La grande finale de l’Ultra-Trail World Tour se joue cette fin de semaine en Afrique du Sud

Photo de l’UTCT 2018 – Photo : Courtoisie – Ultra-Trail Cape Town

DISTANCES+ AU CAP – La dernière course du circuit 2019 de l’Ultra-Trail World Tour (UTWT), l’Ultra-Trail Cape-Town (UTCT), se déroule en fin de semaine (29 et 30 novembre) au Cap, en Afrique du Sud. Le Français François D’Haene, l’un des athlètes les plus performants en ultra-trail ces dernières années sera sur la ligne de départ du 100 km (4300 m D+). Une poignée de Québécois seront aussi de la partie sur cette course à l’extrême sud du continent africain.

De grosses pointures chez les femmes

Lucy Bartholomew lors de sa victoire sur l'UTCH 2017 - Photo : Ultra-Trail Cape-Town
Lucy Bartholomew lors de sa victoire sur l’UTCT 2017 – Photo : Ultra-Trail Cape-Town

L’Américaine Courtney Dauwalter, d’ores et déjà championne de l’UTWT 2019, devait prendre le départ, mais elle a finalement déclaré forfait, car elle n’est pas remise d’une blessure qui a empiré aux Championnats du monde des 24 heures. Elle n’est pas en mesure de batailler, mais elle est tout de même présente au Cap, amicalement. Dommage car la vedette américaine de l’ultra-marathon en sentiers, qui a remporté 14 des 15 courses qu’elle a terminées depuis 2017, dont la dernière édition de l’UTMB, aurait sans doute livré une belle bataille face à la détentrice du record de parcours, l’Australienne Lucy Bartholomew (11 h 21 en 2017), qui avait terminé troisième de la Western States 2018 (remportée par Dauwalter).

Il faudra aussi compter sur la championne en titre du 100 km de l’UTCT, la Zimbabwéenne Emily Hawgood, qui a remporté en septembre le 125 km de l’Ultra-Trail Harricana du Canada. Sans oublier la Britannique Beth Pascall (5e de l’UTMB 2019) et l’Américaine Amanda Bascham (2e de la CCC 2019).

François D’Haene grand favori chez les hommes

Chez les hommes, François D’Haene part lui aussi grand favori sur un terrain aride et rocailleux, bien qu’il ne manquera pas lui non plus d’adversaires de haut calibre, dont le Suédois Johan Lantz, troisième l’an dernier sur le même parcours. Parmi les autres concurrents susceptibles de monter sur le podium, notons les Américains Cody Reed (2e de la Tarawera 100 Mile Endurance Run 2018 et 2019) et Seth Swanson, l’Irlandais Patrick “Paddy” O’Leary, les Français Nicolas Martin, Ugo Ferrari et Greg Vollet, le Suédois Andre Jonsson ou encore l’Italien Luca Manfredi Negri.

Pour mémoire, D’Haene a remporté plusieurs grandes courses internationales ces dernières années, dont l’UTMB (trois fois), la Diagonale des fous (quatre fois) également, l’Ultra-Trail de Madère (MIUT), l’Ultra-Trail du Mont Fuji, le Hong Kong 100 ou encore le Tarawera Ultra Marathon. Adepte des grandes aventures en solo, il a aussi battu le record de parcours sur le John Muir Trail en 2017 aux États-Unis en parcourant 357 km en seulement 2 jours, 19 heures et 26 minutes.

Les Québécois encore au rendez-vous de l’UTCT

Soulignons que ce sont 2005 coureurs, dont 27 % viennent de l’extérieur du pays, qui se retrouveront sur l’un ou l’autre des quatre parcours de 21 km, 35 km, 65 km et 100 km de l’UTCT cette année. Parmi ceux-ci, une poignée de Québécois, dont le couple d’athlètes et grands voyageurs Élisabeth Petit et Francis Boutin, et Marline Côté (rédactrice de cet article). Une quinzaine d’autres Canadiens des autres provinces sont aussi inscrits à l’événement.

L’an dernier, Josée Prévost, de la Maison de la Course, et le militaire Raphaël Marchand, avaient tenté leur chance sur le magnifique parcours de 100 km de l’UTCT, qui a la particularité de surplomber à la fois l’océan Atlantique et l’océan Indien à la péninsule du Cap où, pour l’anecdote, les plages sont réputées pour connaître un grand nombre d’attaques de requins.

Traversant d’abord la ville, les athlètes graviront et longeront de hautes montagnes rocailleuses, formant un véritable « cap » de pierres, digne du nom du lieu, sans merci pour les jambes non aguerries.

Le 100 km prendra son envol ce vendredi à 21h, heure du Québec. Francis Boutin sur la ligne alors que les deux autres Québécoises Elisabeth Petit et Marline Côté prendront le départ du 65 km à 22 h.

Selon les résultats de cette dernière course de l’Ultra-Trail World Tour, les grands gagnants du circuit annuel seront consacrés lors de la Cérémonie de clôture du circuit annuel le 12 décembre, à Paris.

À lire aussi : 

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!