Les finisseurs du Québec Méga Trail auront un passe-droit pour la Diagonale des fous

quebec_mega_trail
Photo : Québec Méga Trail

EXCLUSIF – Petit coup de tonnerre comme il en arrive occasionnellement dans le milieu du trail québécois : le Québec Méga Trail annonce jeudi matin un partenariat d’envergure avec la mythique Diagonale des fous sur l’île de la Réunion. Distances+ a appris en exclusivité les détails de l’entente.

Tous les coureurs qui termineront la plus longue épreuve du QMT, l’ultra de 110 km, pourront s’inscrire à la Diagonale des fous : ils seront automatiquement acceptés.

De plus, les gagnants hommes et femmes au classement général de cette même épreuve seront invités de facto à participer à la Diagonale des fous, toutes dépenses payées (transport par avion et hébergement pendant une semaine).

L’inverse est aussi vrai : les participants de la Diagonale des fous pourront s’inscrire au Québec Méga Trail sans passer par son système de contingence. Le gagnant et la gagnante réunionnais seront automatiquement invités toutes dépenses payées à participer au QMT.

Jusqu’à ce jour, la loterie de la Diagonale ne concerne que les Français et les Réunionnais. Il y a un quota de 250 coureurs internationaux, mais les finisseurs du QMT ne seront pas refusés si ce nombre est dépassé.

Le partenariat est valide dès les éditions de cette année, c’est donc dire que les participants du QMT du week-end qui voudraient s’envoler vers La Réunion en octobre pourront le faire.

Les organisations s’engagement également à faire la promotion de la course partenaire.

Le Québec Méga Trail détient l’exclusivité de ce type d’accord pour le territoire québécois : aucune autre course ne pourra conclure un tel partenariat avec le Grand Raid pendant la durée du contrat.

Ce n’est pas la première entente du genre que le Grand Raid conclut avec des courses internationales. Il y a cinq autres compétitions qui bénéficient d’un tel arrangement, toutes en Europe. Il s’agit de la Swiss Canyon Trail, du Grand Raid des Pyrénées, de l’Ultra-Trail du Puy Mary Aurillac, de l’Échappée Belle et de la 666 Occitane.

Le Grand Raid est un événement qui comporte quatre courses, dont la fameuse Diagonale (166 km – 9611 m D+), qui traverse toute l’île du nord au sud. Plus de 2700 coureurs prennent le départ, mais le nombre de volontaires est bien plus élevé. Un certain nombre de coureurs sont sélectionnés localement, certains dossards sont réservés pour l’élite; il y a la loterie pour tous les autres.

Une entente rapide

Denis Boullé, directeur de course du Grand Raid, Jean-Louis Barbier, coordonnateur du Grand Raid et Jean Fortier, directeur du Québec Méga Trail, signent l'entente qui scelle leur partenariat - Photo : Vincent Champagne
Denis Boullé, directeur de course du Grand Raid, Jean-Louis Barbier, coordonnateur du Grand Raid et Jean Fortier, directeur du Québec Méga Trail, signent l’entente qui scelle leur partenariat – Photo : Vincent Champagne

« Je suis pas mal fier de notre coup, lance Jean Fortier, fondateur et organisateur du Québec Méga Trail. Mon idée de base c’était de rendre accessible la Diagonale aux finisseurs du QMT, et c’est maintenant chose faite. »

Si les gagnants du QMT recevront un prix de rêve, est-ce que les gagnants de la Diagonale seront intéressés à venir au Québec? Pourrait-on voir sur le mont Sainte-Anne des athlètes de la trempe de François D’Haene ou Benoit Girondel, les vainqueurs des dernières éditions de la Diagonale?

Précisons que ce sont les gagnants réunionnais qui seront invités.

Quoi qu’il en soit, « si Francois D’Haene gagne et qu’on lui offre de venir à Québec, j’imagine que ça va dépendre de son calendrier, qui doit être bourré, dit Jean Fortier. Mais dans le sens contraire, si tu fais le QMT, et qu’il y a ça au bout de la course comme enjeu, je pense que le gagnant va faire de la place dans son calendrier pour aller faire La Diagonale. »

En 2015, lors d’une participation au Lavaredo Ultra-Trail en Italie, Jean Fortier a rencontré le directeur de course de la Diagonale, Denis Boullé. Des échanges épisodiques ont eu lieu par la suite.

Mais c’est en janvier dernier que Jean Fortier a envoyé sa demande formelle de partenariat à M. Boullé, qui l’a reçu alors que le Grand Raid était justement en train de chercher de nouveaux partenaires.

« C’est arrivé au bon moment », confirme Denis Boullé, que Distances+ a rencontré au Consulat de France à Montréal, à l’initiative de Business France Montréal, en compagnie de Jean-Louis Barbier, coordonnateur du Grand Raid, et d’Éric Domitien, responsable des bénévoles.

Les trois hommes sont de passage au Québec pour rencontrer leur partenaire, renforcer l’amitié et faire la grande annonce de l’entente. M. Boullé va participer au 110 km du QMT samedi.

« On s’aperçoit que sur nos courses, on a à peu près 10 % d’étrangers et on voudrait monter cela à 20 ou 30 % », explique ce dernier.

Faute de pouvoir inspecter de visu le trajet, le comité organisateur a analysé la distance, le dénivelé, les capacités de l’organisation, mais surtout son « état d’esprit », indique Jean-Louis Barbier.

« Nous partageons une certaine vision de la course en sentier, soit le respect de la nature, l’écologie, mais aussi le challenge, et nous voulons tous avoir les champions de tous les continents possibles », di-il.

La Diagonale, qui attire déjà la crème de l’élite mondiale, n’avait pas vraiment besoin du Québec Méga Trail pour faire mousser sa notoriété, n’empêche, les organisateurs se disent fiers de bâtir un pont entre cette petite île de l’océan indien « au milieu de nulle part », et la lointaine Amérique.

Les responsables du Grand Raid assure que La Réunion est une destination parfaite pour conjuguer des vacances en famille avec une épreuve sportive. La destination est fort loin pour les Québécois, mais la technicité légendaire de l’épreuve ainsi que les paysages à couper le souffle en valent le coup.

En octobre prochain, à l’initiative de La Clinique du Coureur, plus d’une vingtaine d’athlètes élites québécois participeront à l’une ou l’autre des courses du Grand Raid, dont Mathieu Blanchard, Thomas Duhamel, Alister Gardner, David Jeker, Florent Bouguin (pour sa 3e participation, lui qui est originaire de La Réunion), Élisabeth et Jean-François Cauchon, Marianne Hogan, Jessy Forgues, Yanick Normandeau, Olivier Gagnon et plusieurs autres.

La compétition sera féroce ce samedi sur le 100 km du QMT. Distances+ vous présente ici les athlètes présents au fil de départ.

À lire aussi :