La liste au père Noël de Distances+

Photo Pixabay
Photo : Pixabay

Voici une liste d’idées de cadeaux pour coureurs. Elle a été établie essentiellement sur la base de coups de coeur pour des produits testés au cours de ces derniers mois. L’exercice est sans fin et n’y a ici aucune prétention d’exhaustivité.

Vivre et Courir d’Emelie Forsberg (photos de Kilian Jornet), aux Éditions Mons

vivre et courir emelie forsberg mons
Photo : Éditions Mons

Notre recommandation « littéraire » de l’année! C’est frais, fringant, et forcément souriant. C’est inspiré, plaisant et utile, vraiment! C’est généreux aussi, et sans chichi. On y entre par toutes les pages, enneigées, ensoleillées, lumineuses. On y trottine par monts et par mots, en prenant le temps de s’arrêter sur les clichés de l’amoureux. Duo encore une fois victorieux. Bouquin bonbon pour coureurs bons vivants, édité avec du cœur et façon de faire d’antan par les frères Berg (Frédéric et Alexis, fondateurs des éditions Mons).

À lire aussi

Yoga pour sportifs de Mireille Massé, aux Éditions Édito

yoga pour sportifs mireille massé édito
Photo : Édito

« Cinq minutes de yoga par jour éloignent le physio pour toujours », c’est le dicton de Mireille Massé, prof de yoga et entraîneuse en course à pied. Dès les premières pages de son ouvrage, elle liste les 20 bienfaits du yoga. Un plaidoyer court et percutant qui, à lui seul, donne envie d’embarquer, dans le cadre d’une préparation physique et mentale à une saison d’ultra trail.

Le yoga est une activité complémentaire à tous les sports, pour mieux se préparer, mais aussi pour mieux récupérer. Il peut s’inscrire aisément dans la routine quotidienne, assure l’entraîneure. Quelques minutes tous les jours suffisent. Dans ce guide pratique, vraiment bien écrit et agréable à lire, Mireille livre, entre autres, plusieurs séquences de yoga d’une durée de 5 à 20 minutes, selon le sport pratiqué principalement, ou selon l’objectif fixé (force, équilibre, souplesse, récupération).

À lire aussi :

Un extrait de Yoga pour sportifs, publié sur Distances+.

Notes de trail de Mathieu Forrichon (Des Bosses et des Bulles), chez Amphora

NOTES DE TRAIL DES BOSSES ET DES BULLES
Photo : Amphora

L’auteur Mathieu Forrichon s’inspire de l’univers de la course en sentier pour la caricaturer joyeusement sous forme de planches dessinées. C’est souvent moqueur et drôle. C’est aussi très français dans les références, l’humour, l’humeur et les expressions. Autant être prévenu. Le troisième tome de ses Notes de trail vient de sortir.

Un séjour de course en sentier dans les montagnes françaises avec l’Agence AUPA

Photo : courtoisie
Photo : courtoisie

Un séjour de course en sentier en groupe d’au moins six personnes en Europe encadré par des coureurs en sentier élites, ça vous tente?

C’est ce que propose l’agence AUPA, fondée par l’athlète français Anthony Gay, spécialisée dans la création de circuits sur mesure en formule « tout compris » et dans l’organisation de stages avec des grands noms de l’ultra-trail tels que Sylvain Court, Amandine Ferrato ou encore Jordi Gamito.

Parmi les séjours prévus en 2019, Anthony propose de parcourir l’intégralité de la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) d’une traite avec une assistance complète.

Parmi les prochains stages, le patron d’AUPA attire également l’attention sur un stage avec le double vainqueur de la Diagonale des fous Benoit Girondel, les 14,15 et 16 juin prochains dans le massif du Vercors.

L’agence offre aux lecteurs de Distances+ un rabais de 20 % sur l’ensemble des séjours qui auront lieu en 2019. Il suffira d’indiquer le code DISTANCES+.

Le site internet de l’agence AUPA est actuellement en mise à jour, mais vous pouvez consulter en attendant sa page Facebook.

Un séjour de course en sentier avec Nomade Actif

nomade_actif_mexique_photo_valerie-Belanger (1)
Voyage de Nomade actif au Mexique en 2018 – Photo : Valérie Bélanger

Nomade Actif est une compagnie montréalaise qui propose des voyages actifs en mode balade (entre 5 et 10 km par jour), aventure (entre 10 et 20 km par jour) ou endurance (+20 km par jour) dans plusieurs endroits du monde, à commencer par le Québec avec une semaine de course en sentier en Gaspésie et bientôt une découverte du Nunavik.

Vous pouvez aussi opter pour un périple au Mexique de 7 jours et 6 nuits dans la Sierra Norte de Oaxaca, ou bien un séjour actif en Dalmatie, en Croatie, et bien plus de possibilités encore.

Le rédacteur en chef de Distances+ Vincent Champagne a testé et approuvé la formule au Mexique. Nous vous la recommandons donc!

La casquette GoCap hivernale de Ciele Athletics

CIELE-GOCap-WallaceLake2

Vous faites partie des adeptes, voire des collectionneurs, des casquettes Ciele? Alors, vous allez aimer le modèle conçu pour l’hiver par la compagnie montréalaise.

Elles combinent deux matériaux Polartec, le Power Wool, qui résiste bien aux tempêtes hivernales, et le Power Grid qui évacue l’humidité.

La tuque SHLTRBeanie de Ciele Athletics

Voici le produit qui gardera au chaud vos oreilles durant toutes vos sorties hivernales. Il se colle à votre crâne et agit quasi instantanément. Ce modèle de tuque est entièrement tissé de Polartec Power Wool. Vous pouvez sans problème associer la SHLTR Beanie et la GoCap hivernale lorsqu’il fait vraiment très froid pour une protection optimale. Voilà en tout cas des produits top qualité qui, pour ne rien gâcher, ont vraiment de l’allure.

Veste Windstopper R5 de GoreWear

Le R5 est une veste technique imperméable haut de gamme. Elle coupe bien le vent, ne laisse pas pénétrer la pluie et conserve bien la chaleur du corps. Elle est efficace en deuxième couche par dessus un simple chandail lorsqu’il fait frais (elle est quand même plus lourde qu’un simple coupe-vent imperméable), ou en troisième couche lorsqu’il fait froid, grâce notamment à la doublure en isolant Polartec. Petit plus esthétique non négligeable : elle est très bien taillée! C’est un cadeau de luxe, on s’entend, mais de l’avis des adeptes, vous le garderez pendant plusieurs années!

D’une manière générale, les produits techniques Gore avec lesquels j’ai couru tout au long de l’année – je pense tout particulièrement au chandail à manche courte R3 et au short de course 2 en 1 R7, que je recommande sans réserve – n’ont pas bougé en dépit des nombreux lavages (à froid ou max 30° et séchage naturel).

Cuissard Windstopper R7 de GoreWear

Ce collant technique est un énorme coup de coeur hivernal. Son tissu extensible, épais en apparence, est super agréable à porter et sèche rapidement. L’empiècement permet de bien protéger les jambes du vent. Le bas du pantalon, plus souple, peut se replier. Il y a deux poches à l’avant au niveau de la ceinture pour ranger gels ou barres, et une autre avec zip dans le bas du dos.

Pantalon de pluie Bonatti de Salomon

Le pantalon imperméable fait partie du matériel obligatoire sur certains ultras en haute montagne. Celui-ci protège parfaitement de la pluie. Il est à la fois compressible et léger (110 g) pour se glisser dans votre sac d’hydratation et assez large pour être porté par-dessus un short ou un collant long.

Des chaussettes techniques X-Socks

Les bas techniques coûtent généralement chers et leur durée de vie est trop courtes à mon goût. Comme pour le choix d’une paire de souliers, outre les technologies que nous vendent les fabricants, et qui sont sujettes à caution, ce qui compte et que l’on peut « mesurer », c’est le confort et la durabilité. Sur le premier point, il y a l’embarras du choix, mais sur le second, je suis trop souvent déçu. Toutefois, mes pieds ont fait connaissance lors du salon de l’ultra-trail à l’UTMB avec les chaussettes X-Socks de la marque , plus particulièrement les « Trail Run Energy » et les bas de légère compression « Accumulator Run », épaisses mais pas trop, extrêmement agréables à porter et avec des mailles suffisamment aérées pour garder les pieds secs. J’ai pas mal couru avec depuis et elles sont encore en bon état.

À noter que des chaussettes toutes fines, toutes légères et sans aucune technologies de protection ou de compression avec lesquelles on est habitué de courir font parfaitement l’affaire.

Les bâtons de course Distance Carbon Z-Pole de BlackDiamond

Les bâtons ne sont pas absolument nécessaires à la pratique du trail, mais ils se révèlent bien pratiques pour affronter les gros dénivelés, en montée comme en descente, ainsi que les sentiers de montagne techniques. Le Distance Carbon Z-Pole de BlackDiamond est super léger et se plie en trois en un rien de temps. C’est sans doute le modèle le plus populaire actuellement. Son prix a bien baissé.

Le sac d’hydratation Evolution d’Instinct

Le Team Cauchon à Chamonix (Mont Blanc) en août 2017 / Photo : Team Cauchon
Jean-François et Elisabeth Cauchon portent le sac Evolution à chacun de leurs ultras / Photo : Team Cauchon

On ne se lasse pas de ce sac à dos qui fait de plus en plus d’adeptes. L’Evolution a une capacité maximale de 7 litres (on y glisse sans mal tout ce qu’il faut pour passer au travers d’un ultra-trail), il est léger (210 g), ergonomique, et il limite les points de friction.

Il compte neuf poches extensibles, dont deux grandes poches hautes en avant pour les flasques d’hydratation. Le tissu principal de protection est un mesh spécifique à alvéoles ultras larges type nid d’abeille.

Instinct propose aussi l’Eklipse, son sac d’hydratation d’une capacité de 12 litres.

Un gobelet pliable et réutilisable pour les ravitos écolos

Ça se glisse bien dans une botte ou s’offre bien comme petit cadeau pour le fun. J’aime tout particulièrement celui de la boutique Harricana, qui ne pèse absolument rien et se plie n’importe comment sans prendre de place.

La ceinture porte-dossard de Compressport

porte dossard compressport porte dossard 2

Terminées les épingles à nourrice, pour une dizaine de dollars vous pouvez offrir une ceinture à laquelle se fixera le dossard de vos courses facilement de manière sécuritaire. C’est ainsi plus facile quand vous devez ajouter ou enlever une couche. La ceinture se clipse et elle permet d’ajouter des espaces de stockages pour vos gels ou vos barres énergétiques.

Une réserve énergétique 100 % québécoise

Les barres et les gels représentent un budget non négligeable dans une saison de coureur en sentier. Il y a fort à parier qu’en offrir un assortiment fasse mouche!

Distances+ avait consacré durant l’année plusieurs articles aux produits québécois, notamment les barres Fruit 2 et 3, le sirop énergétique à l’érable, au cacao, au matcha ou à la framboise de Rekarb, le sirop d’érable de Brix (classique ou sucré-salé) ou les tubes de suppléments énergétiques Enduroforce (comprenant du Ginseng, du sirop d’érable, de l’argousier et de la spiruline).

Une pochette de soins des pieds

La marque Sidas, spécialisée dans le confort du pied, propose des produits qui limitent l’impact des frottements, les chocs, les ampoules, etc. Elle a développé une crème anti-frottements qui serait à 99 % naturel (avec karité, collagène marin, vitamine E et extraits d’hamamélis) et un gel de récupération avec « effet cryo », un effet de froid immédiat, à base de Silicium organique et d’huiles essentielles (produit à 77 % naturel seulement).

Plus original, elle fabrique aussi des capuchons en gel pour les orteils afin de les protéger et éviter par exemple les ongles noirs. C’est très agréable à enfiler, mais j’avoue ne pas les avoir testés en courant. La pochette de soins, qui peut se glisser dans un sac d’hydratation de grande capacité ou un plus petit peu rempli contient une crème anti-frottements, un gel de récupération effet cryo, chacun en petit format (15 ml) et cinq protections pour orteils.

Le stabilisateur pour téléphone intelligent Osmo Mobile 2 de DJI

L’Osmo est un stabilisateur électronique léger que vous tenez comme un cornet de crème glacée dans votre main. Il vous aide à réaliser des vidéos fluides, même en courant. L’appareil absorbe en effet – voire élimine – vos mouvements, ce qui supprime les tremblements. Il est aussi très facile d’utilisation, notamment lorsque vous connectez votre téléphone intelligent à l’application dédiée, ce qui vous permet de gérer votre vidéo directement depuis le stabilisateur. Le fabricant, spécialisé dans les drones, annonce une autonomie de 15 h.

Une carte cadeau…

…de l’une des boutiques spécialisées en course à pied près de chez vous (Le Coureur Nordique, La Boutique du Lac, La Maison de la course, Le Coin du Coureur) pour avoir le choix de l’accessoire à ajouter à votre matériel de coureur.

Un dossard

Pensez aussi à l’idée d’offrir un dossard à l’une des courses qui font rêver le destinataire du cadeau (Bromont Ultra, Québec Méga Trail, Ultra-Trail Harricana du Canada, Trail de la Clinique du coureur, etc), à lui offrir les services d’un entraîneur certifié ou un abonnement au club de trail ou de course à pied près de chez vous.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!