L’autobus du Gringo’s Running Club, pour voyager les coureurs loin de chez eux

gringos running club
Les organisateurs de l’autobus du Gringo’s Running Club – Photo : courtoisie

Une course en région vous tente, mais le nombre d’heures de conduite pour s’y rendre vous refroidit? Vous pourriez prendre l’autobus du Gringo’s Running Club, un projet initié par Olivier Hubert-Benoit, et qui a fait son premier voyage en juin en direction de la Gaspesia100.

Il en coûtait 130 $ aux voyageurs pour prendre place à bord. Grâce à une commandite des restaurants Normandin, ils ont pu garer gratuitement leur voiture dans les stationnements des restaurants participants.

Le prix incluait, en plus du transport avant, pendant et après l’événement, deux repas à l’aller et un repas, ainsi qu’une pause-café, au retour.

Afin de permettre au plus grand nombre de coureurs possible de se rassembler, de connecter et de participer à cette course en région, l’autobus, parti de Longueuil, a fait des arrêts à des endroits stratégiques pour embarquer ses 52 voyageurs vers Percé, notamment à Saint-Hyacinthe, Drummondville, Québec et Mont-Joli.

Tout au long du trajet à l’aller, des entrevues diffusées en direct sur Facebook ont été réalisées par l’athlète Hélène Dumais afin de promouvoir le monde de la course et l’autobus.

Les entrevues ont commencé avec « Lydianne autour du monde » et Lawrence Colsell de XactNutrition. Elles ont continué au fil du voyage avec, entre autres, Jean-Charles Fortin de la fondation Sur la pointe des pieds et Jessica Lange du Grand Défi Tetrotop. 

Pendant la fin de semaine, l’autobus a assuré le transport de ses passagers vers les points de départ des courses à partir de leurs lieux d’hébergement.

À la fin de l’événement, l’autobus a fait un détour par la Baie-des-Chaleurs pour clore l’expérience de belle façon. « Les gens dans l’autobus étaient vraiment contents qu’on passe par là. On est vraiment satisfait de la première édition de l’autobus. Ça a vraiment été un succès », dit Olivier Hubert-Benoît.

Direction Gaspésie

L'autobus s'est arrêté dans les restaurants Normandin grâce à une commandite. - Photo : courtoisie
L’autobus s’est arrêté dans les restaurants Normandin grâce à une commandite. – Photo : courtoisie

Avec l’aide de David Bombardier, coureur et partenaire du club au niveau de l’organisation et des communications, Olivier a choisi la Gaspesia100 pour tester l’idée de l’autobus du Gringo’s Running Club.

« C’était l’événement parfait, explique David Bombardier, parce que ce n’est pas tout le monde qui est prêt à faire la route juste pour une course. Le retour est souvent difficile après de longues heures de course et très peu de sommeil. C’est là que l’autobus devient vraiment intéressant pour les coureurs ».

Le long voyage vers Percé a permis aux passagers de tisser des liens entre eux. « On a vraiment fait connecter plein de gens du milieu de la course, mentionne Hélène Dumais. L’autobus créait un sentiment d’appartenance fort tout au long de la fin de semaine. On ne s’attendait pas à ce que ce soit un aussi grand succès. »

Un club de course pour les Gringos

Le Gringo’s Running Club est un organisme à but non lucratif dont la mission est de « rassembler, réaliser et redonner ».

À travers des sorties organisées à Québec et des projets tels que l’autobus, Olivier Hubert-Benoît veut unifier la communauté de la course à pied le plus possible en faisant des ponts avec d’autres clubs de course, des fondations et des coureurs de partout.

« Avec l’autobus, j’ai réussi à faire un premier pont avec le Club de Trail de Montréal et j’ai réuni plusieurs fondations en lien avec la course à pied dans un même voyage. Je suis extrêmement satisfait du résultat. Ça vient vraiment chercher la première composante de ma mission qui est de rassembler », dit M. Hubert-Benoit.

Le club est encore tout jeune, mais l’organisateur aimerait rapidement être en mesure de redonner. Il veut faire fleurir le milieu de la course à pied, que ce soit avec la trail, la course sur route ou avec le swimrun, une nouvelle discipline dont il fait également la promotion.

Les prochains projets

L’autobus devrait refaire surface en février 2020 pour la course CRYO, qui propose de courir sur le lac Saint-Jean gelé.

Plusieurs autres projets sont en cours pour la prochaine année et, si on se fie au succès de la première édition, l’autobus du Gringo’s Running Club devrait apparaître de plus en plus comme option de transport vers les courses moins centrales.

Une entente avec une agence de voyages est en cours de négociation pour permettre aux passagers d’avoir une expérience hors du commun et de diminuer les coûts tout en tentant d’atteindre la dernière composante de la mission des Gringos, soit redonner.