir de 13 h pour ceux qui prévoient de courir en moins de 20 h et à partir de 14 h pour ceux qui feront le parcours en plus de 20 h). Les départs se feront par vagues comme l’année passée, une solution pour respecter la distanciation physique. Une formule qui permet de « fluidifier » le parcours et les ravitaillements et de permettre à chacun d’avoir son « highlight » plutôt que d’être noyé dans la foule, selon l’organisatrice. 

« On a décidé de garder ça cette année, même si on avait le droit de faire des départs un peu plus conséquents, détaille Marline Côté. C’est moins impressionnant qu’une foule immense au départ, mais au final c’est l’expérience du coureur qui est la plus importante. On les sondera après cette édition pour savoir si on garde cette formule pour les prochaines éditions. »


À lire aussi : Le Club Harricana se déroulera désormais tous les étés dans les montagnes de Charlevoix


Un beau plateau

ultra-trail harricana
Sur le parcours de l’Ultra-Trail Harricana – Photo : UTHC

Cette édition sera particulière de par le nombre record de participants, environ 2700, malgré la pandémie et les restrictions sanitaires toujours en vigueur. La directrice des événements Harricana note surtout une hausse de femmes inscrites sur le 125 km, avec un plateau extrêmement relevé en supplément.

Parmi les prétendantes à la victoire, on évoquera la présence de l’Américaine Katie Asmuth, 5e femme de la dernière Western States (161 km, 5514 m D+) et 14e au classement général, Anne Champagne, vainqueure du Trail des Bourbons en 2019 (113 km, 6520 m D+), Joannie Desroches, fraîchement victorieuse sur le 80 km du Québec Méga Trail (81 km, 3380 m D+) ou encore Marianne Hogan, 5e du 90 km du Marathon du Mont-Blanc en 2017 (90 km, 6530 m D+), pour ne citer que quelques noms.

Avec un tel plateau, Marline Côté ne serait pas étonnée de voir la meilleure performance d’une femme au classement général être améliorée cette année. « L’écart entre les trois premières va se réduire » prédit-elle aussi.

Les hommes ne seront pas en reste sur la plus longue distance avec la présence d’Elliot Cardin,  2e de la dernière édition, David Jeker, champion 2015 et 4e de l’épreuve en 2017, entre autres. Sur les autres distances d’autres têtes d’affiches, principalement locales, seront présentes et certains participeront même aux deux 42 km, l’un étant le samedi et l’autre le dimanche.

Qui dit anniversaire, dit fête et spectacle. Si un « grand show » comme l’envisageait Marline Côté n’était pas possible en raison du contexte sanitaire, Patrice Godin, président d’honneur de l’UTHC cette année, auteur, acteur et ultra-marathonien, sera présent pour jouer les animateurs et assurer une bonne ambiance. Bruno Blanchet, humoriste et comédien, prendra part à l’événement en tant que coureur.


À lire aussi : 2020, l’édition toute spéciale de l’Ultra-Trail Harricana a réservé des surprises


Très peu d’internationaux

ultra-trail harricana
Sur le parcours de l’Ultra-Trail Harricana – Photo : UTHC

Malgré tout, la directrice des événements Harricana ne désespère pas d’organiser un événement festif. « L’année prochaine, on aimerait qu’il n’y ait plus de course en cours à partir du samedi soir pour faire un gros party », annonce-t-elle.

Seule ombre au tableau de cette édition : la mise en place du passeport sanitaire et les restrictions pour accéder au Québec ont empêché la grande majorité des internationaux de se présenter sur la ligne de départ de l’événement. Les rares étrangers présents ont pu venir parce qu’ils possèdent la double nationalité ou parce qu’il s’agit d’Américains.


À lire aussi : Ultra-Trail Harricana 2020 : l’édition des étoiles… locales


Ce reportage a été rendu possible grâce à un partenariat avec Nissan Canada, que nous remercions.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!