Le coronavirus frappe le monde du trail : annulations en série

florent beaufils flowhynot annulation
Illustration : Florent Beaufils / Flowhynot

La crise mondiale du coronavirus se fait ressentir à tous les échelons, et la course en sentier n’y échappe pas. Plusieurs événements importants ont d’ores et déjà été annulés.

C’est le cas d’au moins six des épreuves de l’Ultra-Trail World Tour (UTWT) qui devaient avoir lieu au cours du prochain mois, à commencer par le Gaoligong by UTMB, en Chine, là où a démarré l’épidémie de coronavirus. La course devait avoir lieu le weekend du 23 mars, mais elle sera finalement organisée du 18 au 20 décembre.

La Patagonia Run, prévue les 3 et 4 avril en Argentine, a aussi été annulée. Évoquant des décrets gouvernementaux interdisant la tenue d’événements majeurs, l’organisation a fait savoir qu’elle repoussait la tenue de l’événement avec pour « scénario probable le dernier trimestre de l’année. »

L’Istria 100, qui devait avoir lieu le 17 avril, a été repoussé du 24 au 27 septembre prochain. L’organisation explique que le gouvernement croate a banni tous les rassemblements de plus de 100 personnes et que ses frontières sont dorénavant fermées aux étrangers.

En Espagne, la Penyagolosa Trail, également membre de l’UTWT, a annoncé ce vendredi que la course prévue le 18 avril se déroulerait finalement le 17 octobre. Reste à savoir si François D’Haene, Ludovic Pommeret, Antoine Guillon ou encore Mathieu Blanchard et Anne Champagne, qui devaient être au départ, confirmeront leur présence.

L’Ultra-Trail du Mont Fuji, qui devait se tenir au Japon le 24 avril, a fait savoir à ses participants que l’événement était annulé lui aussi. Les responsables évoquent la difficulté pour les participants étrangers de se rendre au Japon ainsi que la complexité de limiter les contacts entre les coureurs, les organisateurs et les bénévoles sur un événement de cette ampleur.

L’Ultra-Trail de l’île de Madère, qui devait se tenir le 25 avril est également annulé.

En France, l’Écotrail de Paris, qui devait se tenir ce week-end, suit la tendance en reportant ses épreuves en octobre, tout comme le Marathon de Paris.

Un peu partout sur la planète, les gouvernements nationaux invitent leurs ressortissants à limiter les voyages et, s’ils en font, à se placer en quarantaine volontaire au retour à la maison. Les États-Unis ont interdit l’accès en leur sol aux Européens (mais pas aux Britanniques). En France, comme en Italie, et suivant en cela la Chine, la Corée du Sud et d’autres pays, les écoles sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

ultra trail harricana

L’explosion de popularité des ultras est maintenant prouvée par les chiffres

Yoga

Choosing the right type of yoga according to your running goals