L’emblématique Robert Chicaud quitte la présidence du Grand Raid de La Réunion

serge valgresy robert chicaud
Serge Valgresy et Robert Chicaud - Photo : Gil Victoire

Patron du Grand Raid de La Réunion pendant un quart de siècle, Robert Chicaud passe la main. Il est remplacé à la présidence de l’Association Grand Raid par Serge Valgresy, l’un des cadres de l’organisation.

Robert Chicaud, figure emblématique de la Diagonale des fous, « a décidé de ne pas se représenter », indique le communiqué de presse du Grand Raid diffusé ce mercredi 10 février 2021. Il avait longtemps espéré maintenir la 32e édition (qui devait se tenir du 15 au 18 octobre 2020) avant de capituler, lui aussi, face à la pandémie. Il restera toutefois impliqué d’une manière ou d’une autre, puisqu’il demeure au sein du bureau organisateur de cet événement mythique au cœur de l’océan Indien.

Serge Valgresy nouvel organisateur en chef

Serge Valgresy
Le nouveau président du Grand Raid de La Réunion, Serge Valgresy – Photo : Gil Victoire

Son successeur, Serge Valgresy, a été élu lors d’une réunion du comité directeur de l’association, à laquelle il contribue depuis 2008. Son visage est d’ailleurs bien connu des habitués puisqu’il était jusqu’à présent en charge des arrivées au stade de La Redoute, où l’on pouvait le voir régulièrement sur le podium aux côtés de Robert Chicaud.

Son premier mandat ne sera pas de tout repos, puisqu’il aura à gérer une édition 2021 incertaine en raison de la covid, sur une île où, pour l’instant, la saison de trail est au point mort.

Comme traileur, le nouveau président du Grand Raid a participé à la Diagonale en 2001, 2004 et 2005. Il a aussi couru en métropole française à l’UTMB, au Grand Raid des Pyrénées ou encore à L’Échappée Belle, précise le communiqué. 

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!