Annulation de l’Ultra-Trail des Chic-Chocs : réfléchir à l’avenir

ultra-trail-chic-chocs
L'Ultra-Trail des Chics-Choc a dû être annulé en raison de la crise de Covid-19. - Photo : UTCC

La deuxième édition de l’Ultra-Trail des Chic-Chocs (UTCC) devait se tenir la fin de semaine du 5 juillet 2020, mais l’événement a été annulé. Comme le rappelle Félix Dubeau, l’un des fondateurs de la course, la décision du gouvernement du Québec d’interdire tous les événements sportifs et culturels jusqu’à la fin du mois d’août n’a laissé que peu de choix.

La question du report n’a pas été sérieusement envisagée, explique Félix Dubeau. L’UTCC se déroulant au beau milieu du parc de la Gaspésie, son accès est géré par les instances du parc, la SÉPAQ. 

Comme les lieux sont normalement très achalandés, le report n’était pas vraiment envisageable plus tard cette année. De plus, les organisateurs de l’UTCC ne souhaitaient pas s’immiscer dans un calendrier automnal qui, s’il est maintenu, sera très chargé.

Pas de remboursement

L’Ultra-Trail des Chic-Chocs est une jeune organisation qui fait face à énormément de défis, explique Félix Dubeau, entre autres en raison de la complexité du terrain dans lequel se déroule la course. 

Par ailleurs, les enjeux sécuritaires d’une compétition au sein du parc de la Gaspésie, dans des endroits très reculés, sont majeurs. Cela engendre d’importants coûts financiers afin d’être en mesure d’accueillir les participants dans de bonnes conditions. Il faut penser aux soins médicaux, aux ravitaillements et aux équipes de secours, dans des endroits qui, bien souvent, ne sont pas accessibles, même pas en véhicule tout terrain. 

Pour ces raisons souvent méconnues des participants, l’organisation ne génère pas de profits. Les recettes générées par les frais d’inscription ne sont pas la seule source de financement, explique M. Dubeau.

Ces contraintes budgétaires ont imposé à l’organisation de contracter un prêt. S’il avait fallu rembourser les participants déjà inscrits, cela aurait probablement signifié la fin de l’organisation à but non lucratif et, par la même occasion, celle de la course.

Les inscriptions sont automatiquement transférées à 2021. Les participants peuvent aussi se prévaloir de l’option de reporter leur inscription à 2022.

Quel avenir pour les organismes?

Le stress engendré par cette situation exceptionnelle et tout le travail de préparation de l’édition 2020 mis de côté, Félix Dubeau et son équipe regardent vers l’avenir. 

Personne ne sait aujourd’hui ce qui sera réellement changé par la crise sanitaire, rappelle M. Dubeau. Est-ce que les pratiques sportives seront modifiées? Quel sera le support des gouvernements à l’industrie touristique et sportive? Est-ce que les participants de courses à pied préféreront courir en famille et entre amis plutôt que de s’inscrire à des événements?

Autant de réflexions auxquelles seul l’avenir sera en mesure de donner quelques éléments de réponse. Dans tous les cas, l’Ultra-Trail des Chic-Chocs se prépare pour 2021 et reste attentif à la situation afin de s’adapter au mieux et fournir une belle course l’an prochain, assure Félix Dubeau.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!