Pierre-Michel Arcand et Johan Trimaille remportent l’Ultra-Trace de Guadeloupe main dans la main

Pierre-Michel Arcand et Johan trimaille ont couru les 154 km de l'Ultra Trace de Guadeloupe 2020 ensemble de bout en bout - Photo : Nicolas Fréret

DERNIÈRE HEURE – Les athlètes du Québec Pierre-Michel Arcand et Johan Trimaille ont gagné l’épreuve reine de l’Ultra Trace de Guadeloupe dans la nuit de samedi à dimanche. Ils ont passé un peu plus de 32 heures ensemble, les pieds sans cesse mouillés, à faire le tour du nord de Basse-Terre, soit plus de 154 km et 6300 m de dénivelé à travers la forêt tropicale, les plages de sable fin et les champs de canne à sucre.

Les deux hommes qui avaient décidé de rester ensemble sur la première partie du parcours pour traverser l’épaisse et intense jungle dans les montagnes de l’île antillaise ont finalement décidé de poursuivre l’aventure ensemble, dans la joie, la bonne humeur et la solidarité. Ils ont mené la course du début à la fin.

À leur grande surprise, ils étaient en pleine forme après une nuit passée entre boue et racines glissantes sur des sentiers où il est parfois extrêmement difficile de ne serait-ce qu’avancer.

C’est donc en « pleine forme » et enthousiastes qu’ils ont abordé la deuxième partie de course, marquée par la chaleur du littoral caribéen, même si quelques averses tropicales sont venues les rafraîchir à plusieurs reprises.

Les deux champions sont parvenus à garder un bon moral tout du long. Pierre-Michel Arcand, toujours prompt à faire rigoler sur son passage, n’a jamais dérogé à cette règle, même avec les yeux lourds et la hâte d’en finir.

Pierre-Michel Arcand et Johan trimaille à l’arrivée du 154 km de l’Ultra Trace de Guadeloupe 2020 – Photo : Nicolas Fréret

À chaud, dans un grand état de fatigue, ce qu’ils retenaient tous les deux, ce sont « les 32 heures de pieds mouillés », a souligné PM, qui n’en pouvait plus sur la fin.

« C’est une île magnifique, pleine de microclimats, avec une nature envahissante qui nous a donné du fil à retordre », a dit Johan avant de filer se reposer enfin.

À noter que seuls 24 participants ont pris le départ du 154 km, face à un ultra d’une très grande difficulté.

Une autre Québécoise, Caroline Côté, était encore en course au moment d’écrire ces lignes.

Un peu plus tôt dans la journée Mathieu Blanchard et Annie-Claude Vaillancourt ont gagné l’épreuve de 83 km de l’Ultra-Trace de Guadeloupe, anciennement nommé Traces du Nord Basse-Terre.

Vous pouvez voir ou revoir la couverture et les vidéos de l’Ultra Trace de Guadeloupe 2020 sur le fil Twitter de Distances+.


À lire aussi :


La prise de position environnementale de Distances Médias

Ultra Trace de Guadeloupe : victoire et record de Mathieu Blanchard sur le 83 km

Ultra Trace de Guadeloupe : victoire et record d’Annie-Claude Vaillancourt