François D’Haene surclasse la concurrence et bat le record de la Hardrock 100

François D'Haene
François D'Haene a remporté l'édition 2021 de la Hardrock 100 en 21 h 45 min - Photo : François D'Haene

En embrassant le mythique rocher de la Hardrock 100 (160 km, 10 000 m D+) à 3 h 46 du matin dans la nuit de vendredi à samedi au Colorado, François D’Haene s’est non seulement adjugé l’édition 2021, mais il a aussi pulvérisé le record de Kilian Jornet dans le sens anti-horaire (23 h 28 min) et réalisé le meilleur temps de l’histoire du 100 miles de Silverton en 21 h 45 min. 

L’ultra-traileur français a maîtrisé la course de bout en bout en se plaçant d’entrée dans le quatuor de tête — avec les Américains Dylan Bowman et Ryan Smith ainsi que son compatriote Julien Chorier — avant de lâcher un à un ses adversaires pour finalement terminer avec une heure d’avance sur son premier poursuivant, Dylan Bowman.

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)

On est en contact!

On n'envoie pas de spam :)


À lire aussi : François D’Haene et Julien Chorier à la Hardrock 100, après deux éditions annulées


Avant le départ de la course, Jean-Michel Faure Vincent, directeur des équipes élites de Salomon et très proche de François D’Haene, avait prévenu que si « François [faisait] sa course sans se soucier des autres (…) il [allait] être compliqué à sortir [de la gagne]. »

« Le boss est de retour », s’est-il contenté de commenter sur sa page Facebook après la victoire impériale de François D’Haene, qui tentera de récidiver fin août à l’UTMB, afin de signer un quadrupler sur l’emblématique course de Chamonix autour du Mont-Blanc.

François D'Haene
François D’Haene a été pacé par Jim Walmsley – Photo : François D’Haene

Julien Chorier a terminé pour sa part 4e de cette Hardrock en 25 h 59, après une victoire en 2011 et une 2e place en 2014. Au contact avec le podium jusqu’à Pole Creek (mile 19,7), il a ensuite perdu petit à petit du temps sur Ryan Smith (3e) tout en contrôlant le retour du tenant du titre de l’épreuve (après la disqualification de Xavier Thévenard), Jeff Browning (5e), parti prudemment.

Doublé de Sabrina Stanley, abandon de Courtney Dauwalter

Sabrina Stanley
Sabrina Stanley a terminé 6e au classement général en plus d’avoir remporté la course chez les femmes – Photo : Hardrock 100

Chez les femmes, l’Américaine Sabrina Stanley a conservé son titre. Elle a terminé la course en 27 h 21 min 49 s, à seulement 3 min et 31 s du record de Diana Finkel. L’Américaine s’est également classée 6e au général.

Darcy Piceu, trois fois vainqueure de l’épreuve (2012 à 2014), a terminé 2e en 32 h 08 min. En huit participations, elle a toujours terminé dans les deux premières.

Megan Hicks a complété le podium après 33 heures 05 min d’effort. Elle poursuit sa progression au fil des participations après avoir terminé 7e en 2015 et 5e en 2016.

Mais la grosse surprise est venue de l’abandon de la grande favorite Courtney Dauwalter. Longtemps cinquième de la course (au général), elle était même revenue sur les talons de Julien Chorier avant de lui passer devant entre Engineer (mile 48,7) et Ouray (mile 56,6). Mais peu de temps après, au 58e mile selon son GPS, elle a fait le choix d’abandonner. 

« Mon problème d’estomac s’est transformé en plus grand problème, a-t-elle écrit sur ses réseaux sociaux. On dirait que nous avons quelques réflexions à faire. Je suis déçue, mais je me rappelle aussi à quel point ce sport est cool et imprévisible. » La championne américaine a déjà manifesté son intention de s’aligner de nouveau au départ de la Hardrock 100 dans le futur.

Distances+ inspire ses lecteurs à mettre le sport dans leur vie, afin qu’ils connaissent une amélioration de leur santé globale, physique et mentale. Notre magazine oeuvre à une société plus saine. Vous pouvez faire une différence pour nous permettre de poursuivre notre mission en devenant un contributeur régulier. Nos articles ne sont pas gratuits : un journaliste a travaillé pour l’écrire. L’information n’est pas produite par magie : nous avons besoin de votre appui pour continuer. Vous lisez Distances+ ? Merci!