Voyager en Islande ou comment rêver les yeux ouverts

Svöðufoss est une des magnifiques cascades à découvrir sur la péninsule de Snæfellsnes. Photo : Christian Dionne
La chute Svöðufoss sur la péninsule de Snæfellsnes, en Islande – Photo : Christian Dionne

Voyager en Islande, c’est découvrir des terres extrêmes et des paysages de contrastes. C’est l’occasion de vivre une leçon de géologie à la limite du cercle polaire.

À peine plus de 330 000 habitants vivent sur cette île, la deuxième plus grande d’Europe après la Grande-Bretagne par sa superficie, dont 125 000 vivent à Reykjavik, la capitale. Les autres Islandais se partagent donc d’immenses étendues de terre. Ils vivent dans des fermes ou se regroupent dans de petits villages côtiers. 

Entre volcans, sources thermiques, glaciers, champs de lave, plages de sable noir et récif de basalte, les éléments naturels qui composent les paysages sauvages de cette île nous transportent dans un monde onirique. Rêver en courant, c’est tentant!

Reportage en images du photographe Christian Dionne et de la collaboratrice de Distances+ Mylene Gauthier, qui ont séjourné en Islande en septembre dernier.

Le parc national de Thingvellir est un site historique à l'est de Reykjavík. Il est connu pour l'Alþing, le lieu où se tenait le parlement islandais du 10e au 18e siècle. Le parc est situé dans une vallée à la jonction de deux plaques tectoniques. Il laisse toute une impression aux visiteurs avec ses falaises rocheuses et ses fissures immenses - Photo : Christian Dionne
Le parc national de Thingvellir est un site historique à l’est de Reykjavík. Il est connu pour l’Alþing, le lieu où se tenait le parlement islandais du 10e au 18e siècle. Le parc est situé dans une vallée à la jonction de deux plaques tectoniques. Il laisse toute une impression aux visiteurs avec ses falaises rocheuses et ses fissures immenses – Photo : Christian Dionne

 

D’une hauteur de 32 mètres et d'une largeur de 70 mètres, Gullfoss, qui signifie la chute d'or en Islandais, est une succession de deux chutes d’eau situées sur la rivière Hvítá. Elle se trouve à quelques kilomètres du site de Geysir et forme avec celui-ci le parc national de Thingvellir, le « Cercle d’or », un circuit touristique très populaire. Photo : Christian Dionne
D’une hauteur de 32 mètres et d’une largeur de 70 mètres, Gullfoss, qui signifie la chute d’or en Islandais, est une succession de deux chutes d’eau situées sur la rivière Hvítá. Elle se trouve à quelques kilomètres du site de Geysir et forme avec celui-ci le parc national de Thingvellir, le « Cercle d’or », un circuit touristique très populaire. Photo : Christian Dionne

 

Paysage du sud du pays sur la route 1 qui est la principale route d'Islande, d'une longueur de 1340 kilomètres. Elle fait le tour de l’île. Photo : Christian Dionne
Paysage du sud du pays sur la route 1 qui est la principale route d’Islande, d’une longueur de 1340 kilomètres. Elle fait le tour de l’île. Photo : Christian Dionne

 

L’Islande est un pays de chutes et de cascades spectaculaires. Skógafoss en est une située sur la rivière Skógá, dans le petit village de Skógar, dans le sud du pays. Cette rivière tombe de 62 mètres en formant une cascade d'une largeur de 25 mètres. C’est l'une des chutes les plus célèbres et des plus visitées. Photo : Christian Dionne
L’Islande est un pays de chutes et de cascades spectaculaires. Skógafoss en est une située sur la rivière Skógá, dans le petit village de Skógar, dans le sud du pays. Cette rivière tombe de 62 mètres en formant une cascade d’une largeur de 25 mètres. C’est l’une des chutes les plus célèbres et des plus visitées. Photo : Christian Dionne

 

À l'ouest de Kirkjubaejarklaustur, la route 1 traverse le champ de lave Skaftarelldahraun, couvert de mousses argentées, né de la célèbre éruption de Lakagígar, avec le grand champ de lave Elðraun un peu plus loin. Il s’agirait d'une des plus grandes coulées de lave au monde (565 km2). Photo : Christian Dionne
À l’ouest de Kirkjubaejarklaustur, la route 1 traverse le champ de lave Skaftarelldahraun, couvert de mousses argentées, né de la célèbre éruption de Lakagígar, avec le grand champ de lave Elðraun un peu plus loin. Il s’agirait d’une des plus grandes coulées de lave au monde (565 km2). Photo : Christian Dionne

 

Magnifique paysage. La photo a été prise à douze kilomètres de Kálfafell, un hameau situé au sud-est de l’Islande. Photo : Christian Dionne
Magnifique paysage. La photo a été prise à douze kilomètres de Kálfafell, un hameau situé au sud-est de l’Islande. Photo : Christian Dionne

 

Jökulsárlón est une lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull, dans le sud-est de l'Islande. Ses eaux bleues sont parsemées d'icebergs provenant du glacier Breiðamerkurjökull. Cette lagune s'écoule par un petit chenal vers l'océan Atlantique, laissant choir au passage des morceaux de glace sur une plage de sable noir. Photo : Christian Dionne
Jökulsárlón est une lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull, dans le sud-est de l’Islande. Ses eaux bleues sont parsemées d’icebergs provenant du glacier Breiðamerkurjökull. Cette lagune s’écoule par un petit chenal vers l’océan Atlantique, laissant choir au passage des morceaux de glace sur une plage de sable noir. Photo : Christian Dionne

 

En route vers Fljótsdalshérað, une municipalité du nord-est de l’Islande. Journée de grands vents sur le plateau. Photo : Christian Dionne
En route vers Fljótsdalshérað, une municipalité du nord-est de l’Islande. Journée de grands vents sur le plateau. Photo : Christian Dionne

 

Il y a plusieurs cascades le long de la rivière Jokulsargljufur, toutes très différentes. Parmi elles, Selfoss fait 10 mètres de haut et s'étend en chutes multiples sur une grande largeur. Photo : Christian Dionne
Il y a plusieurs cascades le long de la rivière Jokulsargljufur, toutes très différentes. Parmi elles, Selfoss fait 10 mètres de haut et s’étend en chutes multiples sur une grande largeur. Photo : Christian Dionne

 

Paysages sulfureux près de Skútustaðahreppur, une municipalité du nord-est de l’Islande. Photo : Christian Dionne
Paysages sulfureux près de Skútustaðahreppur, une municipalité du nord-est de l’Islande. Photo : Christian Dionne

 

L’Islande est un des meilleurs endroits de la planète pour observer les aurores boréales. Ce spectacle peut être vu en de septembre à mi-avril et c’est l’une des meilleures raisons pour visiter l’Islande en dehors des mois achalandés de l’été. Photo : Christian Dionne
L’Islande est un des meilleurs endroits de la planète pour observer les aurores boréales. Ce spectacle peut être vu en de septembre à mi-avril et c’est l’une des meilleures raisons pour visiter l’Islande en dehors des mois achalandés de l’été. Photo : Christian Dionne

 

La femme Glaumbær est probablement la plus belle représentation des fermes et maisons de tourbe d’Islande. Les pierres présentes dans ses murs proviennent d’autres fjords et la tourbe y est parfaitement découpée.  La ferme est présente sur ce site depuis le 11e siècle. Photo : Christian Dionne
La femme Glaumbær est probablement la plus belle représentation des fermes et maisons de tourbe d’Islande. Les pierres présentes dans ses murs proviennent d’autres fjords et la tourbe y est parfaitement découpée.  La ferme est présente sur ce site depuis le 11e siècle. Photo : Christian Dionne

 

Il y a plus de moutons en Islande que d’habitants. On en dénombrerait plus d’un million.  Les fermes le long de la côte islandaise sont pleines de moutons et jusqu’en hiver, ils sont en liberté dans les hautes terres et les montagnes. Photo : Christian Dionne
Il y a plus de moutons en Islande que d’habitants. On en dénombrerait plus d’un million.  Les fermes le long de la côte islandaise sont pleines de moutons et jusqu’en hiver, ils sont en liberté dans les hautes terres et les montagnes. Photo : Christian Dionne

 

La Vatnsnes, toponyme islandais signifiant « la péninsule du lac », est une péninsule du nord de l’Islande. Elle est réputée pour abriter la plus grande colonie de phoques de l’île. Photo : Christian Dionne
La Vatnsnes, toponyme islandais signifiant « la péninsule du lac », est une péninsule du nord de l’Islande. Elle est réputée pour abriter la plus grande colonie de phoques de l’île. Photo : Christian Dionne

 

Svöðufoss est une des magnifiques cascades à découvrir sur la péninsule de Snæfellsnes. Photo : Christian Dionne
Svöðufoss est une des magnifiques cascades à découvrir sur la péninsule de Snæfellsnes. Photo : Christian Dionne