Une nouvelle équipe et un nouveau nom pour l’Ultra-Trail du Lac Kénogami

lk50_photo_Michel_Bernard
Photo : Michel Bernard

On le connaissait sous le nom du LK50, il s’appelle désormais l’UTLK (Ultra-Trail du Lac Kénogami). Organisé sous la houlette des Trails du Saguenay–Lac-Saint-Jean, l’événement se déroule samedi dans la région, à l’occasion de la dernière fin de semaine du festival des couleurs d’Hébertville. 

Il n’y aura pas de 50 km au programme cette année, comme c’était le cas lors des deux premières éditions, mais les coureurs peuvent quand même compter sur quatre parcours pour toute la famille (1 km, 5 km, 10 km et 20 km).

« Avec Sylvain Lavoie, nous avons repris l’organisation de cette course au printemps dernier, confie Marie-Christine Dion. Il était trop tard pour préparer le 50 km, mais nous prévoyons de le remettre au programme dès 2019, alors que la course se tiendra à nouveau à la fin de l’été plutôt qu’au milieu de l’automne. En attendant, nous avions envie de créer un rendez-vous familial accessible à tous. Il y aura d’ailleurs des animations pour les plus jeunes. »

À quelques jours du départ, les deux organisateurs sont très satisfaits des inscriptions. « On s’attendait à une centaine d’inscrits et nous en sommes déjà à 178. On pense maintenant atteindre les 200 coureurs avec les inscriptions de dernière minute. C’est hyper encourageant! » 

Il faut dire que les 5 et 10 km proposent un départ inusité en haut de la montagne. « Pour s’y rendre, les coureurs devront prendre un télésiège, ce qui rend la course encore plus extraordinaire », dit Marie-Christine. 

Quant au 20 km, il partira de la digue Ouiqui et empruntera une partie des sentiers du Lac-Kénogami.

Pour le reste, c’est autour du mont Lac-Vert que les courageux braveront les faibles températures avant de rejoindre le chalet principal. 

« Les sentiers peuvent paraître plutôt faciles à courir, prévient Marie-Christine, mais avec les feuilles au sol, cela complexifie la tâche. »

Parmi les coureurs à suivre, notons la présence de :

  • Mathieu Pageau, qui a remporté le 25 km du Méga-Trail de Québec 2018 en 2 h 3 min 16 s
  • Kim Gaudet, 3e de l’Ultra-Trail Harricana 80 km cette année, en 10 h 8 min 40 s
  • Hugo Simard, 5e de Marathon SSQ de Québec, la fin de semaine dernière, en 2 h 44 min 34 s

À lire aussi :