À la découverte des grands parcs de l’Utah : Canyonlands

239A4344
Photo : Mylène Gauthier

Les parcs nationaux de l’Utah attirent chaque année plusieurs millions de visiteurs du monde entier. Pour les amateurs d’activités de plein air en quête d’émerveillement, les paysages grandioses et parfois surréalistes de l’Ouest américain laisseront des souvenirs inoubliables. Distances+ vous fait découvrir les fameux Mighty 5.

Le parc national de Canyonlands est un parc national américain situé près de Moab, en Utah. Ce milieu semi-désertique a été façonné pendant des milliers d’années par l’érosion du fleuve Colorado.

D’une superficie de 1366 km2, c’est un concentré des plus beaux paysages de l’Ouest américain. Sur quelques kilomètres, le visiteur a accès à un immense cratère, une très belle arche, des ruines indiennes et, surtout, des points de vue fantastiques sur les immenses canyons.

Le parc est divisé en trois parties soit Island in the Sky, The Needles et The Maze. Ces trois zones sont délimitées par deux cours d’eau qui se rejoignent au milieu du parc. Chaque section présente ses propres particularités.

Photo - Mylène Gauthier
Photo – Mylène Gauthier

Island in the Sky

Island in the Sky est un immense plateau. C’est la partie du parc la plus accessible depuis la ville de Moab, qui est située à 40 minutes de route.

Elle offre des panoramas exceptionnels de par sa position en surplomb. On peut y réaliser quelques jolies randonnées dans les petits sentiers et surtout profiter de la vue fantastique que l’on a sur les canyons creusés par la rivière Colorado et la rivière Verte.

Parmi les randonnées à faire, il ne faut pas manquer le sentier Neck Spring, une boucle de 8 km qui permet d’observer la flore unique et sauvage de ce coin de pays. Le sentier est accessible toute l’année.

Pour un défi plus relevé, la Syncline Loop, long de 13,3 km, en met plein la vue. C’est un sentier difficile et il exige une bonne condition physique pour négocier avec les lacets serrés de la route et les sections rocheuses.

À cause de la chaleur, ce sentier n’est pas recommandé en juillet et août. Il ne faut surtout oublier d’apporter une bonne réserve d’eau avant de s’aventurer dans les secteurs désertiques.

Photo : Mylène Gauthier
Photo : Mylène Gauthier

The Needles

The Needles offre plus de 100 kilomètres de sentiers techniques. Beaucoup d’itinéraires différents sont possibles et des guides sont disponibles au centre des visiteurs et aux départs de sentiers.

Les conditions sont plus primitives et les sentiers plus longs sont particulièrement difficiles et présentent des passages avec des dénivelés importantes. Des petites montagnes de roches (des cairns) balisent la route : il faut être attentif.

239A4376
Photo : Mylène Gauthier

The Maze

La troisième et dernière partie du parc, The Maze, est très sauvage et difficile d’accès. Elle nécessite un véhicule tout terrain. C’est l’un des endroits les plus reculés des États-Unis et il n’offre aucun aménagement ou service pour les randonneurs. C’est un secteur qui se prête bien à la randonnée sauvage sur plusieurs jours.

De tous les parcs de l’Utah, Canyonlands demeure un paradis pour la course. Les sentiers plus longs permettent de belles sorties.

C’est définitivement un parc à découvrir.

Informations utiles

Le prix d’entrée pour un véhicule sur le parc est de 25 $ US (valide 7 jours). Le prix d’entrée pour une personne est de 10 $ US (valide 7 jours).

Site web : www.nps.gov/cany

Les Mighty Five