Le mont Sainte-Anne sera envahi de coureurs ce weekend au Québec Méga Trail

photo_1_QMT_photo_Olivier_Mura
Photo : Olivier Mura

C’est ce samedi 15 juillet qu’aura lieu l’un des incontournables de la course en sentier au Québec, le Québec Méga Trail. Présentée au mont Sainte-Anne, la course en est à sa sixième édition.

Jean Fortier, directeur de l’agence Vert le raid, qui organise l’événement, est fier de constater que les coureurs sont de plus en plus nombreux depuis la première édition. Environ 1000 athlètes sont attendus. « Cette année, je suis entouré d’une toute nouvelle équipe pour l’organisation. Ça va super bien, c’est comme un vent de fraîcheur, dit Jean Fortier. Les gens de la station du mont Sainte-Anne s’impliquent beaucoup et il se développe un beau sentiment d’appartenance », confie-t-il à Distances+ à quelques jours de l’événement.

Parcourir le mont Sainte-Anne

Le Québec Méga Trail propose plusieurs parcours, dont un 48 km avec des surfaces très variées. « Ce sont deux boucles qui ne sont pas identiques, mais pour s’initier aux longues distances, c’est génial, car s’il arrive quelque chose, les coureurs peuvent n’en faire qu’une », explique Jean Fortier.

Impliqué dans le milieu de la course en sentier depuis longtemps, ce dernier remarque que les gens sont de plus en plus à la recherche de longs parcours. Toutefois, « l’épreuve la plus populaire, c’est encore le 25 km, dit Jean Fortier. On en a profité pour changer un peu le parcours afin d’avoir encore plus de single track et éviter une section de sentier trop à découvert ».

Le 10 km, avec un dénivelé positif de 726 mètres, est quant à lui un des plus vertigineux et technique au Québec. S’ajoutent à ces distances un 6 km conçu pour donner la piqûre aux débutants et une boucle de 1 km pour les enfants.

Un virage vert plus prononcé 

« En tant qu’amateur de plein air et d’amant de la nature, on tente de minimiser l’impact environnemental de nos événements, dit Jean Fortier. Lorsque nous avons réalisé tout le chemin que parcouraient les médailles commandées en Chine pour arriver jusqu’à nous et à l’impact environnemental que cela occasionne, nous nous sommes demandé par quoi nous pourrions les remplacer. »

Ainsi, un verre de bière marqué aux couleurs de l’édition 2017 sera remis à tous les participants. Toutefois, les enfants continueront de recevoir une médaille de participation.

L’organisation voulait offrir du changement, mais elle voulait surtout que les gens puissent avoir un souvenir à conserver et à utiliser fréquemment pour se remémorer leurs exploits.

« Un verre, ça nous rappelle au quotidien ce que l’on a fait et ça peut animer des discussions lors d’un souper entre amis », dit Jean Fortier.

À cela s’ajoute une brigade verte qui récupérera les déchets alimentaires pour les composter dans une ferme locale, ainsi que l’absence complète de verres de plastique ou de cartons sur les points de ravitaillement le long des parcours. « Nous demandons aux participants de traîner avec eux un verre réutilisable ou une gourde à remplir à chaque ravitaillement », ajoute Jean Fortier.

-> Notre dossier L’ultra-trail vire au vert <-

Des activités pré-course 

Le vendredi précédant le départ, le Québec Mega Trail propose une conférence gratuite de l’athlète Hélène Dumais intitulée « L’art de rêver et d’accomplir l’impossible ». Cette rencontre aura lieu au Centre des Congrès Château mont Sainte-Anne. Une activité de yoga pré-course qui affiche déjà complet, est aussi offerte sur place.

De nouveaux défis

Confiant et reconnaissant du travail de sa nouvelle équipe, Jean Fortier, également représentant national pour le Canada au sein de l’International Trail Running Association (ITRA), confie qu’il pense déjà la prochaine édition. « Il y aura de gros changements à venir. J’ai hâte, mais d’ici là on finalise les derniers préparatifs afin de faire de l’événement un succès. »