Victoire de Camille Bruyas au Porte du Pietra en Italie

Camille Bruyas
Camille Bruyas sur le parcours du Porte di Pietra- Photo : Claudio Bellosta

En attendant la reprise des courses en France, la championne Camille Bruyas s’est imposée samedi 15 mai sur l’ultra-trail du Porte di Pietra (72 km, 4500 m D+), dans le nord de l’Italie, en 7 h 24 min (selon Strava). La Française a relégué sa première poursuivante, la championne américaine Katie Schide, vainqueure du MIUT en 2018, à plus de 40 minutes.

La première Italienne, Giuditta Turini, a complété le podium féminin et a été sacrée championne d’Italie de trail puisque la course faisait aussi office de championnat national.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Chez les hommes, c’est l’Italien Andreas Reiterer qui a remporté l’épreuve et le titre en 6 h 42 min, établissant au passage le nouveau record de la course. Le Portugais Andre Rodrigues et l’Italien Davide Cheraz ont pris respectivement la deuxième et la troisième place.

Le Français Germain Grangier, conjoint de Katie Schide, a terminé huitième. Il a expliqué sur sa page Facebook avoir ressenti « un corps pétri de crampes très rapidement dans la course » et accusé le coup en raison « de longs mois sans rythme ».

Festival des traileurs français au GTS… derrière Davide Magnini

Le Finestre di Pietra, une épreuve de 37 km et 2100 m D+, la première de l’année du circuit national italien des Golden Trail Series (GTS) a également réuni un beau plateau sur la ligne de départ. C’est le jeune Italien de 24 ans Davide Magnini qui a dominé et remporté la course en 2 h 59 min Celui qui avait gagné en 2019 le Marathon du Mont-Blanc, les Dolomites Skyrace et la Skyrhune, a pulvérisé l’ancien record du Finestre di Pietra (3 h 25 min).

Derrière Davide Magnini, cela a été un festival de traileurs français. Ils sont sept dans le top 10, à commencer par Théo Detienne (2e) et Thibaut Baronian (3e), qui sont montés sur le podium, suivis par leur coéquipier du Team Salomon Julien Michelon (4e) puis Kevin Vermeulen (5e), Anthony Felber (6e), Antoine Charvolin (8e) et Martin Kern (10e).

Chez les femmes, la Française Julie Roux a signé l’exploit de surclasser chez elle l’Italienne Elisa Desco. La Belge Charlotte Moerman a pris la troisième place.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!