Maxime Leboeuf : à surveiller sur route et en sentiers

Photo: Olivier Mura

D+LaSaison2017_BannièreLongue

Après une saison hivernale extraordinaire et fort bien remplie avec sa participation à la Gatineau Loppet en ski de fond et le fait d’avoir été couronné trois fois champions lors du Pentathlon des Neiges, Maxime Leboeuf se prépare à relever de nombreux autres défis sportifs en 2017.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Transition entre l’hiver et l’été

Course, course en raquettes, ski de fond, Maxime a pratiqué de nombreux sports cet hiver… et il est monté sur plusieurs podiums. Une petite pause de deux semaines pour refaire le plein et hop! l’athlète a déjà repris son entraînement.

Alors qu’il s’entraînait environ 15 heures par semaine au cours des derniers mois afin de développer son endurance, il planifie dorénavant consacrer autour de dix heures par semaine à des entraînements spécifiques. « Je dois diminuer le volume, car les courses sont plus nombreuses et plus intenses », justifie Maxime. Sa préparation physique et mentale l’aide à faire face aux différents imprévus qui peuvent survenir le jour d’une course. « C’est important de ne pas être trop rigide afin de s’adapter et d’arriver confiant sur la ligne de départ », explique-t-il.

Maxime Leboeuf ski
Photo : Louis Charland – Sport photography

Objectifs 2017

La période printanière de Maxime sera principalement consacrée à son objectif no1 de 2017 : courir 10 km sur route en moins de 31 minutes. Plusieurs courses l’y conduiront, dont celles de la Banque Scotia de Montréal en avril et du Marathon d’Ottawa en mai. De gros noms de la course sur route participeront, et Maxime profitera de ce calibre relevé pour pousser la machine au maximum.

Lorsque la température deviendra un peu plus chaude, Maxime en profitera pour amorcer la seconde partie de son été en enfilant plus sérieusement ses espadrilles de course en sentier. Son premier objectif sera de se mesurer au parcours bien relevé et aux coureurs élites du 30 km du Trail La Clinique du Coureur à Lac-Beauport en juin. Le Festival Ultimate XC de St-Donat à la fin juin est également à son calendrier, puis le Trans Vallée en août, où il défendra son titre de champion des deux dernières années. « Ma saison de course s’arrêtera un peu plus tôt cette année, car j’aurai le bonheur d’être papa en septembre », confie l’athlète.

Prêt physiquement et mentalement

C’est donc avec une certaine fébrilité et des objectifs très précis que Maxime entame sa saison. Il se dit en excellente condition physique et ne ressent aucune fatigue accumulée malgré son hiver chargé. « Je crois que j’ai su trouver un équilibre de vie entre mon travail, mon entraînement et mes projets personnels, même en ayant mis plusieurs heures sur le projet de services d’entraîneurs de « Unis pour le sport » ».

Prêt et déterminé à atteindre ses objectifs, Maxime peut s’attendre à monter plusieurs fois sur le podium cette saison. Personne ne sera surpris!


Notre portrait de Maxime Leboeuf :

Maxime Leboeuf, l’athlète qui conquiert l’hiver

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!