Le Pentathlon des neiges en route vers de nouveaux records

pentathlon des neiges
Des participants sur la ligne de départ du Pentathlon des neiges - Photo : Pentathlon des neiges

C’est avec une météo de rêve que se tiennent les différentes activités du Pentathlon des neiges, sur les plaines d’Abraham, à Québec, depuis samedi dernier. Et la tempête de jeudi devrait même être bénéfique pour l’organisation, qui pourra rafraîchir ses parcours avec de la neige fraîche. 

L’événement, qui ne cesse de nous surprendre avec de nouveaux records chaque année, se prépare maintenant pour ses épreuves reines qui auront lieu ce samedi 29 février et dimanche 1er mars : le pentathlon longue et courte distance.

En solo, en tandem, en famille ou en équipe, les pentathlètes se mesureront les uns aux autres en patin, ski de fond, course à pied, course de raquettes et vélo d’hiver.

collaborateurs recherches

Toujours plus populaire

Au total, les différentes activités du Pentathlon des neiges réuniront ainsi un peu plus de 6100 participants pour cette nouvelle édition, un taux de participation qui constitue un quinzième record de participation en seize ans.

« Chaque année, on se dit qu’on a peut-être atteint notre limite, mais ça ne finit pas de prendre de l’ampleur, explique François Calletta, directeur général de Groupe Pentathlon. On pourrait même développer de nouvelles activités sur les trois jours de la semaine encore disponibles de la programmation ou même en soirée. »

Cette année, le Pentathlon a d’ailleurs misé sur la consolidation. Pas de grandes nouveautés, mais un accent mis encore davantage sur la qualité. « On a revu l’horaire et jumelé les défis pour rendre le tout encore plus spectaculaire. Le site a aussi changé. Les gens n’en reviennent pas. C’est impressionnant. Il y a du monde partout », dit François Calletta.

Des athlètes de partout

Alex Harvey a attiré l’attention des foules au Pentathlon des neiges avec sa participation dans une équipe corporative samedi dernier – Photo : Pentathlon des neiges

Samedi, Alex Harvey a d’ailleurs pris tout le monde par surprise, en prenant le départ du défi corporatif en ski de fond. « On est habitués de le voir compétitionner contre les meilleurs athlètes au monde. Alors de le voir participer à un événement grand public, les gens ont pu constater la différence que ça fait d’être un athlète de calibre olympique. C’était impressionnant! », relate M. Calletta.

Au-delà des athlètes québécois, Groupe Pentathlon cherche également à attirer toujours plus de participants hors Québec, notamment de l’Ontario et des États-Unis. « Nous traduisons maintenant la majorité de nos outils de communication en anglais. Nos infolettres sont 100 % bilingues, notre site web aussi. Mais ça reste difficile d’attirer des touristes au milieu de l’hiver, confie François Calletta. Ce n’est pas une période où les gens prennent souvent des vacances ». 

Le Pentathlon : des défis pour tous 

François Caletta, directeur général de Groupe Pentathlon - Photo : Pentathlon des neiges 2020
François Calletta, directeur général de Groupe Pentathlon – Photo : Pentathlon des neiges

Question de rejoindre des gens de tous âges et de tous les niveaux, rappelons que le Pentathlon offre une variété de 17 défis différents, dont le défi corporatif, le défi universitaire, les défis scolaires de niveau primaire et secondaire, le défi famille, les défis longue distance et courte distance en solo et en équipe, et même un défi « intégration sociale » qui permet aux adultes et aux enfants atteints d’une déficience intellectuelle, d’un trouble du spectre de l’autisme ou d’un trouble de santé mentale de participer, avec leurs proches, au Pentathlon des neiges. 

Nombreux sont d’ailleurs ceux qui s’amusent à participer à plusieurs défis, voire même qui combinent leur participation à du bénévolat.

Et depuis quelques années, un volet duathlon et triathlon est aussi offert, dont la Coupe du monde ITU de Triathlon d’hiver, volet Élite, épreuve parmi les plus prestigieuses à surveiller au cours du Pentathlon. 

Ce championnat, qui avait lieu dimanche dernier, 23 février, a réuni certains des meilleurs athlètes québécois en triathlon d’hiver, mais aussi de grosses pointures de la Suède, de l’Autriche et des Pays-Bas, venues spécialement à Québec pour l’occasion.

Maxime Leboeuf (1er), Christopher Busset (2e) et Olivier Babineau (3e) sont des habitués de la Coupe du monde ITU de Triathlon d’hiver, volet Élite… et de son podium! – Photo : Pentathlon des neiges

C’est sans surprise que Maxime Leboeuf, de Gatineau, a de nouveau épaté la galerie avec une quatrième victoire en quatre ans sur ce circuit, alors que la suédoise Lovisa Modig, championne des deux dernières éditions, est de nouveau montée sur la première marche du podium, elle aussi.

La majorité de ces athlètes participeront d’ailleurs au pentathlon longue distance de samedi. « Ce sera tout un spectacle! », promet François Calletta, qui invite les gens à venir assister aux différentes compétitions. 

Coupe du monde ITU de Triathlon d’hiver, volet Élite – résultats

Top 10 chez les HOMMES – ÉLITES

  1. Maxime Leboeuf, Canada – 1 h 07 m 07 s
  2. Christopher Busset, Canada – 1 h 08 m 24 s
  3. Olivier Babineau, Canada – 1 h 09 m 04 s
  4. Jean Paquet, Canada – 1 h 10 m 38 s
  5. Stefan Wernig, Autriche – 1 h 16 m 33 s
  6. Patrick Levasseur, Canada – 1 h 17 m 02 s
  7. Simon Premoze, Slovénie – 1 h 17 m 29 s
  8. Ilrick Duhamel, Canada – 1 h 18 m 32 s
  9. Stéphane Ricard, France – 1 h 20 m 47 s
  10. Christian St-Pierre, Canada – 1 h 23 m 17 s

Top 6 chez les FEMMES – ÉLITES

  1. Lovisa Modig, Suède – 1 h 13 m 25 s
  2. Ariane Carrier, Canada – 1 h 18 m 16 s
  3. Clara Auland, Suède – 1 h 18 m 32 s
  4. Sarah Bergeron-Larouche, Canada – 1 h 19 m 18 s
  5. Frédérique Perusse, Canada – 1 h 24 m 14 s
  6. Diana Gorter-Van Diemen, Pays-Bas – 1 h 30 m 31 s

À lire aussi :

caroline cote

Guadeloupe : Caroline Côté veut « survivre » à l’épreuve de 154 km

Ultra Trace de Guadeloupe : victoire et record de Mathieu Blanchard sur le 83 km