Course en sentier et skimo au Trail des neiges du mont Orford

TRAIL POLAIRE ORFORD 2018 1
Départ du Trail des neiges du mont Orford au crépuscule – Photo : courtoisie

La huitième édition du Trail des neiges du mont Orford attend plus de 150 participants à l’une des quatre épreuves au programme ce samedi en fin de journée. Nouveauté cette année, le parcours long de skimo empruntera des sentiers en pleine forêt.

« Il suivra – autant que possible – le nouveau réseau de sentiers aménagé par la Sépaq », a indiqué Alexandre Foret, qui coordonne cet événement hivernal organisé par Endurance Aventure. « Il va y avoir une section plus traditionnelle dans les pistes de ski alpin et une autre section qui va être dans la forêt, a-t-il précisé à Distances+. Avec tous ces détours, le parcours long de skimo fait maintenant 15 km. »

Comme les années précédentes, il y aura un parcours long de course à pied de 13 km et des parcours courts de skimo et de course à pied de 5 km. « Il devrait y avoir environ 100 participants pour les parcours longs et 50 participants pour les parcours courts », selon Alexandre Foret, qui a souligné que le nombre de participants dépendait beaucoup de la température. « On est choyés cette semaine avec la neige, se félicite-t-il. L’hiver n’est pas fini et au sommet du mont Orford, en mars, c’est toujours plus froid que chaud. »

Les clubs de course à pied invités

Pour mousser l’événement et agrémenter la compétition, les clubs de course de la région ont été conviés cette année. « On a invité notamment le club de trail de Montréal, celui de Bromont et d’Orford. On attend également quelques athlètes connus, dont Lyne Bessette. Les gens viennent en groupe et ça permet de faire un peu de compétition interclubs », a ajouté l’organisateur.

Si la distance du parcours long peut paraître modeste pour certains coureurs, il ne faut pas sous-estimer ce dernier pour autant. « Le dénivelé positif du parcourt long – autant skimo que celui de course à pied – sera de 1200 m, c’est donc une course exigeante. Les compétiteurs partent en bas du mont Giroux et vont en faire l’ascension à deux reprises avant de s’attaquer au mont Orford, c’est donc trois sommets dans une seule course », a-t-il prévenu.

Le départ des courses longues sera donné avant la nuit, à 17 h. « On débute au crépuscule et ça se termine à la frontale, précise Alexandre Foret. Et le départ des courses de 5 km se fait à 18 h 30 pour que tout le monde puisse finir à peu près aux mêmes heures. »

« Tous les compétiteurs, en course comme en skimo, se rencontrent en bas de la montagne sur le site de départ et d’arrivée. On y retrouve un ravito avec des barres et des boissons chaudes. »

Un repas d’après-course dans le chalet du mont Orford couronnera l’événement. « On remet des prix aux gagnants et il y a des tirages pour les participants. D’expérience, les gens apprécient autant à l’après-course que la course elle-même, assure le coordonnateur. Le chalet est un bel endroit convivial et l’environnement extérieur avec les sommets est majestueux. »

Une trentaine de bénévoles encadreront cet événement nocturne.