Première victoire en Europe pour Sarah Verguet Moniz

Volvic Volcanic Experience 2019

sange-sherpa-sarah-verguet-moniz-vvx-2019
Sangé Sherpa et Sarah Verguet Moniz, vainqueurs de la VVX 2019, en Auvergne (France) – Photo : courtoisie

Sarah Verguet Moniz a remporté vendredi sa première victoire outre-Atlantique en s’imposant au Trail de la Chaîne des Puys, un ultra de 110 km et 3500 m de dénivelé à travers les volcans d’Auvergne, dans le cadre du festival Volvic Volcanic Experience. La course pourrait intégrer le calendrier de l’Ultra-Trail World Tour en 2020.

L’athlète féminine Distances+ 2018 a fait toute la course en tête, prenant rapidement ses distances de la grande favorite, l’Italienne Francesca Canepavictorieuse l’été dernier de l’UTMB. Cette dernière a abandonné.

Sarah a passé la ligne d’arrivée sous un soleil de plomb après 12 h 27 de course. Celle qui avait assumé ses ambitions avant le départ a tenu la dragée haute aux athlètes masculins en terminant à la sixième place au classement général. Elle finit également première du classement général de la catégorie Senior.

« Je crampe de partout, mais à part ça, ça va, a-t-elle confié à chaud à Distances+. Ça ressemblait vraiment aux courses du Québec, c’est fou! » s’est-elle par ailleurs étonnée. Elle avait l’impression d’être à la maison.

« Mes jambes ont commencé à peser pas mal plus tôt que d’habitude, ce qui m’a fait peur », a raconté Sarah, « raquée », au lendemain de son exploit. « Après 40 kilomètres, je sentais déjà mes quads dans les descentes. La chaleur n’a pas aidé non plus. Parfois, il y avait de grandes lignes droites en plein soleil qui faisaient travailler le mental. »

Informée au 87e kilomètre qu’elle était 5e ou 6e, elle a « essayé de garder le rythme pour assurer (sa) place ».

Les Françaises Florence Beynel (14 h 42) et Maryline Moulin (16 h 25) ont complété le podium féminin, très loin derrière l’athlète de Sherbrooke, qui court sous le drapeau du Portugal.

C’est le Népalais Sangé Sherpa qui a gagné chez les hommes en 10 h 45, signant sa deuxième victoire de l’année après celle aux Traces du Nord Basse-Terre, en Guadeloupe. Il a devancé les Français Gregory Bouttier (11 h 33) et Olivier Crouvizier (11 h 46).

Elle appréhende sa prochaine course en montagne

Sarah Verguet Moniz a fait toute la course en tête - Photo : VVX
Sarah Verguet Moniz a fait toute la course en tête – Photo : Timothé Nalet / VVX

Sarah Verguet Moniz va maintenant passer un mois à s’entraîner dans les Alpes en vue de l’un de ses gros objectifs de la saison, la Montagn’Hard », début juillet. Une course réputée extrêmement difficile pour son ratio D+/km (108 km pour 8050 m d+) qu’elle « appréhende énormément ».

Il faut dire que Sarah a décidé de sortir de sa zone de confort en s’attaquant aux courses de montagne à fort dénivelé où elle s’estime « nulle ».

Rappelons que la championne franco-portugaise a gagné l’an dernier le 125 km de l’Ultra-Trail Harricana, le 100 km du Québec Méga Trail et le 80 km du The North Face Endurance Challenge de New York. Elle s’était également illustrée au 105 km de l’Ultra-Tour du Beaufortain, en Savoie, en signant une belle quatrième place face à des spécialistes de courses alpines.

Distances+_CalendrierDesCoursesTrail