Ariège : des collines douces et vallonnées aux sommets pyrénéens

pyrénées ariège
Les Pyrénées ariégeoises dans toute leur splendeur - Photo : Challenge du Montcalm
BANNIERE TOUR DE FRANCE DES TERRES DE TRAIL

Distances+ vous propose un tour de France des terres de trail, afin de découvrir plusieurs des courses en sentier à faire au moins une fois dans votre vie.

L’Ariège est un département rural du sud de la France qui s’étend de la limite des plaines toulousaines à la chaîne des Pyrénées. Le délitement progressif de l’activité industrielle a laissé la place aux activités de tourisme vert, culturel et sportif. Les coureurs en montagne venaient se frotter aux pentes ariégeoises avant même l’essor du trail. Alors, c’est assez naturellement que la pratique, au départ confidentielle, a explosé tant en nombre de pratiquants qu’en offres de compétition et de parcours. 

Des collines douces et vallonnées du Piémont aux sommets à plus de 3000 mètres rugueux et exigeants de la chaîne des Pyrénées, le traileur trouvera forcément sentier à son pied en Ariège.

L’association « Ariège, terre de trail » a pour mission de fédérer et de valoriser la cinquantaine d’événements organisés tout au long de l’année sur l’ensemble du territoire. Deux « challenges » ont été créés pour soutenir la dynamique du trail dans le département :

– le Challenge du Patrimoine, qui regroupe des courses courtes (moins de 30 km) représentant les différents territoires ariégeois

– le Challenge des Sommets qui se décline sous un format de courses plus longues, plus accidentées.

Distances+ vous propose une liste non exhaustive de dix trails incontournables à courir en Ariège, variés, authentiques et plus ou moins accessibles selon le niveau, du tout public aux montagnards plus aguerris. Ils sont classés ci-dessous par ordre chronologique selon le calendrier officiel initialement prévu (il ne tient pas compte des reports et annulations en raison de la pandémie).

facebook distances+

Trail du Maquis (février)

Trail du maquis
Sur les terres du Trail du maquis – Photo : Trail du maquis

L’année commence dans les collines, loin des sommets enneigés. Plus 500 coureurs viennent troubler la quiétude du petit village de Dun depuis bientôt 10 ans. Au départ, beaucoup de coureurs se connaissent et reviennent au Maquis pour son ambiance très bonne enfant, sa soupe à l’oignon à l’arrivée et ses très beaux parcours qui empruntent les traces des résistants et des guérilleros, et qui atteignent des points hautement symboliques, chargés d’actes de barbaries ou d’héroïsme. Avec ses 28 km, ses six bosses et ses 1300 m de D+, le Grand Maquis n’est pas une balade du dimanche si facile.

Malheureusement, les organisateurs ont annoncé ce 7 septembre 2020, « la fin de cette aventure ». Le Trail du Maquis devrait donc disparaître du calendrier de courses 2021.

Trail des Citadelles (week-end de Pâques)

Le Trail des Citadelles propose quatre distances (24, 40, 55 et 70 km)
Le Trail des Citadelles propose quatre distances (24, 40, 55 et 70 km) – Photo : JC Gauvrit

C’est une véritable institution dans la région depuis 2001. Plus de 2000 coureurs viennent des quatre coins de la France et même d’un peu plus loin au cours du week-end de Pâques dans l’ancienne cité textile de Lavelanet. C’est devenu un rituel pour certains : le dimanche, on se dépense sur les sentiers cathares, et le lundi, on peut se gaver sans compter de chocolat.

Les parcours ont évolué au fil des éditions jusqu’aux quatre versions actuelles des Citadelles, soit 24, 40, 55 ou 70 km (de 1200 à 3300 m de D+). Dans tous les cas, monotraces (souvent) très boueux, forêts majestueuses, cascades rafraîchissantes et châteaux cathares sont au programme.

On est encore loin des « vraies » Pyrénées, mais le château de Montségur culmine à 1200 m et il n’est pas rare d’y subir une belle averse de neige.

Tourn de la Cascade d’Ars (juin)

Tourn de la cascade d'Ars et Trail de la Vallée du Garbet
La cascade d’Ars – Photo : Tourn de la cascade d’Ars et Trail de la Vallée du Garbet

Malgré la concurrence d’un calendrier régional très dense à cette période, la somptueuse cascade d’Ars, à Aulus les Bains, attire plusieurs centaines de coureurs répartis sur trois formats de 7, 14 et 27 km.

Le Tourn de la Cascade devient, au fil des éditions, une belle classique. En dehors de ce week-end compétitif, l’Espace Trail du Couserans et sa station de trail proposent 10 circuits balisés pour s’entraîner à son rythme et profiter de la verte vallée du Garbet.

Trail des crêtes (juin) 

Trail des crêtes
Sur le parcours du Trail des crêtes – Photo : Maria Semerjian

Les beaux jours permettent de commencer à prendre un peu de hauteur, et on s’inscrit au Trail des Crêtes, à Saint-Paul de Jarrat, pour ça! Le parcours de 32 km pour 2000 m D+ amène les concurrents sur le mythique Mont Fourcat à 2000 m d’altitude. C’est LE spot local d’entraînement, tous les traileurs de la région le connaissent par cœur et adorent s’y confronter (presque) toute l’année.

La course est également pimentée par des classements intermédiaires qui permettent de récompenser des mouflons multicolores (entre autres meilleur sprinteur, grimpeur, descendeur). 

Trail des 3 seigneurs (juillet)

Trail des 3 seigneurs
Sur le parcours du Trail des 3 seigneurs – Photo : Trail des 3 seigneurs

Le pic des 3 seigneurs culmine à 2200 m d’altitude et c’est un classique pour les randonneurs ariégeois. Mais c’est une tout autre histoire de partir du Parc de la Préhistoire, dans la vallée de Tarascon, pour l’y rejoindre. La grande boucle de 56 km pour 4400 m de D+ est une balade superbe, mais très technique, et les vitesses de déplacement sont assez lentes. Des barrières horaires et des itinéraires de repli permettent d’assurer la sécurité et le plaisir de tous.

Les deux boucles « courtes » restent engagées, mais bien plus accessibles.

Le village de l’événement est situé à Tarascon-sur-Ariège.

UltrAriège (juillet) 

UltrAriège
Sentier sur le parcours de l’UltrAriège – Photo : UltrAriège

Ça devait être une grande première cet été 2020, quatre jours de fête à Ax-les-Thermes pour la renaissance de l’Ultra Ariège. Deux ultras, de 100 et 165 km, étaient au programme, avec des rations de dénivelés conséquentes, respectivement 6500 et 10 500 m D+.

La promesse a été reportée d’un an.

Tour du Biros (août) 

Sentein, cette petite commune du Couserans, n’a pas attendu la mode pour inviter des « coureurs nature » à venir s’expliquer sur ses chemins et ses petites routes. Les coureurs hors stade aiment bien se retrouver depuis 1997 dans ce coin d’Ariège sur des formats courts et plutôt roulants et en toute saison : au printemps avec la Biroussane, en été avec le tour du Biros et à l’automne avec le « KV rouge ». 

Challenge du Montcalm (août)

Challenge Montcalm PicaPica
Les courses du Challenge du Montcalm tutoient les sommets pyrénéens – Photo : Challenge Montcalm

La vallée d’Auzat accueille depuis 1990 des coureurs en shorts et chaussures légères. Le trail était réservé alors à quelques spécialistes venus se frotter aux pentes rugueuses du Montcalm, un des fiers « 3000 » ariégeois. Aujourd’hui, Auzat est devenu un des points de rendez-vous incontournable de tous les amoureux des sentiers rugueux. Car même si les formats se sont multipliés, permettant aux coureurs de tous les niveaux de s’éclater sur les sentiers de la vallée, les formats les plus longs sont réservés aux plus aguerris.

Le Marathon du Montcalm, certes, fait bien 42 km, mais il cumule 2700 m de D+, avec deux passages à plus de 3000 m d’altitude, et ça ne passe pas en tongs!

Depuis 2018, l’équipe d’organisateurs a corsé encore plus le Challenge en imaginant un parcours monstrueux de 109 km et 11 500 m de D+, un ratio que l’on retrouve rarement en Europe. La PicaPica n’est vraiment pas pour tout le monde.

Trail des Cascades (septembre) 

Trail des cascades
Sur le parcours du Trail des cascades – Photo : Maria Semerjian

Les sentiers cathares inspirent les organisateurs des trails ariégeois. À l’automne, c’est Roquefixade, à Roquefort les Cascades, qui est à l’honneur. Ce beau château n’a, bien évidemment, pas été édifié en plaine, alors, il faudra bien se la gagner cette visite! Les parcours de 28 km (1700 m D+) et 14 km (700 m D+) sont magnifiques, ils valent bien un petit effort.

Calabass Trail (septembre) 

Calabass Trail
Sur le parcours du Calabass Trail – Photo : Calabass Trail

Un sommet superbe à 2200 m d’altitude, une ligne de crêtes époustouflante, une équipe de bénévoles passionnés : voici le cocktail pour réussir à valoriser une vallée assez enclavée et proposer depuis trois ans une belle journée sportive avec deux parcours exigeants : 28 km pour 2000 m de dénivelé (encore un sacré ratio) et un « sprint » de 11 km et 700 m D+.

À l’arrivée, vous aurez le droit à une douche dans le torrent et des produits locaux pour vous régaler sur la place du village de Saint-Lary. Que demander de plus?

À lire aussi :