Le Défi des 5 sommets de Charlevoix bat son plein malgré la pandémie

defi 5 sommets charlevoix
Photo : Fannie Pelletier

Le défi des 5 sommets invite à découvrir la nature sauvage de la région de Charlevoix en complétant l’ascension de cinq monts différents. Malgré la pandémie de coronavirus, il est maintenu en 2020, et se réalise de juin à octobre. Il y a plusieurs prix à gagner! 

Après s’être inscrits, les participants partent en randonnée et doivent se prendre en photo sur chaque sommet. Quand les cinq monts sont complétés, il suffit d’envoyer les photos par courriel pour débloquer un sixième mont, le « mont mystère », qui est facultatif, mais que l’on peut gravir pour le plaisir et pour courir la chance de gagner d’autres prix.

Les montagnes peuvent changer d’année en année. En 2020, les destinations sont l’Acropole des Draveurs, le mont des Morios, le mont à Liguori, et deux nouveautés : le Dôme et le Menaud. Par le passé, le mont Élie, le mont Pioui, le mont du Lac-à-l’Empêche et le mont Du Four ont fait partie de la programmation, tout comme le Pic de l’Aigle. Voici une présentation de deux destinations.

L’Acropole des Draveurs

acropole des draveurs
Photo : courtoisie

Le sentier de l’Acropole des Draveurs se situe dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie à Saint-Aimé-des-Lacs. Culminant à 1048 m d’altitude, il se situe dans le groupe des hauts sommets québécois.

Cette randonnée de 11,2 kilomètres comporte trois sommets. L’affiche du Défi se trouve au premier, mais les deux autres ne sont pas très loin. La vue est superbe, avec une sorte de canyon sous les yeux. On peut admirer les sommets avoisinants, ainsi que la rivière La Malbaie.

Le sentier débute au camping du Pin blanc. Le sentier, un aller-retour, est principalement composé de roches. Son dénivelé est de 800 m. Dès le premier kilomètre, la vue surprend. Il faut prévoir entre 4 et 6 heures pour réaliser cette randonnée difficile, en partant tôt.

Lors de la randonnée, on peut croiser des porcs-épics.

Le mont des Morios

defi 5 sommets charlevoix
Photo : Dominique Gagnon

Le sentier du mont des Morios est bien indiqué à partir de la rue Principale à Saint-Aimé-des-Lacs. 

On débute dans un sentier large et terreux, qui devient escarpé après le premier kilomètre. C’est à ce moment que commence l’ascension. 

On rencontre une première indication pour continuer à droite vers le mont des Morios puis, à l’intersection, deux possibilités : continuer sur le sentier expert ou le régulier. 

Il est conseillé de monter par le sentier expert, puisque celui-ci offre beaucoup plus de points de vue et demeure amusant malgré la difficulté, puis de revenir par le sentier régulier.

Il y a plusieurs endroits où il faut se tenir à des cordes pour grimper. Le sentier de niveau difficile fait 11 km et se complète entre 4 et 5 heures.

Tant qu’à y être : le mont Élie

Même s’il ne fait pas partie du Défi des 5 sommets 2020, le mont Élie était dans la liste par le passé, et pourrait y revenir. Quoi qu’il en soit, il vaut le détour.

Pour accéder au mont Élie, il faut se rendre à la Zec Lac-au-Sable, où il faut s’enregistrer. Il faut ensuite conduire une vingtaine de minutes dans un chemin de gravelle. 

Ce sentier de 16 km aller-retour est assez large et balisé à tous les kilomètres. Il faut prévoir des pantalons longs et des bottes imperméables, car il est très boueux. 

Plusieurs sections humides peuvent être contournées, mais il n’en reste pas moins qu’il faut se mouiller les pieds un peu. Par exemple, on passe directement dans un petit ruisseau de roches à un certain endroit. 

Ce sentier de niveau difficile possède un dénivelé de 820 m. La difficulté réside dans le fait qu’il est très peu aménagé. La vue au sommet donne sur plusieurs montagnes. Il faut prévoir environ 6 heures pour compléter la randonnée.

Le Défi des 5 sommets a été créé en 2017. Dès la première année, les organisateurs ont été surpris de l’enthousiasme, avec plus de 3000 inscriptions, dont 665 personnes ayant complété les cinq ascensions.

L’an dernier, plus de 4400 personnes se sont inscrites et 803 d’entre elles ont complété le défi.

En raison du coronavirus, de nombreuses mesures de précaution sont à prendre, notamment celles de respecter la distanciation sociale en nature. Plusieurs instructions plus précises sont données sur le site web de l’organisation.

Ce texte a été produit par Rando Québec et publié initialement dans sa revue ou sur son site Web. Il est reproduit sur Distances+ dans le cadre d’un partenariat.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!