Le nouveau Marathon du mont Royal n’attend plus que ses 1200 coureurs

mont-royal-coureur-photo-thomas-duhamel
Un coureur du Club de trail de Montréal sur le mont Royal – Photo : Thomas Duhamel (Facebook)

C’est ce samedi que plus de 1200 coureurs prendront le départ du tout nouveau Marathon du mont Royal MEC. Cet événement renouvelé se distinguera par un parcours presque uniquement sur les sentiers avec une arrivée et un départ au cœur du parc du mont Royal, à Montréal.

Rappelons que l’organisateur du Tour du mont Royal Brébeuf pendant les huit premières années, Patrick Daigle, avait annoncé qu’il n’y aurait pas de 9e édition à l’automne 2018. Il confiait à Distances+ plutôt cette année ne plus avoir le temps de s’impliquer.

Constatant que cette nouvelle laissait un vide dans le monde de la course en sentier en milieu urbain, Maxime Leboeuf, athlète de renom et fondateur de la fondation Unis pour le sport, a décidé de reprendre le flambeau de l’organisation. Supportée par l’équipe des courses MEC, la nouvelle organisation a complètement revu les parcours afin d’offrir encore plus de sentiers à se mettre sous les pieds.

« On a voulu donner un souffle nouveau et apporter quelque chose d’un peu différent, explique Maxime Leboeuf. Avec l’expertise de MEC en termes d’organisation d’événement, qui offre des courses de bonne qualité à des prix super accessibles, et avec la fondation Unis pour le sport qui souhaite aller chercher les meilleurs athlètes au Québec, on pense que l’on a un bon produit pour tous les coureurs. »

Maxime Leboeuf souhaite également que les athlètes élites puissent mettre à profit leurs connaissances au bénéfice de tous les amateurs de course et offrir une programmation d’ateliers et de conférences entourant l’événement qui reflète ses objectifs.

Des nouveaux parcours

Les organisateurs voulaient aussi revoir les parcours pour faire vivre une expérience en sentier encore plus distinctive en plein coeur de la métropole. 

« Les distances seront relativement les mêmes, mais les parcours seront différents, dit Maxime Leboeuf. Avant, une bonne partie du parcours était sur la route, mais maintenant la compétition part vraiment sur le mont Royal et la grande majorité est en sentier. C’est un vrai trail urbain. »

Les athlètes Mathieu Blanchard, Sarah Bergeron-Larouche et Elliot Cardin animeront des échauffements de groupe et donneront des conseils aux participants. 

Les enfants qui courent le 1,5 km auront aussi la chance de s’échauffer en jouant avec les « grands » coureurs, qui les accompagneront tout au long de leur course pour les encourager.

Questionné à savoir comment il trouvait son nouveau rôle d’organisateur de course, Maxime Leboeuf, demeure positif et explique :  « Comme athlète j’ai toujours eu beaucoup de sympathie avec les bénévoles et les organisateurs de course quand la météo n’était pas clémente, mais je constate que c’est vraiment la seule chose que tu ne contrôles pas. J’espère simplement que les gens vont aimer l’ambiance que l’on va tenter de créer avec le grand chapiteau et les nouveaux sentiers. Mais les parcours sont finalisés, la planification aussi. »

La Marathon du mont Royal MEC comme toutes les courses MEC, est offert à des prix abordables, soit de 15 $ à 35 $.

La Fondation Unis pour le sport est un organisme à but non lucratif qui offre gratuitement aux jeunes des séances d’initiation à divers sports animés par des athlètes passionnés ainsi qu’un programme de parrainage avec les écoles.