Le Festival des Templiers est officiellement annulé

Sébastien Spehler à l'arrivée du Grand Trail du Festival des Templiers 2018
Sébastien Spehler à l'arrivée du Grand Trail du Festival des Templiers 2018 (79 km, 3660 m D+) - Photo Cyrille Quintard

Les organisateurs du Festival des Templiers, l’un des événements de trail les plus populaires en Europe, ont définitivement annulé l’édition 2020, qui devait se tenir le week-end du 17 octobre, en raison de la propagation du COVID-19, sérieusement repartie à la hausse.

« La journée du dimanche est, elle aussi, annulée. Voilà… nous y sommes », écrit l’organisateur en chef dans un message diffusé sur la page Facebook des Templiers.

Les autorités publiques ont en effet placé le département de l’Aveyron en zone d’alerte rouge, réduisant à néant les espoirs de Gilles Bertrand et de son équipe.

Dans un tel contexte sanitaire qui se dégrade de jour en jour à l’échelle nationale, qualifié de rebond ou de seconde vague selon les spécialistes, la tenue des Templiers n’est pas concevable, selon les organisateurs. Ne souhaitant pas franchir le seuil de l’irresponsabilité, avec 1000 regrets et une tonne d’émotion, nous prenons la décision d’une annulation définitive des Templiers 2020 dans leur format global. »

Gilles Bertrand poursuit la rédaction de son émotion dans une poétique amertume : « Fin de tous les espoirs, fin d’une histoire chaotique, fin d’un combat erratique, fin de la partie signifiée d’un coup de sifflet éraillé. Pas de sono pour donner le tempo, pas d’ERA [NDLR : le titre “Ameno” du groupe ERA est la musique emblématique du départ des courses] pour frissonner et grésiller sur pieds, pas de fumigènes dans le champ des sirènes, pas de SAS pour écrire les préfaces. Pas d’arches montées surmontées de nos nouveaux totems en bois et fer, pas de trousses réalisées en Inde… Un grand trou blanc, un grand voile blanc… rien d’autre. »

Tous les espoirs reposaient sur le Grand Trail des Templiers

Fin août, les organisateurs de l’événement aveyronnais avaient pris la décision de faire une croix sur l’ensemble des épreuves, soit 11 courses, à l’exception de la course phare, le Grand Trail des Templiers (78 km et 3560 m de D+), l’un des rendez-vous majeurs du trail en France, en raison de la crise sanitaire. D’autant que ce sont plus de 12 000 participants qui étaient attendus à Millau.

C’est un nouveau coup dur pour le Festival des Templiers, après l’annulation de l’épreuve principale l’an dernier en raison de violents orages.

« L’an passé, les Templiers n’ont pas résisté à une tempête démoniaque qui aurait dû être classée rouge. Cette année, les Templiers n’ont pas résisté au passage de notre département en zone rouge », déplore encore Gilles Bertrand.

Sébastien Spelher, Nicolas Martin, Mathieu Blanchard ou encore Camille Bruyas et Ruth Croft devaient être au départ cette année.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!