Découvrez le concept de l’enduro-trail

Bigreen de Grasse

Le concept de l'enduro-trail stimule autant la performance que le gros fun entre amis
Le concept de l'enduro-trail stimule autant la performance que le gros fun entre amis - Photo : Inov Photo

L’enduro-trail, une épreuve inspirée des courses de régularité en rallye auto ou moto, est un concept de course en sentier qui suit un parcours linéaire ou en boucle dont seulement quelques sections sont chronométrées. La première édition du Bigreen Trail’Duro devait se dérouler en fin de semaine près de Grasse, dans les Alpes maritimes, mais elle a été logiquement reportée en raison de l’épidémie de coronavirus. Nous avons décidé de vous en parler quand même, ne serait-ce que parce qu’il s’agit d’une formule de course originale.

Le Bigreen Trail’Duro suit un tracé de 20 km, 550 m de D+ et 430 m D-, comptant trois sections chronométrées, les « spéciales », de respectivement 6,5 km, 2,2 km et 5 km, et trois sections à parcourir sans pression, les « liaisons » qui permettent de rallier tranquillement le départ suivant.



Distances+ s’est entretenu avec Quentin Richard de l’entreprise UCC Sport Event, spécialisée dans la création et l’organisation de courses de vélo de montagne (ou VTT pour vélo tout terrain). L’UCC est à la barre d’une douzaine d’événements nationaux et internationaux, comme la Mégavalanche, une course de descente en VTT avec un départ sur la neige qui réunit 2000 participants et 40 nationalités, la Bigreen, une randonnée familiale de vélo de montagne, ou encore le Salon du VTT à Auron, une station de ski située dans les Alpes du Sud.

Selon Quentin, le vélo de montagne et le trail ont le même ADN : « la proximité avec la nature, le dépassement de soi, l’entraide. Les gens qui participent à nos courses sont souvent à la fois VTTistes et traileurs, assure-t-il. Mais le petit plus du trail, c’est sa simplicité. Une bonne paire de baskets, de l’eau, un sentier et c’est parti ! »

C’est en réfléchissant à des idées pour se diversifier tout en proposant une épreuve proche de sa fameuse rando en vélo (Bigreen) qu’a émergé le concept d’enduro pour les coureurs en sentier. Il a été retenu parce qu’« il permet de lier la performance – les chronos -, et le plaisir. »

« L’enduro-trail permet de se dépasser, de se donner à fond dans les spéciales et après de se retrouver entre potes sur les liaisons pour discuter, refaire la course dans nos têtes et rencontrer d’autres traileurs. Cette épreuve est conviviale tout en étant sportive. »

Trois « spéciales » et trois « liaisons »

Voici à quoi ressemble le profil d’une course d’enduro-trail,
avec des spéciales chronométrées (vert foncé) et des liaisons (vert clair).

Le départ d’une course comme l’enduro-trail se fait par petits groupes. « Nous faisons un départ lancé toutes les 30 secondes à deux ou trois, explique Quentin Richard. Il y a un kilomètre d’échauffement jusqu’à la première spéciale. »

Le temps de course final correspond à la somme des trois résultats chronométrés, « au scratch », comme on dit dans le jargon. Il est aussi possible de courir en duo, avec la contrainte de ne pas laisser plus de 30 secondes d’écart entre les deux partenaires. Sinon, l’écart se transforme en temps de pénalité pour le duo. Chaque coureur est comptabilisé en solo dans tous les cas.

L’organisateur estime que les 20 km se parcourront par les premiers en 1 h 30 environ. « Il va y avoir un bon rythme en sachant que les coureurs iront tranquilles lors des liaisons. » Et qu’ils pourront ainsi récupérer un peu.

S’il y a évidemment des barrières horaires, « elles sont assez larges au ravitaillement pour coller avec l’esprit de la Bigreen qui se déroule au même moment », prévient Quentin.

Le parcours fait la part belle aux monotraces (single track) et beaucoup de beaux sentiers en forêt. La dernière spéciale arrive directement dans le golf pour une arrivée avec plein de spectateurs.

Avant le report de l’événement à une date qui n’était pas connue au moment d’écrire ces lignes, les organisateurs envisageaient de tester également le concept lors de la Bigreen de Nice prévue en novembre.

L'une des vues sur le tracé de l'enduro-trail de Grasse dans le cadre de l'événement Bigreen
L’une des vues sur le tracé de l’enduro-trail de Grasse dans le cadre de l’événement Bigreen – Photo : Bigreen / UCC

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!