Annulation, report ou version modifiée? Distances+ fait le point sur la situation des trails au Québec

quebec mega trail
Au départ du Québec Méga Trail - Photo : JS Chartier-Plante

En cette fin avril 2021, la situation sanitaire est encore très variable d’une semaine à l’autre. Même si la vaccination offre des motifs d’espoir, l’organisation d’une course reste un sacré casse-tête, avec peu de visibilité sur ce qui nous attend. Voici un tour d’horizon de ce qu’ont décidé les organisateurs des prochaines courses en sentier au Québec (les événements nommés ci-dessous sont présentés dans l’ordre alphabétique) :

Trail du Coureur des Bois

La septième édition du Trail du Coureur des Bois qui se déroule normalement à la station touristique Duchesnay, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, était prévue pour le 17 mai.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Les organisateurs ont, assez tôt dans l’année, fait le choix d’annuler la course pour une deuxième année consécutive.

Sur leur site internet, on peut lire que « l’organisation a passé en revue chacune de ses courses afin d’analyser la faisabilité tout en respectant les consignes sanitaires. »

Ils en ont conclu que la meilleure option était de ne pas organiser l’épreuve cette année.

Québec Méga Trail

Prévu initialement du 1er au 4 juillet, le Québec Méga Trail (QMT) a été reporté du 13 au 15 août. Les organisateurs du QMT ont indiqué que la situation actuelle ne leur permettait pas d’organiser l’épreuve comme ils le souhaiteraient. 

« Nous ne voulons faire aucun compromis sur la qualité, l’expérience et surtout, sur la santé de nos participants » disent-ils, précisant qu’ils demeuraient quand même confiants quant à la tenue des épreuves.

Les inscriptions sont automatiquement reportées aux nouvelles dates, indiquent les organisateurs, laissant aussi savoir que d’autres options sont offertes aux participants, qui ont reçu des courriels personnalisés.

La compétition qui a lieu au mont Sainte-Anne fait partie depuis cette année du nouveau circuit nord-américain Golden Trail Series et doit inaugurer son 100 miles, le seul 160 km linéaire actuellement au Québec. La course de 50 km constitue le championnat canadien d’ultra-trail moyenne distance.


À lire aussi : Blaise Dubois : « Jamais on organiserait une course juste pour faire une course »


Trail de la Clinique du Coureur

Le Trail de la Clinique du Coureur aura bien lieu le 6 juin comme prévu, mais en mode restreint.

L’information a été confirmée, le jeudi 6 mai, sur la page Facebook de l’événement. Comme annoncé il y a quelques semaines, il y aura quatre courses au programme cette année, à savoir un 32 km, un 10 km, un 5 km et la boucle de 1 km dans les sentiers de Lac-Beauport.

Toutefois, les organisateurs sont contraints de mettre en place certaines restrictions. Seuls les inscrits résidant dans les régions de la Capitale-Nationale et de Lévis pourront prendre le départ de l’une des épreuves.

Chaque participant devra choisir un créneau horaire disponible par tranche de 30 minutes afin de créer des box de départ. Les coureurs seront espacés de deux mètres dans ces sas et s’élanceront toutes les 45 secondes. « Un couple ou une bulle sanitaire pourront partir ensemble » a précisé l’organisation à Distances+.

Les inscrits aux courses qui n’auront pas lieux peuvent transférer leur dossard sans frais sur une autre distance, donner leur inscription à une autre personne ou encore transférer leur inscription pour 2022. Les inscrits à l’édition 2021 peuvent demander un remboursement s’il le souhaite, tandis que les inscrits de l’édition 2020 doivent choisir l’une des trois options exposées précédemment.

Si votre course est maintenue, mais que vous souhaitez changer de distance cela est également possible. Des frais supplémentaires sont néanmoins demandés pour les participants au 5 km qui souhaiteraient courir une plus grande distance.

Le Trail de la Clinique du Coureur précise également que les inscrits qui vivent en dehors des deux régions autorisées seront retirés de la liste de départ et seront remboursés


À lire aussi : La Gaspesia 100 : plus qu’une histoire de pêche


Gaspesia 100

Jean-François Tapp, le fondateur et dirigeant de l’événement Gaspesia 100, a annoncé le 16 avril en direct sur Facebook qu’il « n’est pas question qu’on reporte l’ultra-trail Gaspesia 100. S’il doit arriver quelque chose à cet événement-là, ça sera une annulation. » La course devrait donc se dérouler comme prévu du 18 au 20 juin.

Pour favoriser les chances de maintenir la compétition, « on a omis l’option d’un Gaspesia 100 normal avec des athlètes internationaux », a précisé Jean-François Tapp.

Quatre scénarii sont envisagés en fonction de la situation sanitaire. Dans le meilleur des cas, tous les athlètes canadiens pourront participer à la course, et il s’agit du scénario le plus plausible selon son créateur. 

Dans un second scénario, seuls les athlètes québécois pourront fouler les sentiers gaspésiens. Si les conditions sanitaires sont trop mauvaises, seuls les coureurs provenant des zones jaunes seront autorisés à se rendre sur les lieux. 

La dernière option consiste à annuler l’édition 2021 (ce qui serait une deuxième annulation en autant d’années) et à reporter les inscriptions à 2022. La décision définitive devrait être annoncée aux alentours du 20 mai.

Un report des dossards à 2022 ou 2023 est prévu pour tous ceux qui ne pourront pas faire le déplacement.

Jean-François Tapp a également rappelé qu’à l’heure actuelle, bien que la Gaspésie soit en zone jaune, il n’est pas autorisé d’organiser des événements. Un assouplissement des restrictions est donc obligatoire pour que l’ultra-trail Gaspesia 100 ait lieu.

Ultra-trail des Chic-Chocs

Pour le moment, les organisateurs n’ont pas annoncé de modification ou de restriction en ce qui concerne leur événement. L’Ultra-Trail des Chic-Chocs (UTCC) et ses sept courses devraient donc se dérouler les 3 et 4 juillet tel que prévu.

« Nous gardons le cap. Si nos coureurs y croient, alors nous aussi ! », ont-ils précisé à Distances+. Ils ont également assuré que l’équipe se tenait prête à s’adapter aux décrets gouvernementaux qui pourraient être émis d’ici le jour de la course.

Cependant, dans le cadre d’un protocole sanitaire permettant la tenue de l’événement, une jauge sera mise en place sur le 23 km avec seulement 250 dossards disponibles.


À lire aussi : L’édition toute spéciale de l’Ultra-Trail Harricana a réservé des surprises


Ultra-Trail Harricana

Même son de cloche pour l’Ultra-Trail Harricana (UTHC). La 10e édition de l’événement charlevoisien est maintenue dans sa forme initiale. 

La directrice générale Marline Côté a tout de même précisé à Distances+ que les horaires seront adaptés pour « offrir plus d’options aux gens et les disperser le plus possible dans le temps et dans l’espace ». Les détails devraient être annoncés au début du mois de mai.

Parmi ces options propres à répartir les participants, une nouvelle course de 42 km a été ajoutée à la programmation, en parallèle du 42 km « classique » qui aura lieu tel que prévu, ainsi qu’un 28 km nocturne qui devra obligatoirement être réalisé en binôme (probablement des gens d’une même bulle ou si la situation sanitaire le permet).

À noter que, l’année dernière, l’UTHC avait été la première course québécoise à être organisée après le début de la pandémie. Les plus courtes distances avaient été annulées, seuls les ultras avaient été maintenus. Les organisateurs pourront s’appuyer sur cette expérience pour maintenir leur épreuve dans les meilleures conditions possible.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!