UTMB : Josianne Mailloux court dans les sentiers de l’OCC

Ultra-Trail du Mont-Blanc 2019

josianne_mailloux
Josianne Mailoux lors de sa victoire à la Gaspesia 100 – Photo : courtoisie

Anciennement championne de boxe féminine, l’athlète Josianne Mailloux s’est élancée ce matin sur les sentiers des Alpes franco-suisses sur la course OCC de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc. Distances+ lui a parlé quelques jours avant l’événement.

Josianne se lance dans cette course de 55 km et de 3500 m D+ avec l’intention d’en profiter au maximum, même si elle sera un peu ralentie. « Je me suis blessée au genou, donc l’OCC va être plus en mode aventure, confie-t-elle. Je n’ai aucun plan de match ou de temps en tête. Je vais prendre le temps d’arrêter pour prendre des photos, tout en étant en mode de course. Mon objectif est d’en prendre plein les yeux. »

Participer à une course de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, « c’est une rêve, dit Josianne. Il faut se qualifier et passer à la loterie. La première année on n’a pas été pigés. Cette année non plus, sauf moi! J’y vais pareil, avec Olivier, et on amène le chien aussi. »

Olivier, c’est son copain Olivier Gagnon, également champion de trail. C’est avec lui qu’elle s’est envolée en direction des Alpes françaises, même si ce dernier ne participe pas à l’événement en tant que coureur.


Notre dossier spécial Ultra-Trail du Mont-Blanc


Une vie de sportif

Olivier Gagnon, Josianne Mailloux et Loki en sortie - Photo : courtoisie
Olivier Gagnon, Josianne Mailloux et Loki en sortie – Photo : courtoisie

Le couple a commencé à courir ensemble au début de la relation. Ils se sont inscrits quelque temps plus tard à l’Ultra-Trail Harricana, et sont restés mordus de course en sentier depuis.

Outre le trail, Josianne s’entraîne en canicross avec sa chienne Loki, de race eurohound. L’eurohound est un chien de traîneau issu d’un croisement entre un husky et un pointer, qui sont les deux très athlétiques.

« C’est un super entraînement. Elle a juste un an, donc on va commencer les 5 km cet automne. Ça donne vraiment un boost de se faire tirer », dit Josianne.


À lire aussi : 10 choses à savoir sur l’Ultra-Trail du Mont-Blanc 2019


Josianne et Loki - Photo : courtoisie
Josianne et Loki – Photo : courtoisie

Est-ce l’entraînement avec le chien qui a donné de si bons résultats? Josianne a remporté la course Trans-Percé 50 km dans le cadre de la Gaspesia 100 à la mi-juin.

« Je me suis pointée sur le fil de départ de la même façon que lorsque j’embarquais sur un ring de boxe. J’étais prête à me donner à fond et faire confiance à mon entraînement, et c’est ce qui a fait que je suis arrivée première », explique-t-elle.

Elle voulait faire une course de vitesse et une autre d’aventure. Elle a passé tout l’hiver à s’entraîner en vitesse et à faire des compétitions de skimo, où on grimpe les montagnes avant de les descendre en ski de randonnée.

Entraînée par Hélène Dumais, Josianne s’est exercée à courir avec un sac contenant tout le nécessaire pour l’OCC dans les Alpes. Elle est prête à prendre le départ et réalise à quel point elle est privilégiée de pouvoir prendre part à cette épreuve.

Elle s’est d’ailleurs rendue en France un peu avant le départ afin de pouvoir faire un peu de randonnée, d’affûtage ainsi que les derniers préparatifs. Au cours du voyage, le couple s’est aussi rendus au fameux Cervin, le mont en forme de pyramide, sur la frontière italo-suisse.

À lire aussi :