Randonner avec son chien : 6 bonnes raisons de le tenir en laisse

chien randonnée
Des raisons de tenir son chien en laisse en forêt - Photo : Marek Szturc Unsplash

« Mon chien aussi a besoin de se sentir libre, de se défouler! » « Une laisse l’empêcherait de courir à droite et à gauche! » « Il est très sociable et il revient dès que je l’appelle. » Avez-vous déjà entendu ces propos avancés par les propriétaires de chien lors de leur sortie sans laisse? Voici des arguments pour nourrir le débat.

Pour la sécurité du chien 

Laisser un chien circuler librement en forêt, c’est l’exposer à toutes les tentations, tous les risques, puisque sa nature le pousse à explorer. Qu’il enfouisse le museau dans un terrier de mouffette, s’approche par curiosité d’un porc-épic, creuse autour d’un nid d’abeilles terrestres, se positionne par inconscience entre une ourse et son petit : les conséquences peuvent être désastreuses.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Le respect de la faune sauvage incite d’ailleurs certains gestionnaires à interdire toute présence canine sur leurs sentiers.


À lire aussi : Trucs et astuces pour courir avec son chien en toute sécurité


Pour la sécurité du maître

Sans laisse, le chien marcherait le plus souvent à plusieurs mètres en avant de son maître ou avancerait en furetant un peu ici et là. En forêt, il suffirait qu’un gros animal (ours, loup, coyote, orignal) flaire la présence d’un chien et la perçoive comme une menace pour se rapprocher du randonneur alors qu’il tente de s’éloigner du chien.  

De plus, si le chien se promenait à sa guise sur un sentier, il prendrait probablement de l’avance ou du retard à cause des nombreux stimuli, et il faudrait l’appeler, le siffler, l’attendre. S’il fait une bêtise, le randonneur pourrait en être tenu responsable. 

Pour les autres randonneurs

« Un chien reste un animal, donc imprévisible » : voilà le genre d’affirmation que l’on trouve sur n’importe quel site de dressage canin. Pour certaines personnes, la simple éventualité de croiser un chien non tenu en laisse suffit à les angoisser et gâcher leur plaisir de randonner. 

Les avis du propriétaire comme « n’ayez pas peur, il n’est pas méchant » ne changent rien. Seule une laisse solidement tenue peut les rassurer.

Si certains gestionnaires de sentiers interdisent complètement les chiens, c’est aussi parce que, trop souvent, ils ont eu à gérer des incidents ou des plaintes, avec en prime des réclamations auprès des assureurs.


À lire aussi : Le canicross, pour le plaisir de courir avec son chien


Pour les autres chiens

des chiens en laisse au soleil
Tenir son chien en laisse permet d’éviter les interactions malencontreuses avec les autres chiens. – Photo : Sara Kurfess Unsplash

Le chien qui en croise un autre peut avoir une réaction très protectrice vis-à-vis de son maître et manifester une certaine agressivité. Si cet autre chien n’est pas en laisse, il devient difficile de les séparer et ils pourront s’infliger des morsures et autres blessures.

Pour l’environnement 

Les gestionnaires de sentiers savent que les chiens en liberté peuvent rapidement saccager leur environnement chèrement aménagé et entretenu. Ils vont fouiller et détruire un terrier, attraper des animaux sauvages, creuser sans égard pour la flore, mordiller des structures de bois, souiller le sol, etc.

Tenu en laisse, le chien marche près de son maître. Il sera difficile de manquer ses agissements ou ses pauses. 

Il est obligatoire de ramasser les excréments, soit dans des sacs de plastique qui seront jetés aux poubelles, ou avec une truelle dédiée à cet effet pour les enterrer à l’écart du sentier, de préférence au pied d’un arbre.


À lire aussi : Les 5 conseils essentiels pour bien gérer l’eau lors d’une longue randonnée


Pour le respect de la législation

Il revient à chaque personne de connaître les lois et règlements qui encadrent la possession d’un animal de compagnie. Il importe de s’informer des règles avant de partir en randonnée, puisque certains parcs autorisent les chiens, d’autres non, et ceux qui le permettent peuvent exiger la laisse, ou donner un peu plus de liberté.

La meilleure façon d’éviter les pépins, c’est de s’informer et de respecter les règlements.


Vous pouvez suivre Suzanne Bleau Desmarais sur sa chaîne YouTube.


Ce texte a été produit par Rando Québec et publié initialement dans sa revue ou sur son site Web. Il est reproduit sur Distances+ dans le cadre d’un partenariat.

Ressource : 

La responsabilité des propriétaires d’animaux, sur le site web d’Educaloi (Québec) – Site consulté le 9 mai 2021

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!