Ruth Croft gagne le Tarawera Ultramarathon devant les athlètes masculins

ruth croft
Ruth Croft a remporté le classement général du Tarawera Ultramarathon 2021 - Photo : Tarawera Ultramarathon

La championne Ruth Croft a remporté en fin de semaine l’édition 2021 du Tarawera Ultramarathon (102 km, 3800 m D+), chez elle, en Nouvelle-Zélande, en 9 h 21. Le premier athlète masculin, Rhys Johnston, a passé la ligne en deuxième position, 18 minutes derrière la vedette internationale.

Elle succède au palmarès de la deuxième épreuve du circuit Ultra-Trail World Tour (après le Hong Kong 100) au Britannique Tom Evans (qui l’avait emporté devant Mathieu Blanchard en 2020), mais aussi à des cadors américains de l’ultra-trail comme Dylan Bowman, Jim Walmsley et Sage Canaday.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Ruth Croft s’empare par la même occasion du record féminin de l’épreuve, dont le parcours avait été modifié à partir de 2018 pour ajouter plus de 1000 m de dénivelé.

En raison des restrictions liées à la pandémie de la Covid-19, seuls les élites locales ont pu concourir. Aucun coureur international venu de l’extérieur du pays n’a pu participer à la course cette année. L’an dernier, les cinq premiers étaient des athlètes venus d’Europe, du Canada ou des États-Unis (Tom Evans, Mathieu Blanchard, Kris Brown, Andrius Ramonas et Sage Canaday) et le niveau était naturellement plus relevé. À titre de comparaison, sur le même parcours, la victoire s’était jouée en 8 h 03. La première femme, Manuela Soccol, s’était classée 10e en 9 h 39.

Victoire d’une athlète féminine au général

ruth croft et rhys johnston
Ruth Croft a remporté le Tarawera Ultramarathon 2021 devant Rhys Johnston – Photo : Tarawera Ultramarathon

C’est la quatrième fois de sa carrière que Ruth Croft, bien installée depuis plusieurs années dans le top 5 des meilleures traileuses au monde au classement ITRA, s’impose au classement général d’une course, devant les hommes donc. La deuxième femme a passé la ligne d’arrivée près d’une heure plus tard.

À l’image de l’Américaine Courtney Dauwalter, la Néo-Zélandaise de 32 ans prouve une fois de plus que les femmes sont capables de rivaliser avec les hommes dans cette discipline qui requiert des aptitudes d’ultra-endurance et un mental hors du commun, plus que de la force et de la vitesse. Ruth Croft est d’ailleurs particulièrement impressionnante puisqu’elle est capable de l’emporter face à des athlètes masculins sur des courses de 30, 50, 80 ou plus de 100 km.

Elle s’était déjà illustrée sur le 102 km du Tarawera Ultramarathon en terminant 2e en 2015. Elle avait couru six minutes plus vite, mais il y avait plus de 1000 m de dénivelé en moins sur le tracé de l’époque.

Parmi les victoires de prestige que compte Ruth Croft à son palmarès, notons l’OCC (2018 et 2019), la CCC (2015), le Marathon du Mont-Blanc (2018 et 2019), le Grand Trail des Templiers (2017) ou encore la Speedgoat 50K aux États-Unis (2018). Elle a aussi été vice-championne du monde de trail en 2019 et avait remporté le classement général du circuit Golden Trail Series l’année précédente.

La pandémie perturbe l’UTWT

ruth croft
Ruth Croft lors du Tarawera Ultramarathon 2015 – Ruth Croft a remporté le Tarawera Ultramarathon 2021 devant Rhys Johnston – Photo : Tarawera Ultramarathon

La prochaine épreuve de l’Ultra-Trail World Tour (UTWT) devrait se dérouler en Espagne pour la Penyagolosa. Mathieu Blanchard et Anne Champagne devraient être au départ de cette course phare du début de saison.

Prévu initialement en avril, le MIUT (Madeira Island Ultra-Trail) a été reporté au 20 novembre, juste avant la dernière étape à l’Ultra-Trail Cape Town, en Afrique du Sud.

L’Istria 100 a également annoncé le report de sa course printanière du 9 au 12 septembre, soit le même week-end que l’Ultra-Trail Harricana du Canada.

ruth croft
Ruth Croft a remporté le Grand Trail des Templiers 2017 – Photo : Cyrille Quintard

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!