Manger pour performer : revenir à la base

alimentation base
Photo : Electrolux Design Lab

Nouvelle année, nouvelle saison de course, nouveaux objectifs. En 2018, faites de votre alimentation une alliée de premier plan.

L’hiver est le moment idéal pour analyser la saison précédente et préparer le mieux possible la prochaine. Côté nutrition, on a tendance à accorder une grande importance au repas précédant un entraînement ou une course et à ce qu’on mange pendant ceux-ci. Vous avez probablement déjà fait quelques expérimentations de sorte à trouver votre repas pré-course de prédilection ainsi que la sorte de gel ou de barre que vous préférez manger en courant. Excellent ! Les stratégies de nutrition sportive constituent un important vecteur de succès dans la course en sentier.

Vous avez peut-être aussi déjà essayé des suppléments ou compléments alimentaires. Les comprimés de vitamines et les poudres de protéines sont parmi les plus populaires. On recommande toutefois de rester vigilant avec ces produits, puisque le marketing qui les concerne est toujours plus flamboyant que leurs effets.

Cela dit, l’élément alimentaire le plus important pour atteindre vos objectifs sportifs est malheureusement parfois un peu négligé… Il s’agit tout simplement d’une saine alimentation quotidienne !

pyramide D+
Image : Traduction libre et adaptation de Asker Jeukendrup

La base : bien manger au quotidien

Pour qu’une pyramide se tienne debout, il faut que la base soit solide. C’est de cette façon que doit être abordé le rôle de l’alimentation dans la performance sportive.

Une saine alimentation au quotidien vous permettra d’entreprendre vos entraînements et courses avec un maximum d’énergie. Ensuite, s’additionneront les effets de votre stratégie de nutrition sportive. Enfin, l’utilisation de certains suppléments pourrait vous permettre de performer au maximum lors de vos entraînements ou le jour J.

Voici donc les cinq principes centraux d’une saine alimentation quotidienne. La grande majorité de vos repas devrait contenir :

  1. Une abondance de légumes ou de fruits (de ⅓ à ½ de l’assiette), préparés à la façon dont vous les préférez ;
  2. Une portion raisonnable (de ¼ à ⅓ de l’assiette) de féculents (céréales, pains de grains entiers, pâtes, etc.). Privilégiez les produits céréaliers entiers riches en fibres et assaisonnez le tout selon votre inspiration du moment ;
  3. Une portion raisonnable (de ¼ à ⅓ de l’assiette) d’aliments riches en protéines. Favorisez les protéines végétales aux protéines animales et les poissons et la volaille à la viande rouge ;
  4. Un grand verre d’eau ;
  5. Et des aliments que vous aimez manger !

En appliquant le plus souvent ces cinq conseils, la base de votre pyramide se solidifiera. Cela permettra de maximiser les effets des étages supérieurs.

L’alimentation doit demeurer une source de plaisir. Éloignez-vous des diètes riches-en-gras-pauvres-en-glucides-sans-gluten-sans-plaisir-et-sans-bon-sens-mais-prétendument-miraculeuses.