Des « Rencontres du trail » auront lieu à l’automne au Québec

trail course pieds
Photo : Muriel Leclerc

Un nouvel événement viendra animer la communauté de trail québécoise à la fin de la saison. « Les Rencontres du trail » ont lancé ce mercredi 16 juin leur site web et leur page Facebook, sous la promesse de « rassembler » tous les coureurs en sentier et les organisateurs de la province.

Le colloque, puisque c’est ce dont il s’agit, est une idée de Marline Côté, directrice générale des Événements Harricana. En 2019, elle a vu passer un appel de projets de la part du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, et elle a soumis une demande de financement, raconte-t-elle.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

La subvention a été accordée et le processus s’est mis en marche, explique encore Marline. Si le colloque avait été budgété initialement pour se tenir « en présentiel », la pandémie a forcé la révision du projet à la baisse. Malgré l’assouplissement des mesures sanitaires et une possible sortie de pandémie (si on est optimiste), cet événement aura lieu en mode virtuel. Il n’est toutefois pas exclu que des petits groupes puissent se réunir en présence des conférenciers.

« Les Événements Harricana sont les instigateurs de ce projet, mais ce qu’on souhaite, c’est que le concept soit repris et porté par la communauté, que ce soit un projet collectif au service des acteurs du trail », affirme Marline Côté. 

« D’ailleurs, tous les outils de communication soulignent, par souci de transparence, que l’initiative vient des Événements Harricana, mais le but n’est absolument pas de faire de la publicité pour l’Ultra-Trail Harricana du Canada », ajoute-t-elle. 


À lire aussi : La TransCharlevoix : première course à étapes linéaire au Québec en 2022?


C’est aussi pour rester neutre que Marline Côté a tendu la main à la Fédération québécoise d’athlétisme (FQA) pour lui demander de chapeauter le projet. La demande a été reçue avec enthousiasme, commente Marilou Ferland-Daigle, coordonnatrice du volet « trail » à la FQA, puisque l’association est peu présente dans la filière, et qu’elle souhaite s’impliquer davantage.

« À la FQA, on a un rôle fédérateur, on est là pour rallier les organisateurs et les sportifs, alors on a tout de suite vu qu’on pouvait être le joueur rassembleur pour ce colloque », se félicite Marilou.

La FQA est l’organisme qui régit l’athlétisme au Québec, explique Marilou Ferland-Daigle, avec le mandat, notamment, d’encadrer le développement des nombreuses disciplines de l’athlétisme, dont fait partie le trail. Elle « sanctionne » les compétitions, offre des assurances, fait respecter un règlement officiel, etc.

Un comité directeur supervise les orientations et les grandes décisions du colloque. Le mandat de créer la programmation a été confié à Vincent Champagne, du magazine Distances+, et les opérations sont dirigées par Julien Harvey, entrepreneur dans le domaine sportif et contractuel pour les Événements Harricana.

Plusieurs organisations de trail québécoises ont été contactées pour « embarquer dans le bateau » dès le départ, bien avant l’annonce officielle, afin de bien comprendre le projet et susciter l’adhésion. La réponse a été très positive, assure Marline Côté.

Un thème « mystère »

les rencontres du trail
Photo : courtoisie

Si le financement du ministère de l’Éducation couvre seulement l’édition de cette année, les organisateurs ont voulu créer tout de suite une structure qui pourra être pérenne, annonce Marline Côté. Ainsi, le nom de l’événement tout comme l’adresse URL du site web, son logo et ses couleurs, pourront être réutilisés dans le futur pour créer d’autres Rencontres du trail.

Parlant du logo, « il symbolise la rencontre des acteurs de la course en sentier, dit l’organisation. Leurs chemins se croisent en formant des courbes représentant des collines et des montagnes en plusieurs nuances harmonieuses. »

« Les deux flèches qui s’alignent vers le haut font référence à l’alignement des visions et des grandes orientations de ceux qui souhaitent que la discipline de la course en sentier s’élève à un autre niveau. On peut également y voir un sapin, symbole fort de la forêt canadienne. »


À lire aussi : Hélène Michaux : « mon objectif est juste de ne plus avoir mal »


Le but du colloque est de « faire réfléchir, former et informer », annonce la communication de l’événement. Certaines conférences sont conçues pour les professionnels du domaine et d’autres seront destinées au grand public.

« Mais elles seront toutes ouvertes au grand public, même celles qui auront des sujets plus pointus », fait savoir Marline Côté, évoquant le fait qu’il peut être intéressant pour les coureurs d’en savoir plus sur les coulisses des organisations et de comprendre leur réalité.

La toute première édition, qui aura lieu du 3 au 7 novembre, portera sur un thème qui est encore secret, dit Marline. Puisque l’événement aura lieu dans cinq mois, l’équipe se garde quelques atouts dans les manches pour mousser l’intérêt à partir de la fin août-début septembre.

Bien que le colloque soit destiné au milieu du trail, toutes les organisations sanctionnées par la Fédération québécoise seront invitées, fait savoir Marilou Ferland-Daigle. En effet, plusieurs conférences porteront sur des thèmes qui les intéresseront quand même puisqu’ils ne sont pas nécessairement spécifiques au trail.

Consultez le site web des Rencontres du trail

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!