Hélène Dumais a failli mourir à la Survival Run

Vincent Champagne Hélène Dumais
Vincent Champagne et Hélène Dumais - Photo : Vincent Champagne

UTMB2017_Autopromo

L’athlète et aventurière Hélène Dumais est arrivée à Chamonix quelques jours après avoir participé à la Survival Run Canada, où elle a frôlé la mort. Au cours de cette entrevue avec Distances+, elle raconte qu’elle s’est fait emporter dans une longue descente en montagne par un concurrent qui avait perdu pied.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

Hélène assure avoir eu le temps de voir venir la mort. Elle a même pensé à accélérer sa glissade, plutôt que de tenter de la ralentir, pour être certaine d’y passer, plutôt que de se blesser et de rester au sol loin de tout. Heureusement, la chute a été amortie, et elle s’en est tirée avec ce qui semble être une légère commotion cérébrale.

Les soucis ne sont pas terminés pour Hélène, qui est arrivée mardi en France, mais sans ses bagages, puisqu’ils ont été perdus par sa compagnie aérienne. Gardant le moral, elle a fait le tour de la ville pour trouver l’équipement obligatoire afin de prendre le départ de l’UTMB vendredi.

L’entrevue, diffusée en Facebook Live sur la page d’Hélène Dumais, est en anglais. Les détails de l’histoire vers la sixième minute de l’entrevue.

À lire aussi :

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!