Patrice Godin court 172 km en 24 heures

patrice_godin01
Patrice Godin – Photo : courtoisie

Pendant que l’attention des coureurs en sentier était portée du côté de l’Ultra-Trail Harricana, dans Charlevoix, ce weekend, une autre épreuve digne de mention se déroulait du côté de Boucherville. 

C’est épuisé, mais avec un énorme sentiment d’accomplissement, que l’acteur, animateur et ultramarathonien Patrice Godin a de nouveau achevé, ce dimanche, à 8 h du matin, le Défi 24 heures de la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie. Il a réalisé un total de 172 km, sur une boucle de 5 km et demi dans le parc national des Îles-de-Boucherville, en 24 heures.

« Ça a été difficile, a confié Patrice à Distances+ dans les heures suivant la fin de sa course. Il faisait terriblement chaud et humide au cours de la journée de samedi, et on a eu des orages et de la pluie pendant la nuit. Les conditions n’ont pas été faciles. J’ai aussi rapidement senti que je n’avais pas totalement récupéré du Big Foot 200 », explique celui qui a participé à cette course de 330 km dans l’État de Washington il y a moins d’un mois.

Objectif trop ambitieux

patrice_godin_02
Patrice Godin au fil d’arrivée de son défi 24 heures – Photo : Facebook/Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie

Patrice avait pour objectif d’atteindre
200 km au cours de ce Défi 24 heures. Il souhaitait ainsi battre le résultat de sa première participation à l’épreuve, l’an passé, qui était de 185 km.

Il admet que ce n’est pas tout à fait la performance désirée. Il n’en demeure pas moins satisfait des beaux moments vécus avec sa famille et ses amis, qui étaient là pour l’encourager, de même qu’avec les participants des équipes qui réalisaient le défi à relais pendant la nuit.

Une cause importante

L’événement, qui comprend aussi des courses de 5, 10 et 15 km, a permis d’amasser plus de 30 000 $ pour la Fondation du Centre jeunesse de la Montérégie, une cause qui tient à cœur à Patrice et envers laquelle il est engagé depuis plusieurs années.

« Ça me touche que des enfants n’aient pas le droit d’avoir une enfance digne de ce nom, qui ne l’ont pas facile dans la vie », précise celui qui a été adopté très jeune et qui se considère chanceux d’avoir été élevé par de bons parents.

Est-ce que Patrice sera de la ligne de départ du Défi 24 heures pour une troisième fois l’an prochain? « On va commencer par faire le point sur le déroulement de cette année pour repenser à tout l’événement. On envisage peut-être des nouveautés en ouvrant, par exemple, le défi à plus d’un ultramarathonien, explique-t-il. Si on l’ouvre à davantage de gens, peut-être que je m’occuperai un peu plus de l’organisation de la course et que je ferai le défi avec une équipe à relais. C’est à voir! ».

Patrice devrait être sur la ligne de départ du 162 km du Bromont Ultra, une boucle de 81 km à réaliser deux fois avec un total 6 437 m D+, le 8 octobre prochain, histoire de prendre sa revanche sur cet événement qu’il n’a pas terminé il y a deux ans. Il faut dire que l’acteur et athlète déteste particulièrement faire des boucles pendant une course.