Le volet scolaire du Pentathlon des neiges a le vent dans les voiles

Des élèves du primaire en pleine action pendant le Tournoi Invitation scolaire RSEQ du Pentathlon jeudi le 28 février - Photo : Groupe Pentathlon
Des élèves du primaire en pleine action pendant le « Tournoi Invitation scolaire RSEQ » du Pentathlon des neiges – Photo : Groupe Pentathlon

C’est un nouveau record de participation qui a été atteint pour le volet scolaire du Pentathlon des neiges, qui avait lieu mercredi et jeudi derniers. Créé lors du déménagement de l’événement sur les Plaines d’Abraham, en 2008, le “Tournoi Invitation scolaire RSEQ” a atteint cette année 930 inscrits, pour un total de 188 équipes venant d’écoles primaires et secondaires des quatre coins du Québec.

Les organisateurs sont des plus enthousiastes vis-à-vis ce succès. « C’est une grosse croissance depuis deux ans », explique François Caletta, directeur général du Groupe Pentathlon. « On est à cinq équipes de niveau secondaire d’être sold-out et c’est presque la même chose au niveau du primaire. L’an prochain, on est plein plein plein c’est certain ».

Le directeur souligne que le volet scolaire est financé par le Défi corporatif du Pentathlon. C’est 60 000 $ qui est investi pour permettre aux jeunes de participer à un coût symbolique de moins de 20$ chacun. Un autre montant de 28 000$ est aussi remis à l’initiative « À l’école, moi j’bouge » afin d’aider plus de 800 élèves à avoir accès à une activité sportive parascolaire.

Une première participation pour l’école La Passerelle

Mathilde Boivin, 11 ans, de l’école La Passerelle, au Lac-Saint-Charles, en était à sa première participation au Pentathlon. « Ça a très bien été. C’était un petit froid au début, mais quand quand on courait on était bien. J’ai vraiment aimé ça! On s’encourageait et l’ambiance était vraiment super », a confié la jeune coureuse qui devait accomplir 1,6 km de course.

Mathilde a été choisie, avec neuf autre élèves de son école, pour participer au Pentathlon. Ils étaient une trentaine d’intéressés, mais seuls les plus motivés ont été sélectionnés lors d’un petit camp de sélection réalisé à l’automne. « La sélection s’est basée sur leur performance, mais aussi sur leur attitude, comme leur motivation et leur persévérance », explique Mélanie Giguère, enseignante en 5e année et responsable de la participation de l’école La Passerelle au Pentathlon avec son collègue Christian Lavoie.

Les jeunes athlètes ont ainsi pu s’entraîner depuis janvier en prévision de l’événement. La direction de l’école a elle-même pris le projet très au sérieux. « Des autobus avaient été réservés pour permettre à tous les élèves de 5e et 6e année de venir encourager leurs équipes sur le site des Plaines d’Abraham et ainsi donner l’occasion à tous les élèves de vivre l’expérience » , souligne Mélanie.

Malheureusement, en raison des mauvaises conditions météo mardi dernier, toutes les activités du volet primaire du Pentathlon ont été reportées à jeudi, et la mobilisation de tous ces élèves n’a finalement pas pu être possible pour des raisons de logistique et de planification scolaire.  

Les équipes de l'école La Passerelle avaient préparé de belles affiches pour s'encourager les uns les autres - Photo : courtoisie
Les équipes de l’école La Passerelle avaient préparé de belles affiches pour s’encourager les uns les autres – Photo : courtoisie

Une journée réussie

« Nous avons quand même eu une super belle journée. Les élèves étaient très enthousiastes et il y avait plusieurs parents qui sont venus encourager leurs enfants sur le site du Pentathlon. Pour le retour des jeunes à l’école après l’activité, tous élèves de 5e sont sortis dans le corridor pour les applaudir et les féliciter », précise Mélanie.

L’école La Passerelle, qui est aussi une école participant au projet Force 4, mis en oeuvre avec la collaboration du Défi Pierre Lavoie, participait pour la première fois au Pentathlon cette année. Mais voilà qu’on pense déjà à l’année prochaine.

« On aimerait avoir plus d’équipes la prochaine fois. C’est tellement bien organisé et les enfants ont adoré. Ils portent tous leurs tuques aujourd’hui. C’était vraiment beau de voir les étoiles dans leurs yeux » , explique Mélanie, qui est elle-même une passionnée de sport et d’activité physique comme le vélo et la course en sentiers.

Certaines équipes ont pu repartir avec la bannière du RSEQ en raison de leur performance - Photo : Groupe Pentathlon
Certaines équipes ont pu repartir avec la bannière du RSEQ en raison de leur performance – Photo : Groupe Pentathlon

Les équipes gagnantes des différentes catégories du « Tournoi Invitation scolaire RSEQ » du Pentathlon ont pu repartir cette semaine avec une des bannières du Réseau du sport étudiant du Québec qu’elles pourront afficher fièrement dans le gymnase de leur école.

Si l’école La Passerelle ne s’est pas classée parmi les premiers, l’expérience n’en a pas été pour le moins amusante pour les élèves. « C’est organisé sérieusement, mais la majorité des écoles et des élèves sont là pour s’amuser », conclut François Caletta.

À lire aussi :

Ils traversent le lac Saint-Jean en courant

Le Défi familles et amis a réuni 56 équipes au Pentathlon des neiges