La Pandora 24 est annulée pour des raisons de sécurité

IMG_5271-2
Le lac paradis, dans le parc des Falaises – Photo : Vincent Champagne

Les organisateurs de la Pandora 24, qui devait avoir lieu les 20 et 21 juillet prochain, ont annoncé jeudi qu’elle était annulée pour des raisons de sécurité.

Dans un mémo envoyé aux participants déjà inscrits, les membres de l’organisation indiquent la découverte d’un nouveau barrage de castor au lac Paradis, qui se trouve sur le parcours.

Ils affirment que le niveau d’eau dépasse celui de certaines passerelles en raison de l’hiver rigoureux et du printemps tardif.

« En cas de grandes crues, courantes en juillet, le risque de rupture compromet l’intégrité du sentier de ce côté du lac », écrivent-ils.

L’installation de dispositifs de contrôle du niveau des eaux et autres mesures de sécurité prendraient trop de temps d’ici l’événement.

« Après analyse, il est apparu clairement que l’incertitude liée à la condition du lac Paradis ne nous permettait pas de tenir la course de manière sécuritaire », disent les organisateurs.

Souhaitant protéger à la fois les coureurs et l’écosystème du parc des Falaises de Prévost, où se tient la course depuis cinq ans dans les Laurentides, elle annule donc la compétition.

Les coureurs pourront reporter leur inscription à l’année prochaine ou être remboursés.

Dans cette épreuve de 24 heures, les participants doivent parcourir, le plus grand nombre de fois possible, une boucle de 10 km cumulant 400 m de dénivelé. Ceux qui arrivent à compléter 12 tours, soit 120 km, dans un délai de 24 heures, bénéficient de 8 heures de plus pour espérer atteindre 160 km.