Ruth Croft s’impose chez les femmes sur le 50 km de l’Ultra-Trail Australia

ruth croft
Ruth Croft au fil d'arrivée du 50 km de l'Ultra-Trail Australia - Photo : Ultra-Trail Australia

La Néo-Zélandaise Ruth Croft  a remporté le 50 km (2400 m D+) de l’Ultra-Trail Australia ce samedi 15 mai. La seule véritable vedette de la compétition s’est imposée après 4 h 52 min de course et a pris la 6e place au classement général.

Elle a devancé les Australiennes Paige Linegar et Anna Mckenna. Ruth Croft a précisé sur sa page Facebook avoir craint le retour de Paige Linegar dans la dernière montée avant de finalement retrouver un peu d’énergie. Elle a maintenu sa première place et terminé avec 4 m 40 s d’avance sur sa première poursuivante.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

L’événement a été marqué par l’absence de coureurs non océaniens. La grande majorité des participants étaient de nationalité australienne ou néo-zélandaise.

Ruth Croft enchaîne une deuxième grosse victoire en quelques mois. En février dernier, elle avait créé la sensation en remportant le classement général du Tarawera Ultramarathon.

La course de 50 km est l’une des quatre épreuves de l’Ultra-Trail Australia, qui se tient dans les Blue Mountains. La course phare de 100 km (4460 m D+) est une étape de l’Ultra-Trail World Tour. Elle a été remportée par l’Australien Matthew Pellow en 9 h 51 m et par la Finlandaise Cecilia Mattas (qui réside en Australie) en 11 h 35 m.

Presque 1400 coureurs étaient au départ de cette distance qui compte 10 410 escaliers. Il y a un taux impressionnant de 80 % de finisseurs.

En 2020, les organisateurs avaient d’abord déplacé leur course en octobre en raison de la crise de Covid-19, puis s’étaient résignés à l’annuler complètement. Ils ont tout récemment annoncé qu’ils se joindraient au tout nouveau circuit mondial de trail UTMB World Series.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!