Simon-Pierre Leblanc, heureux ambassadeur du Trail du Coureur des bois

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Simon-Pierre Leblanc lors du Trail du coureur des bois 2017 – Photo : Vincent Champagne

Il n’a jamais participé au Trail du Coureur des bois, mais Simon-Pierre Leblanc, connu aussi comme « Roch le romantique » sur les réseaux sociaux, a accepté sans hésitation la responsabilité d’en être l’ambassadeur.

« Je suis quelqu’un qui aime communiquer avec les gens, affirme Simon-Pierre. Les gens se sentent vite en confiance aussi avec moi. Je crois donc que comme ambassadeur, c’est dans mon rôle de partager ma passion et d’encourager les participants à se dépasser ».

Le lundi 22 mai, jour férié, il sera au départ du 18 km de la 4e édition de cette course. Le départ est prévu à la station touristique Duchesnay, à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, dans la grande région de Québec.

Comme pour plusieurs coureurs, la course en sentier est relativement nouvelle dans la vie de Simon-Pierre, puisqu’il a débuté dans la discipline en 2014. Depuis, il ne cesse de vouloir s’améliorer et de partager sa passion.

« Avant 2011, j’étais plutôt du genre sédentaire, raconte Simon-Pierre. Mes habitudes de vie n’étaient pas très bonnes. Un jour, je me suis rendu compte que l’activité physique me servait à canaliser mon trop-plein d’énergie. La course est devenue peu à peu l’échappatoire où je me retrouvais et dans lequel je pouvais me fixer des objectifs à atteindre ».

simon_pierre_lebalnc_uthc_2016_photo_karine_maltais
Simon-Pierre Leblanc lors de l’Ultra-Trail Harricana 2016 / Photo : Karine Maltais

À l’occasion du Trail du Coureur des bois, tous les niveaux de coureurs pourront trouver leur compte sur l’un ou l’autre des parcours proposés et Simon-Pierre n’y fera pas exception. «  Je vais faire le 18 km et voir comment mes entraînements de route des derniers mois vont me permettre de réagir quand je vais pousser un peu la machine. »

Cette course marquera le début de la saison de cet humble coureur qui a comme principal objectif en sol québécois de bien « performer » au 65 km d’Harricana en septembre prochain.

Gestev aux commandes

Spécialisée dans la gestion et la création d’événements de tous genres ainsi que dans le marketing expérientiel depuis déjà plus de 20 ans, la firme Gestev a repris depuis deux ans la série de course « Courir à Québec ». L’entreprise détient 75 % des parts de cette série, et le Groupe Boucher Sports détient la balance de 25 %.

Je Cours Qc présente depuis plusieurs années le Demi-marathon Oasis de Lévis, la Descente royale, le Défi des escaliers et le Marathon SSQ, qui en sera à sa 20e édition en août.

En reprenant les rênes du Trail du Coureur des Bois, l’entreprise a voulu  démocratiser au maximum la pratique de la course en sentier, en créant pour cette occasion une ambiance festive et familiale, explique Sarah-Jeanne Lapointe, chargée de projets aux relations médias chez Gestev.

« C’est un événement rassembleur qui nous permet d’amener notre clientèle de coureurs sur route à un autre niveau, dit-elle. C’est notre seul événement où les amateurs autant que les coureurs élites peuvent facilement trouver leur compte. Les parcours proposés sont accessibles et offrent des surfaces variées. »

Le site de l’événement se veut festif. « Tous nos événements proposent des parcours pour les enfants et un volet marche est aussi disponible lors de la journée, explique Sarah-Jeanne Lapointe. Les participants vont se déplacer en famille. Il y aura de l’animation tout au long de la journée et des mascottes seront présentes sur le site pour faire le bonheur des plus petits. »

En 2016, 789 personnes ont foulé les parcours. Cette année, ce sont plus de 805 coureurs et coureuses de tous les âges qui sont attendus pour s’attaquer à l’une des trois distances proposées (1,5 km, 8 km ou 18 km). Les inscriptions sont ouvertes jusqu’à la dernière minute. Ainsi, le record de 881 participants de 2014 pourrait être battu.

Une course qui se veut écologique

Même si tous les participants recevront une médaille à leur arrivée, Sarah-Jeanne Lapointe parle avec enthousiasme du virage « vert » pris par Je Cours Qc avec sa série d’événements sportifs.

« Les gens qui le désirent peuvent désormais déposer leur médaille dans une boîte prévue à cet effet au fil d’arrivée. Toutes les médailles ainsi recueillies seront donc recyclées en fin de saison », explique-t-elle.

Par ce geste, les organisateurs emboîtent le pas à d’autres organisations sportives pour qui le développement durable et la gestion verte sont devenus une préoccupation importante. Le tri des matières résiduelles sera effectué sur le site. Des gobelets recyclables seront utilisés aux ravitos.

Pour Je Cours Qc et Sarah-Jeanne Lapointe, « le virage vert fait maintenant parti de nos discussions quotidiennes et nous sommes fiers des gestes que nous posons désormais en ce sens ».

Ce sera donc un rendez-vous sur les sentiers en cette Journée nationale des Patriotes, Fête de la Reine ou Fête de Dollard, c’est selon!

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!