La nuit est à conquérir au Midnight Moose Ultra dès ce soir

midnight_moose_ultra_photo_Jordan_Thoms

« J’ai couru pendant trois ans à Hong Kong. Ils ont une course de nuit qui est incroyable, appelée Moontrekker. C’est la course la plus divertissante que j’aie couru de ma vie! », affirme l’Outaouais Mat Lefèvre, directeur de course et co-fondateur de 3 Beavers Racing.

Avec le Midnight Moose Ultra (MMU) qui s’élance ce soir dans le Parc de la Gatineau, c’est exactement cette expérience que Mat veut reproduire. « Le parc est particulièrement magnifique la nuit », dit-il, en espérant faire découvrir cette beauté nocturne aux coureurs.

Pour cette première édition, les athlètes se rassembleront au belvédère Champlain, l’un des points de vue les plus emblématiques du parc. Ils s’élanceront au crépuscule sur des parcours de 25 km, 50 km ou encore 100 km pour les plus téméraires.

Au cours de la nuit – et de la journée pour les plus grandes distances – les participants auront la chance de découvrir quelques-uns des sentiers réputés de la région, comme le fameux sentier des Loups.

Il n’y a pas de grosse montée, précise Mat, mais les parcours réservent certains défis aux coureurs avec leur grand nombre de petites montées et petites descentes et certaines sections très techniques.

Courir la nuit

« Beaucoup de personnes adorent l’idée de courir la nuit », estime Mat Lefèvre, qui est emballé par laspect nocturne de cet évènement.

« Il y a la solitude de la nuit. Il n’y a pas d’autres randonneurs ou de cyclistes, tu es tout seul avec la nature. C’est même un peu épeurant. Mais ça rajoute une dose d’adrénaline à l’expérience. En puis, c’est plus frais la nuit! », dit-il.

Des coureurs gâtés

En plus de la tentation de la nuit, Mat insiste sur le fait que les 80 à 100 participants qui sont attendus seront très bien reçus.

Le but est de « toujours leurs offrir plus que ce à quoi ils s’attendent ». C’est pourquoi les coureurs se feront offrir, en plus de la médaille du Midnight Moose Ultra, plusieurs cadeaux, gracieuseté des commanditaires de l’événement, et de la nourriture chaude pour être bien rassasiés.

Faire découvrir le parc

L’entreprise 3 Beavers Racing a été mise sur pied par trois passionnés de course, Ray Zahab, Sereena Trottier et Mat Lefèvre, dans le but de faire connaître leur terrain de jeu préféré : le Parc de la Gatineau.

Afin d’y arriver, 3BR propose aux coureurs des concepts accrocheurs afin de découvrir ces sentiers qui sont très prisés par les amateurs de plein air de l’Outaouais. Après avoir organisé une course chronométrée autour d’une boucle de 5 km, la Black Fly Trail Race, au mois de mai et une course en étape semi-supportée, le Bad Beaver Ultra, au mois d’août, voilà qu’ils continuent à développer leur entreprise avec cet événement de nuit appelé à prendre de l’ampleur.

À lire aussi : 

Trois nouvelles courses à découvrir au parc de la Gatineau cette année