Quels défis de course et d’endurance faire cet hiver au Québec?

course de ski
Photo : Vincent Champagne

La pandémie n’est pas terminée, et même si les espoirs sont grands avec la vaccination qui se déploie progressivement, il reste que l’on est encore contraint à rester le plus possible à la maison. Les événements sportifs hivernaux sont presque tous annulés, à l’instar du Trail de la nuit polaire ou du Snownergie, dans la continuité des annulations de la saison 2020. Malgré tout, il y a des offres d’événements en mode virtuel et même « en présentiel » ! Tour d’horizon.

Le défi des Camps de l’Everest

massif de charlevoix
Le Massif de Charlevoix offre de bon dénivelé – Photo : Vincent Champagne

Conçu par Yvan L’Heureux, l’organisateur du Défi Everest et du Big Wolf Backyard Ultra, ce nouveau défi vise à motiver les participants à accumuler le plus grand nombre de mètres de dénivelé positif sur une période de huit mois, s’étalant du 1er janvier à la fin août 2021. Il n’est pas trop tard pour s’inscrire!

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

L’organisation a développé une application maison qui permet aux participants d’entrer manuellement le dénivelé accompli lors de leurs entraînements, qu’ils soient en course à pied, en ski de randonnée ou en raquette, peu importe le moyen, pourvu qu’il ne soit pas motorisé.

Ce faisant, ils atteindront des « Camps de l’Everest » virtuels, selon le dénivelé atteint. Qui se rendra jusqu’au sommet?

Cliquez ici pour plus d’information

Les 5 défis de la Virée nordique de Charlevoix

viree nordique de charlevoix
La Virée nordique de Charlevoix offre des paysages enneigés magnifiques – Photo : Vincent Champagne

Le populaire événement de ski de fond, qui avait réuni en 2020 plus de 1400 participants entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie, n’aura lieu que pour les résidents de Charlevoix cette année. Ceux-ci sont invités à se rendre dans les centres de ski de fonds de la région où ils pourront se prendre en photo devant des affiches disposées sur le circuit pour prouver leur participation.

Une offre de course à pied de 5 ou 10 km est aussi possible au parc des Hautes-Gorges, que la SEPAQ appelle la « vallée des Glaces », et où demeure, dit-on, un yéti.

Pour tous les autres amateurs de la Virée nordique, l’événement se transpose dans l’univers virtuel. Entre le 1er février et le 8 mars, les participants sont invités à réaliser un ou plusieurs des cinq défis proposés par l’organisation, dans leur région.

Tous les sports d’hiver sont admis, pour réaliser des distances de 10, 15, 30 ou 43 km. À la clé : une soixantaine de prix, totalisant plus de 5000 $.

Cliquez ici pour plus d’information

La course Cryo « pour emporter »

Tommie-Anne Côté
Tommie-Anne Côté sur le lac Saint-Jean – Photo : courtoisie

La fondation Sur la pointe des pieds a mis les bouchées doubles pour imaginer une aventure propre à stimuler ses participants. Le 20 février prochain, ils prendront le départ, tous à la même heure, pour une course chacun chez soi, reproduisant les conditions de la course Cryo sur le lac Saint-Jean.

Les coureurs pourront ainsi faire un 32 km de nuit, à la frontale, sur des surfaces qui leur rappelleront les grandes étendues de neige et de glace du lac. Les fonds recueillis permettent de financer des aventures thérapeutiques en nature pour les jeunes atteints du cancer ou qui sont en rémission.

Les participants peuvent aussi décider de créer leur propre défi en tout temps, le but étant de se dépasser pour la cause, et d’avoir du plaisir à affronter l’hiver.

Cliquez ici pour plus d’information

Pentathlon des neiges virtuel

pentathlon des neiges
La course est l’une des cinq épreuves du Pentathlon – Photo : Vincent Champagne

Le célèbre Pentathlon des neiges, qui regroupe normalement plusieurs compétitions à Québec pendant deux weekends en février, ne peut pas se tenir dans sa formule festive habituelle cette année.

Qu’à cela ne tienne, « le plus grand événement multisport d’hiver au monde » lance à tous le défi de réaliser son propre pentathlon à la maison, en complétant une ou plusieurs des cinq épreuves habituelles au menu. De nombreux prix de participation sont offerts, dont une inscription à vie au Pentathlon des neiges!

Les participants recevront une tuque « spéciale Covid » et une partie des frais d’inscription sera reversée à un programme qui offre des activités parascolaires à des jeunes issus de milieux défavorisés.

Cliquez ici pour plus d’information

Le Grand Yéti

raquette d'hiver
On peut faire le Grand Yéti en raquette – Photo : Vincent Champagne

La station de plein air Empire 47 organise la toute première édition de son défi Le Grand yéti, en « présentiel »! Que ce soit en raquette ou en vélo à pneus surdimensionnés (fatbike), les participants peuvent prendre part à un défi individuel, mais chronométré, sur l’une ou l’autre des quelque 600 plages horaires prévues jusqu’au 21 mars.

Située à Lac-Delage, au nord de Québec, la station permet de réaliser des boucles de 8 ou 8,5 km, offrant jusqu’à 318 m de dénivelé positif.

Il faut réserver sa plage horaire et payer son inscription en ligne.

45 Vertical

massif charlevoix
Les skieurs devront monter une montagne inconnue à cette date
pour rejoindre des balises – Photo : Vincent Champagne

L’équipe du Québec Méga Trail lance un nouvel événement hivernal, le 45 Vertical, prévu sur deux jours en avril. Il s’agit d’une compétition de ski de randonnée (avec peau de phoque). La raquette et la course à pied ne sont pas autorisées.

Le lieu de la course n’est pas encore dévoilé, car les négociations sont toujours en cours. Sur place, les participants devront atteindre un maximum de balises en cinq heures, sur les huit placées un peu partout sur la montagne. Ils obtiendront des points selon le dénivelé réalisé et la distance parcourue.

L’épreuve pourra se faire en solo ou en équipe de deux. Les départs se feront par vague afin de respecter les consignes sanitaires.

Cliquez ici pour plus d’information




 

 


À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!