Maxi-Race : François D’Haene peaufine sa préparation pour la Hardrock 100

François D'Haene est l'un des favoris de l'Ultra-Race d'Annecy 2019 - Photo : Martina Valmassoi
François D’Haene est l’un des favoris de l’Ultra-Race d’Annecy 2019 – Photo : Martina Valmassoi

Après avoir remporté le MIUT sur l’île de Madère le mois dernier, François D’Haene va tenter de poursuivre sur sa lancée ce week-end dans les Alpes, autour du lac d’Annecy, où il prendra le départ ce soir de l’Ultra-Race (115 km, 7000 D+), la plus longue des épreuves de l’édition française de la Maxi-Race. Outre un bon résultat ici, c’est surtout un gros entraînement en vue de la Hardrock 100 qu’il vient chercher en Haute-Savoie.

Le champion français avait remporté la toute première édition de cette course en 2017. Il se présente donc en favori logique, mais celui qui a déjà près de 1000 km et 50 000 m de dénivelé dans les jambes en trail depuis la fin de l’hiver aura de la concurrence sur la ligne de départ, à commencer par l’un des traileurs américains en forme, Jason Schlarb. Le coureur du Colorado a remporté en novembre et en avril les ultras d’Oman et d’Ushuaia sur le circuit UTMB international, deux courses assez comparables à l’Ultra-Race.

Les deux principaux favoris de l'Ultra-Race, François d'Haene et Jason Schlarb - Photo : Nicolas Fréret
Les deux principaux favoris de l’Ultra-Race, François d’Haene et Jason Schlarb – Photo : Nicolas Fréret

Parmi les grosses cotes ITRA (l’indice de performances des traileurs), le Français Patrick Bringer, vice-champion de France de trail long et deux fois sur le podium des championnats du monde de trail (2011 et 2015) pourrait créer la surprise, tout comme l’Italien Andrea Macchi, vainqueur l’automne dernier du Cappadocia Ultra-Trail en Turquie, ou l’Anglais Donald Campbell, troisième du 90 km du Marathon du Mont-Blanc l’an dernier.

Trop tôt pour la championne Caroline Chaverot

Parmi les grandes attractions de la course, il y avait le retour à la compétition de la championne Caroline Chaverot, mais celle-ci a finalement renoncé. « La forme semble revenir, mais je sens que j’ai besoin d’un peu plus de temps avant d’enchaîner les courses », a-t-elle expliqué.

Celle qui demeure l’une des meilleures coureuses en sentier au monde doit composer avec des soucis de santé qui ont plombé ses deux dernières années, la contraignant à abandonner la plupart des ultras auxquels elle a pris part. Caroline avait toutefois remporté l’Ultra-Race 2017.

Maxi-Race

L’Ultra-Race s’élancera à minuit ce vendredi soir (18 h au Québec), trois heures avant l’épreuve phare du week-end, la Maxi-Race (83 km, 5200 m D+) qui passe notamment par des sommets du Semnoz, le col de la Forclaz ou encore le mont Veyrier. Surplombant le superbe lac d’Annecy, d’une superficie de 28 km2, le parcours est un enchaînement de sentiers techniques de haute montagne, des passages en sous-bois, mais aussi des parties très roulantes sur des pistes forestières.

La compétition, qui fait partie du circuit national Golden Trail de Salomon, est encore une fois cette année très relevée, avec notamment les Français Michel Lanne, vainqueur de la TDS 2017, et Vincent Viet, qui a remporté entre autres le 65 km de l’Ultra-Trail de Cape Town l’an dernier. On surveillera également Kevin Vermeulen, qui avait remporté le 65 km de l’Ultra-Trail Harricana en 2017.

La Maxi-Race est l’un des événements de trail les plus populaires en Europe, avec 9000 participants et un plateau d’élites internationales impressionnant lors de chaque course. Distances+ sera présent sur place cette année.