À la découvertes des grands parcs de l’Utah : Capitol Reef

capitol_reef_01_photo_loup-william_theberge
Photo : Loup-William Théberge

Les parcs nationaux de l’Utah attirent chaque année plusieurs millions de visiteurs du monde entier. Amateurs d’activités de plein air en quête d’émerveillement, les paysages grandioses et parfois surréalistes de l’Ouest américain vous laisseront des souvenirs inoubliables. Distances+ vous fait découvrir les fameux Mighty 5.

**

Capitol Reef est un parc national américain situé au centre de l’Utah, à mi-chemin entre la ville de Moab et le parc Bryce Canyon. D’une superficie d’environ 1000 km2, il est célèbre pour ses formations géologiques de roches colorées âgées de dizaines de millions d’années.

Le nom Capitol Reef, littéralement « le récif du Capitole » provient de la forme monumentale de certaines roches issues d’un ancien récif de corail.

Ce parc, plus sauvage que les autres du Mighty 5, offre une multitude de courts sentiers qui très sont intéressants tant pour leurs attraits géologiques qu’historiques.

capitol_reef_2_photo_loup-william_theberge
Photo : Loup-William Théberge

On peut y faire des balades dans un paysage désertique au milieu de falaises multicolores, de dômes massifs, d’aiguilles, de canyons et d’arches. Le point culminant du parc atteint 2516 mètres au niveau de la zone dite Cathedral Valley.

Parmi les sentiers faciles, le Capitol Gorge Trail, long de 2 km, permet de voir des trous et des formes inusitées sculptées par l’eau dans la roche au fils des années.

capitol_reef_4_photo_loup-william_theberge
Le pont de pierre Hickman – Photo : Loup-William Théberge

Le clou du spectacle est la magnifique arche de pierre Hickman, une sorte de pont naturel qui mesure 40 mètres de long et 38 mètres de haut. Le sentier pour s’y rendre ne fait que 1,6 km : c’est un incontournable.

Les sentiers les plus difficiles, tel le Navajo Knobs Trail, qui fait 8 km, ont des dénivelés variant entre 200 m et 500 m. Ce dernier offre un panorama à 360 degrés à son point culminant.

Il est aussi possible de s’enfoncer sur une route non goudronnée dans Grand Wash, un canyon sinueux dont les parois abruptes ont été creusées par l’eau. En cas d’orage, il faut éviter d’emprunter cette piste qui traverse de nombreux lits de rivières à sec, mais qui peuvent se transformer très rapidement en torrent.

Un voyage dans le temps

capitol_reef_3_photo_loup_william_theberge
Des pétroglyphes dans le parc de Capitol Reef – Photo : Loup-William Théberge

Entre le VIIe et XVIe siècle, les autochtones de la culture Fremont ont élu domicile à Capitol Reef. En parcourant certains sentiers, on peut admirer les pétroglyphes qu’ils y ont faits, soit des dessins gravés dans la pierre.

On peut y voir, entre autres, des représentations anthropomorphiques et des dessins de mouflons d’Amérique.

Le parc, apprécié pour ses paysages colorés, attire près de 600 000 touristes chaque année. Il est un peu moins connu que les autres grand parc de l’Utah et n’est bien souvent qu’une étape parmi d’autres pour les touristes. Pourtant, il n’en est pas moins intéressant.

Informations utiles

Le prix d’entrée pour un véhicule sur le parc est de 10 $ américains, valide pour 7 jours

Site web : www.nps.gov/care

Les Mighty Five : 

Zion

Bryce Canyon

Les autres à venir!