L’Ultra-Trail Harricana aura lieu, mais sans les plus petites distances

ultra-trail harricana
David Savard-Gagnon et Maxime Leboeuf au départ du défi « Loup solitaire ». Photo : UTHC

La décision de maintenir ou d’annuler complètement l’Ultra-Trail Harricana (UTHC) est tombée, et la poire est coupée en deux. En raison de la pandémie de Covid-19 et des contraintes sanitaires qu’elle impose, la direction de l’événement a annoncé lundi son intention de tenir un événement de plus petite taille, en annulant les courtes distances.

Les épreuves du 28 km, du tout nouveau 20 km, du 10 et du 5 km, qui constituent le plus gros des inscriptions, n’auront donc pas lieu lors de l’événement du 11 et 12 septembre prochain, mais les participants sont invités à prendre part au défi « Loup solitaire » qui se tient tout l’été sur le site du centre de ski du mont Grand-Fonds.

Les plus longues distances, dont l’épreuve phare de 125 km qui fait partie du circuit de l’Ultra-Trail World Tour, ainsi que le 65 et le 80 km, sont maintenus. Mais « les participants doivent s’attendre à un événement fort différent de ce qu’ils ont peut-être déjà connu », indique l’organisation, puisque des mesures de sécurité accrues seront mises en place.

Les inscriptions pour ces épreuves, qui seront parmi les premières à se tenir de façon officielle au Québec après l’annulation, par le gouvernement, de tous les événements sportifs et culturels de l’été, sont presque déjà complètes, indique l’UTHC. Il y a 200 places sur le 125 km, 150 sur le 80 km et 350 sur le 65 km. Au moment d’écrire ces lignes, il ne restait que six dossards en tout et pour tout.

Il y a deux semaines, l’Ultra-Trail Harricana avait déjà fait savoir qu’elle lançait une programmation alternative tout l’été afin de permettre à ses participants de courir les vrais parcours du 28 et du 10 km au mont Grand-Fonds, dans Charlevoix. C’est à ce programme que l’organisation demande aux gens de se tourner pour vivre leur Harricana 2020.

Selon la directrice générale Marline Côté, plus de 100 personnes se sont déjà inscrites à ce « loup solitaire », qui permet de suivre les véritables parcours, balisés en permanence, et de traverser une arche construite pour rester en place tout l’été. Les participants reçoivent leur dossard par la poste ainsi que divers coupons rabais pour profiter de Charlevoix pendant leur séjour.

Le programme, déjà commencé, a permis de confronter les athlètes élites Maxime Leboeuf et David Savard-Gagnon le week-end dernier. Cette fin de semaine, c’est l’athlète Anne-Marie Comeau qui a fait le meilleur temps féminin (hors compétition officielle) sur le circuit de 28 km.

Du 4 au 11 juillet, plusieurs activités et ateliers sont organisés avec l’athlète élite Mathieu Blanchard, dont l’exploration de la nouvelle boucle du 80 km, du nouveau circuit du 42 km et du début du parcours du 125 km.

En 2019, l’Ultra-Trail Harricana avait attiré plus de 1900 participants, selon le site de compilation de données iskio.ca, le plaçant au sommet des courses de trail québécoises en termes de participation.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!