Aurélien Dunand-Pallaz améliore encore le record du monde de dénivelé en 24 h

Aurélien Dunand-Pallaz
Aurélien Dunand-Pallaz est l'un des meilleurs ultra-traileurs français au classement ITRA (cote 876) - Photo : Justin Galant / Compressport

Le Français Aurélien Dunand-Pallaz a battu ce week-end le record du monde de dénivelé en 24 heures chez lui à Marthod, en Savoie. L’ultra-traileur de 28 ans a cumulé 17 217 m de D+, améliorant la performance de son compatriote Patrick Bohard (17 130 m), réalisée la semaine précédente.

Il a enchaîné 81 montées et descentes sur une pente à 28 % d’inclinaison de moyenne sur une distance de 1700 m par tour.

L’événement avait été organisé en grand. Le sentier sélectionné par le champion a été balisé, un espace de ravitaillement a été aménagé au pied de la montagne, avec tapis de chronométrage, barrières pour contenir le public, écran pour le suivi des ascensions, important dispositif sonore et même un animateur pour faire vivre le défi au micro.

Comme le montre les vidéos publiées sur les réseaux sociaux, au terme de sa 81e et ultime boucle, il a été acclamé par une foule de spectateurs massés à l’arrivée, la plupart non masqués, alors qu’il se faisait arroser de champagne pour célébrer son record du monde.

Aurélien Dunand-Pallaz est l’un des montagnards en forme du moment. Début août, soit un mois avant cet exploit, il a d’ailleurs remporté le Trail de Méribel (51 km, 4020 m D+).

L’an dernier, il avait gagné la seule course à laquelle il a participé, un trail en deux étapes dans les Alpes Maritimes en duo avec Sylvain Camus (la course One&1 – Run to camp organisée par les athlètes Germain Grangier et Katie Schide, tous les deux vainqueurs ce week-end de l’Ultra-Trail du Mercantour dans cette même région). En 2018, il s’était illustré avec une victoire à la Skyrace de Montgenèvre (66 km, 4600 m D+) et une deuxième place au MIUT, l’Ultra-Trail de l’île de Madère (115 km, 7300 m D+) derrière le Letton Andris Ronimoiss.

La course au record

Aurélien Dunand-Pallaz durant l'une de ses 81 ascensions
Aurélien Dunand-Pallaz durant l’une de ses 81 ascensions – Photo : Justin Galant / Compressport

C’est un autre athlète savoyard, Ugo Ferrari, qui avait lancé le bal en organisant une tentative de record du monde du dénivelé en 24 heures à l’automne 2019. Il s’était arrêté après 15 465 m de D+. Plusieurs athlètes ont tenté depuis, surtout depuis la fin du confinement, d’améliorer le D+ de référence, chacun choisissant son propre parcours, et y sont parvenus. Voici le classement en date du 7 septembre 2020, sur la base des performances rendues publiques par les athlètes :

  1. Aurélien Dunand-Pallaz (France) : 17 217 m D+
  2. Patrick Bohard (France) : 17 130 m D+
  3. Luca Manfredi Negri (Italie) : 17 020 m D+
  4. Juha Jumisko (Finlande) : 16 054 m D+
  5. Ugo Ferrari (France) : 15 467 m D+

À lire aussi :