Le Trail du Grand-Duc déménage dans le parc national de la Jacques-Cartier

trail_grand_duc_photo_Keith_chiasson
Un coureur sur le parcours du Trail du Grand-Duc 2018 – Photo : Keith Chiasson

EXCLUSIF – Pour sa troisième édition, en octobre 2019, le Trail du Grand-Duc voit les choses en grand. En très grand même. Après avoir parcouru les terres de Lac-Delage en long, en large et en travers, Défi, l’organisation qui se cache derrière cette course automnale de la région de Québec, a en effet décidé de s’enfoncer un peu plus dans les bois. L’édition 2019 prendra donc son envol en plein cœur du parc national de la Jacques-Cartier, et offrira de nouvelles distances, dont un ultra.

« L’événement se déroulera à 100 % sur le site du parc de la Jacques-Cartier, précise Mathieu Boucher, de Défi. Notre collaboration avec le parc a commencé en 2018, alors que les parcours des 25 et 47 km se déroulaient en partie là-bas, et nous avons eu envie d’aller encore plus loin. »

L’événement offrira dorénavant un ultra de 65 km, en plus des 1 et 5 km et des distances de 12, 25, 30 et 50 km. « Tous ces parcours seront en boucle et tous les départs se feront au site d’accueil principal du parc. »

Il ne fait déjà aucun doute que les participants de 2019 tomberont sous le charme de la vallée, de la rivière et des montagnes qui jalonnent les futurs parcours. « Les sentiers mieux aménagés seront un peu moins techniques et plus faciles d’accès que ce que les coureurs ont connu lors des précédentes éditions, explique Mathieu Boucher. Ce changement permettra à un plus grand nombre de coureurs de profiter des paysages majestueux qui s’offriront à eux. »

parc_hiver
Le parc de la Jacques-Cartier en hiver – Photo : courtoisie

Quelques surprises attendent également les participants, notamment la prolongation du sentier Les Loups, qui offre un paysage à couper le souffle sur le massif des Laurentides ainsi que sur les vallées de la Jacques-Cartier et de la Sautauriski. 

« La configuration particulière du parc, et notamment sa rivière, nous oblige à réfléchir à des parcours différents et nous donne aussi la possibilité de rajouter des distances », dit Mathieu.

En choisissant de déplacer l’événement un dimanche, Mathieu Boucher et son équipe voient aussi l’occasion pour les participants de jouer la carte de l’aventure. « Le parc possède des équipements extraordinaires et les participants pourront profiter du Trail du Grand-Duc pour passer la nuit précédente dans la forêt, en dormant par exemple dans une yourte. » 

Et peut-être même, qui sait, pour les plus courageux, en passant la nuit sous les étoiles.

À lire aussi :