Le Gatineau Loppet accueille plus de 2300 participants venus de partout sur la planète

Gatineau Loppet
Photo : courtoisie

La région de l’Outaouais accueille ce week-end le Gatineau Loppet, le plus grand événement de ski au Canada, et ce, pour la 42e année consécutive. La compétition est l’un des 20 événements qui composent le circuit du WorldLoppet. Seuls les meilleurs marathons de ski peuvent en être membres. Cela témoigne de la qualité de cet événement année après année.

« Il y a des gens au comité administratif ainsi que certains bénévoles qui font partie de la Gatineau Loppet depuis 20 à 30 ans, dit Camille Dionne, qui fait partie de l’équipe de coordination. Leur dévouement et leurs connaissances sont inestimables pour le succès de cet événement. »

D’origine scandinave, le terme « loppet » signifie « grande course », selon les organisateurs de l’événement. Cela caractérise très bien le Loppet de Gatineau, car ce week-end, ce sont plus de 2300 participants de tous les coins du globe qui participeront à plusieurs courses de ski de fond et de raquettes.

Parmi les 2300 participants, 21 % viennent de l’extérieur du Canada et des États-Unis. Des participants viennent du Japon, de l’Australie, de la France, de l’Italie, ou encore des pays scandinaves. 

« La région d’Ottawa / Gatineau compte un grand nombre de passionnés de ski de fond, alors d’avoir un événement de ce calibre dans leur propre cour, c’est très excitant pour nos skieurs », lance Mme Dionne.

Des courses pour tous

gatineau loppet
Photo : courtoisie

Huit courses de ski de fond ont lieu au cours du week-end. Les distances vont du mini-marathon de deux kilomètres pour les enfants aux courses ultra-compétitives de 50 kilomètres, en style pas de patin et classique.

« C’est assez étonnant d’offrir deux courses de 50 kilomètres sur un parcours linéaire, dit Martin Desbiens, un skieur local. La plupart du temps, sur de telles distances, les courses se déroulent sur des boucles qui ne sont pas aussi attrayantes pour les skieurs. »

Les participants partiront de la municipalité de La Pêche et traverseront le magnifique parc de la Gatineau du nord au sud.

« Nous avons plus de 200 kilomètres de pistes de ski dans le parc qui sont entretenues pour offrir des conditions parfaites, dit M. Desbiens. La course de 50 km en pas de patin se déroule sur le parcours linéaire depuis quelques années. Pour les skieurs qui sont habitués à ce style de ski, c’est l’occasion d’utiliser des pistes qui sont en style classique le reste de la saison. Ça attire beaucoup de participants locaux », dit-il encore.

Martin Desbiens est aussi un entraîneur de ski professionnel. Il participe au Gatineau Loppet depuis 22 ans avec son épouse Kathleen. Il encourage ses deux enfants à commencer la compétition.

Le champion Alex Harvey sera là

alex harvey
Alex Harvey – Photo : courtoisie

En décembre dernier, le conseil d’administration de la Gatineau Loppet a annoncé qu’Alex Harvey, champion du monde en ski, qui a participé trois fois aux Jeux olympiques d’hiver, et l’un des skieurs de fond les plus réputé au Canada, allait agir à titre de porte-parole.

« Alex Harvey a été, au fil des ans, une formidable source d’inspiration pour d’innombrables skieurs de tous les âges. C’est un grand privilège pour l’organisation de la Gatineau Loppet de voir Alex participer à notre grand événement », dit Camille Dionne. 

Après avoir compétitionné pendant plus d’une décennie sur la scène internationale, ce sera la première fois d’Alex Harvey sera présent au Gatineau Loppet. C’est pourtant là où son père, le grand Pierre Harvey, a remporté la course de 55 kilomètres en 1989.

« Je peux enfin être témoin de mes propres yeux de tout ce que la Gatineau Loppet a à offrir », disait Alex Harvey lors de l’annonce de sa présence. Tout au long du week-end, il rencontrera les passionnés au début de chaque course, afin de les encourager.

En plus des épreuves de ski de fond, le championnat provincial de raquette se tiendra également au cours de la fin de semaine. Cet événement accueillera des courses de 5 et de 10 km à travers le parc de la Gatineau, ainsi qu’une course pour enfants.

Traduction : Vincent Champagne

Après sa victoire sur la Diagonale, le « 4 x 4 » Grégoire Curmer rêve de l’UTMB

Gatineau Loppet

World-class ski event Gatineau Loppet to host 2300 skiers this weekend