Antoine Guillon vient jouer pour la 13e fois dans les sentiers de la Diagonale des fous

Antoine Guillon est comme un enfant lorsqu'il court la Diagonale des fous - Photo : Antoine Guillon
Antoine Guillon est comme un enfant lorsqu’il court la Diagonale des fous – Photo : Antoine Guillon

D+_GrandRaidDeLaReunion_banniere

Le Français Antoine Guillon est un habitué et l’un des grands favoris du Grand Raid de La Réunion. En 12 participations, il est monté 11 fois sur le podium de la Diagonale des fous (166 km, 9600 m D+), qu’il a remportée en 2015.

Celui que l’on surnomme le métronome revient chaque année sur l’île avec un plan de match millimétré qu’il respecte à la règle, généralement en ne partant pas trop vite, puis en accélérant dans certaines sections très techniques.

Cette année, il est en forme et ambitieux, comme il l’explique à Nicolas Fréret pour Distances+.

L’auteur est l’invité du Grand Raid de La Réunion.

À lire aussi :

Mathieu Blanchard renonce à la Diagonale des fous

Ils se rendent à l’autre bout du monde pour traverser l’île de La Réunion en courant