Le Défi familles et amis a réuni 56 équipes au Pentathlon des neiges

DSC_2541
C’est dans le cadre enchanteur des plaines d’Abraham, à Québec, que Victoria, 3 ans, Zoé, 7 ans, et Ariane, 9 ans, ont participé avec leur maman Marie-Ève Fleury au Défi familles et amis du Pentathlon des neiges – Photo : Mylène Gauthier

C’est ce dimanche que se tenaient les deux activités participatives non chronométrées du Pentathlon des neiges : le Défi familles et amis et le nouveau Défi intégration sociale permettant aux adultes et aux enfants atteints d’une déficience intellectuelle, d’un trouble du spectre de l’autisme ou d’un trouble de santé mentale de participer à l’événement avec leurs proches.

Distances+ a suivi l’aventure de la famille Larue, alias « Les Gripettes », qui participait au défi familial pour la première fois, question de bien commencer la semaine de relâche et de découvrir les joies de l’activité physique hivernale.

La planification : un sport en soi

C’est tôt le matin, dimanche, que Marie-Ève Fleury, une maman de trois jeunes filles pour qui l’activité physique en famille revêt une importance capitale, a pris le « premier » départ de la journée. « Préparer seule trois filles de 3, 7 et 9 ans pour une activité de plein air comme le Pentathlon, c’est du sport en soi, rigole-t-elle. Entre les petits-déjeuners et la préparation des skis, du vélo et des patins, je dois prévoir les collations, les mitaines et les chaussettes de rechange. La première épreuve est plus pour moi que pour elles, mais on est habituées et on aime ça faire des activités! »

Rappelons que le Défi familles et amis permet aux tout-petits comme aux grands-parents de participer au Pentathlon des neiges dans une ambiance festive et participative, c’est-à-dire sans chronomètre ni podium. Si le Défi famille, comme les autres épreuves du Pentathlon, regroupe cinq disciplines, soit le vélo, la course à pied, le ski de fond, le patin et la course de raquettes, au moins trois de celles-ci doivent être complétées par des enfants de 14 ans et moins.

La jeune , 3 ans, était l'une des plus jeunes participants du Défi famille cette année - Photo : Mylène Gauthier
La jeune Victoria, 3 ans, était l’une des plus jeunes participants du Défi famille cette année – Photo : Mylène Gauthier

Le vrai départ

À quelques minutes du « vrai » départ, Marie-Ève nous a expliqué son choix pour le vélo. « Cette année, il y avait beaucoup trop de neige dans la cour arrière de la maison pour pouvoir sortir les vélos des enfants du cabanon, alors c’est moi qui fais cette épreuve. Mais j’y penserai avant pour l’an prochain! » Pour ce défi, c’est 1,7 km que les participants devaient parcourir sur la Grande-Allée de Québec.

La jeune Victoria prenait le relais à la course. Du haut de ses trois ans, elle était la deuxième plus jeune participante cette année puisque nous avons aussi croisé une brave maman qui s’apprêtait à prendre le départ avec un petit bout de 19 mois. Vêtue de son habit de neige rose, la petite Victoria, dégourdie comme pas deux, a pris le temps de taper dans les mains de tous les bénévoles sur son passage. Elle a terminé la deuxième épreuve après 800 mètres d’effort avec des étoiles dans les yeux.

Des montées vertigineuses

La vaillante Zoé, 7 ans, a enchaîné le défi chaussée de ses skis de fond. Pour compléter son parcours, Zoé a monté quatre « immenses » buttons de quelques mètres. Tout au long du trajet, l’aide précieuse de bénévoles pour diriger les enfants, les encourager, les relever et démêler les skis après les chutes a été fort appréciée. À la ligne d’arrivée, elle a confié que « ça va vite dans les côtes! Je suis tombée, mais ça m’a même pas fait mal ». Chaque discipline du Pentathlon en famille est d’une durée approximative de 10 à 20 minutes.

L'équipe Les Chefs a remporté cette année le trophée de la Convivialité - photo : Groupe Pentathlon Alice Ouellet, 9 ans Anne Ouellet, 11 ans Juliette Etienne-Labelle, 12 ans Ella Etienne-Labelle, 14 ans
L’équipe Les Chefs a remporté cette année le trophée de la Convivialité – photo : Groupe Pentathlon

Une belle grande patinoire

C’est Ariane, 9 ans, notre dernière fillette en liste, qui a attaqué le patin : « La patinoire était belle, mais elle est super grande. La glace n’était pas comme celle à mon école. Il n’y a pas de bosses dedans. » Maman explique à son aînée que la glace du Pentathlon est une patinoire extérieure réfrigérée et qu’elle est minutieusement entretenue par une surfaceuse.

Finalement, c’est votre humble soulignée et collaboratrice pour Distances+ qui a terminé ce défi avec 1,2 km de course de raquettes.

Tous les enfants qui ont participé au Défi familles et amis ont reçu une médaille de participation, mais seule une équipe s’est vue remettre le prestigieux trophée de la convivialité, remis à la famille ayant le plus contribué à la fête.

Cette année, c’est l’équipe composée de Alice Ouellet, 9 ans, Anne Ouellet, 11 ans, Juliette Etienne-Labelle, 12 ans, et Ella Etienne-Labelle, 14 ans, qui s’est le plus démarquée par ses costumes, son esprit d’équipe… et pour avoir fait des biscuits et les avoir donnés aux participants et aux spectateurs!

À lire aussi :