Challenge IRCM : une huitième édition pour célébrer les 50 ans de l’Institut

Les coureurs en action sur le Mont-Royal lors du Challenge IRCM – Photo : Courtoisie

Pour la huitième fois, ce samedi 13 mai, David Le Porho s’élancera à l’assault du mont Royal avec plus de 850 coureurs, dans le cadre du Challenge IRCM. Le coureur d’élite, champion du monde 2011 et 2012 de course en raquettes et détenteur du meilleur temps canadien au Marathon de Boston en 2011, a participé à chacune des éditions de cet événement. Il a terminé sept fois sur le podium, dont six fois avec la première place.

« C’est une manifestation sportive qui me plaît. D’abord parce qu’elle se déroule sur cette montagne que tous les Montréalais connaissent et aussi parce que la cause de l’IRCM, qui réunit sous un même toit, au pied du mont Royal, des chercheurs fondamentalistes et des cliniciens, me parle », confie-t-il. Le but du Challenge est d’amasser des fonds au profit de l’Institut de recherches cliniques de Montréal, qui souffle cette année ses 50 bougies.

Il se souvient de la première édition, en 2010, qui avait accueilli moins de 100 personnes. « Même si le nombre de participants a augmenté au fil des ans, l’esprit familial et très humble des débuts est demeuré. Et c’est sans doute ce qui définit le mieux ce défi », croit David.

Un développement fulgurant

Steves Morin, conseiller en développement philanthropique de la Fondation de l’IRCM et fondateur du Challenge, confirme que l’événement a pris beaucoup d’ampleur avec les années. Le biochimiste de formation et passionné de course était professionnel de recherche dans un laboratoire de l’IRCM lorsqu’il a décidé de créer l’événement.

Avec le temps, son engagement envers la Fondation de l’IRCM s’est développé à un point tel qu’il a finalement décidé de troquer le laboratoire pour le bureau afin de se consacrer entièrement à la philanthropie et au Challenge. Le Challenge a ainsi réussi à amasser 280 000$ depuis sa création, ce qui a permis de créer 26 bourses d’étude de cycle supérieur.

Les vainqueurs de l'édition 2014: David Le Porho, Jeff Gosselin et Raphaël Payo - Photo: Courtoisie
Les vainqueurs de l’édition 2014: David Le Porho, Jeff Gosselin et Raphaël Payo – Photo: Courtoisie

Malgré ces impressionnants résultats, c’est l’esprit familial et festif qui tient le plus à coeur à l’organisateur. « Nos bénévoles font un travail remarquable. Ils sont même capables de « sauver » une montagne! », se targue-t-il en référence à une véritable anecdote survenue il y a quelques années. Un début de feu de forêt causé par un promeneur distrait a pu être circonscrit par les bénévoles du Challenge IRCM, évitant ainsi une terrible catastrophe.

Samedi matin, rassemblés autour du monument Georges-Étienne Cartier, les participant grimperont donc la montagne en toute sécurité et à leur rythme le parcours de 5 km (marche ou course) ou de 10 km de course en sentier. Il y a aussi un parcours de 1 km pour les enfants.

« Sur le 10 km, en plus du vainqueur du meilleur temps, le meilleur grimpeur (2,5 km en montée) et le meilleur descendeur (2,5 km en descente) auront aussi leur médaille », précise Steves Morin. Des performances qui s’annoncent impressionnantes et qui promettent tout un spectacle.

Célébrer le 375e de Montréal en autant de kilomètres : le défi de Gaurav

brigitte_casavant

Brigitte Casavant, à l’attaque du 50 km de Bear Mountain avec une volonté de fer