Ultra Trace de Guadeloupe : victoire et record d’Annie-Claude Vaillancourt

Annie-Claude Vaillancourt entourée de Liam, Alix et Raphaëlle à son arrivée victorieuse du 83 km de l'Ultra Trace de Guadeloupe - Photo : Nicolas Fréret

Annie-Claude Vaillancourt a gagné le 83 km de l’Ultra Trace de Guadeloupe samedi soir à sa grande surprise. L’athlète qui profitait de la course pour passer une semaine de vacances en famille a terminé l’épreuve en 13 h 32, signant un nouveau record, alors qu’elle s’attendait à passer 15 heures dans les sentiers.

Annie-Claude semblait encore en forme lorsqu’elle a passé la ligne d’arrivée, félicitée par ses trois enfants qui l’ont suivie et épaulée de ravito en ravito.

« C’était ma première fois en milieu tropical. Je n’avais pas vraiment préparé la course ni même regardé à quoi ça ressemblait et j’ai bien fait, a-t-elle commenté à l’arrivée. Ça m’a permis de ne pas avoir d’attente. »

Elle s’est tout de même entraînée fort pour avoir la capacité à courir une épreuve qu’elle savait difficile. « J’ai fait ma course, sans penser à la place, juste en voulant donner le meilleur de moi-même », a-t-elle ajouté.

Abandon de la grande favorite Anne Champagne

Annie-Claude Vaillancourt s’attendait à voir l’autre athlète québécoise, Anne Champagne, s’échapper devant. « Elle va très vite, mais quand j’ai constaté que je continuais de la voir devant, je me suis dit qu’elle n’était pas dans un bon jour ».

Et comme de fait, elle a dépassé Anne sur la plage de La Perle, entre Deshaies et Sainte-Rose. La jeune femme, qui a récemment remporté le Trail de Bourbon à La Réunion, était assise dans le sable, émue par sa décision d’abandonner parce qu’elle était dans un très mauvais jour, sans énergie. Les deux athlètes se sont échangé quelques mots. Annie-Claude a invité Anne à repartir avec elle. Mais elle a préféré ne pas hypothéquer la suite de sa grosse saison, même si cela venait avec énormément de déception et de frustration.

Dès lors, Annie-Claude Vaillancourt a tracé son chemin vers l’arrivée, sans jamais être inquiétée.

Annie-Claude Vaillancourt à l’arrivée du 83 km de l’Ultra Trace de Guadeloupe – Photo : Nicolas Fréret

Peu de temps après sa victoire, célébrée avec Liam 10 ans, Alix 8 ans, et Raphaëlle 5 ans, une petite équipe de feu pour aider leur maman dans les ravitaillements, Annie-Claude était enchantée de cette expérience familiale. « C’est vraiment le fun d’avoir eu mes enfants avec moi, a-t-elle dit. Ça m’a vraiment motivé ».

« Est-ce qu’on t’a bien aidé, maman? » a demandé Liam, fier d’avoir contribué à cette belle victoire en remplissant les gourdes et en ouvrant les sachets de comportes. « Vraiment! » a ponctué la championne du 83 km de l’Ultra Trace de Guadeloupe, qui a « beaucoup aimé courir dans la bouette », mais aussi les nombreuses sections ombragées qui lui ont permis de ne pas trop souffrir de la chaleur.

Elle a toutefois constaté qu’elle doit travailler les descentes si elle veut s’améliorer en course en sentier. « Ce n’est vraiment pas mon fort, mais alors avec de la bouette, c’est terrible », a-t-elle plaisanté.

Annie-Claude regrette aussi toutes les fois où elle est sortie du sentier. « Ça m’a découragé une couple de fois de ne pas voir le balisage et de me tromper ». Ça ne l’a toutefois pas empêché de se rendre à bon port, devant tout le monde ».

À noter que l’épreuve de 83 km a toujours été gagnée par des athlètes québécoises (Maïté Galipeau Théberge en 2018 et Caroline Côté en 2019).

À lire aussi :


La prise de position environnementale de Distances Médias

Pierre-Michel Arcand et Johan Trimaille remportent l’Ultra-Trace de Guadeloupe main dans la main

Florent Bouguin

Chips and soft drinks during an ultra? Tell me about it!