Sébastien Roulier en quête d’un nouveau record aux mondiaux 24 h

Sébastien Roulier Photo : Sri Chinmoy Ultra

Un texte écrit en collaboration avec Maxime Drolet

Le très grouillant Sébastien Roulier s’apprête à tourner en rond. Ce week-end, il représente le Canada aux Championnats du monde 24 h, à Albi, en France. C’est une course qui se tient sur une piste extérieure de 1,5 km et à laquelle participent plus de 360 athlètes de 45 nationalités, dont Courtney Dauwalter.

« Je suis plutôt satisfait de ma forme, a confié le pédiatre de Sherbrooke, habitué des défis hors norme. J’ai fait pas mal de course et j’ai accumulé un bon kilométrage. »

Et pour cause, en août, il a mis 29 h 25 pour compléter un sentier de 220 km dans la MRC de Coaticook. En juillet, il a participé à la Sri Chinmoy Ultra de Gatineau, où il a couru 194 km. En mai, il a pris part à une autre course de 24 h, avec 211 km dans les jambes. Au total, il a cumulé près de 5500 km de course au cours de l’année.

Celui qui détient entre autres le record Guiness du marathon le plus rapide en poussant une personne handicapée en fauteuil roulant adapté, et qui a participé à plusieurs grands ultras dont l’UTMB et la Western States, ne s’inquiète pas de se retrouver sur une piste. « On s’y fait! On en vient même à aimer ce genre de course », dit-il, ajoutant que la présence du public et d’autres coureurs rendent le tout moins pénible, puisque l’on peut parler avec les participants.

Un seul problème apparent sur ce parcours : la présence d’un très grand nombre de virages. Sébastien Roulier s’en inquiète un peu, « parce qu’on utilise des muscles qui sont moins sollicités normalement », dit-il.

Pour ce qui est de ses objectifs, il espère compléter 150 tours en 24 h, ce qui représente 225 km. Il va également tenter de battre le record canadien des 24 heures pour sa catégorie d’âge (45-49 ans). La marque à battre est de 224 km, alors que le record personnel de Sébastien est de 220 km.

Après avoir participé au championnat du monde d’ultratrail et à celui du 100 km sur route, Sébastien Roulier devient le premier canadien à prendre part aux trois championnats mondiaux de course longue distance avec cette participation au 24 h.

La délégation canadienne est composée de six hommes et six femmes, dont les Québécois Pablo Espinosa et Stéphanie Simpson. Après avoir remporté l’Ultra-Trail du Mont-Blanc au début septembre, l’athlète Courtney Dauwalter est de retour en France pour représenter les États-Unis.

À lire aussi :

Résultats : Léonie Boudreau-Labossière et Rémi Leroux remportent la Classique Salomon Tremblant

Kilian Jornet remporte l’Annapurna et la Golden Trail Serie